Nutrition & Santé


Description

Nutrition & Santé, organe de la Société Algérienne de Nutrition (SAN), est un périodique semestriel, en accès libre (open access), qui publie, en français et également en anglais, toute étude originale ayant trait aux Connaissances de l'Alimentation, Diététique et Nutrition, Sciences Alimentaires, Physiopathologies Métaboliques et Cardiovasculaires, Nutrition, Phytothérapie et Santé, Biotechnologies et Nutrition, mais aussi des revues générales, des mises au point, des communications brèves et des "libres opinions" ou des "lettres de rédaction" se rapportant à des sujets d'actualité traités dans la revue. La revue Nutrition & Santé est aussi un support scientifique fondamental ou clinique permettant aux chercheurs et aux professionnels de la santé intéressés par les domaines de l’Alimentation, la Nutrition et la Santé du sujet bien portant, ou travaillant à réduire l'incidence de certaines pathologies non transmissibles (hypertension artérielle, obésité, diabète, dyslipidémie, maladies cardiovasculaires, cancer etc…) par l’alimentation et la nutrition. Nutrition Santé est enregistrée auprès de l’INAPI depuis 2012. Dépôt légal de Nutrition & Santé auprès de la Bibliothèque Nationale Indexation depuis 2016 dans ULRICHSWEB GLOBAL SERIALS DIRECTORY. Indexation à la DOAJ depuis le 04 avril 2017. CrossRef avec DOI le 03 Mars 2018 Indexation dans MEDLINE en cours (demande fin 2017).


7

Volumes

11

Numéros

66

Articles


ALIMENTATION DES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS RECUS EN CONSULTATION A L’INSTITUT DE NUTRITION ET DE SANTE DE L’ENFANT (CONAKRY)

Ondima Laurent Hermann Marion,  Barry Ibrahima Koolo,  Diallo Mohamed Lamine,  Kasse Dienaba,  Camara Emmanuel, 

Résumé: RESUME Introduction : L’alimentation est un domaine primordial pour améliorer la survie des enfants et promouvoir une croissance et un développement sain. Objectif : Décrire les pratiques alimentaires des enfants de moins de 5 ans à l’Institut de Nutrition et de Santé de l’Enfant à Conakry. Matériel et Méthodes : Il s’agit d’une étude prospective, descriptive de 3 mois, concernant les enfants âgés de 0 à 59 mois reçus au centre de récupération et d’éducation nutritionnelle de l’INSE. Elle a inclu 118 enfants présentant des données complètes de consultation et du suivi nutritionnel. Les caractéristiques sociodémographiques, les pratiques alimentaires de chaque enfant ont été étudiées. Résultats : L’âge des enfants variait entre 2 et 29 mois avec une moyenne de 9,9 mois et un sex-ratio M/F de 1,15. Avant l’âge de 6 mois, l’allaitement était maternel exclusif (24%), mixte (55%) et l’alimentation de complément (26%). La diversification a été précoce pour 86 enfants. Entre 6 et 11 mois, l’alimentation comprenait plus les groupes graines-racines-tubercules (92%) et lait-produits laitiers (48%). Les fruits-légumes (7%) et viande-poisson-œuf (7%) étaient quasi-absent. Parmi les enfants d’âge ≥ 12 mois (n=39), 12 (31%) prenaient le plat familial et 27 (69%) les farines infantiles (78% la farine industrielle, 18% la bouillie de céréales locales et 4% les deux). Conclusion. L’alimentation du jeune enfant constitue un problème de santé nécessitant une intensification des stratégies d’éducations nutritionnelles des mères et des personnes en charge des enfants afin de prévenir la survenue de maladies nutritionnelles. SUMMARY Introduction: Food is a critical area to improve the survival of children and promote growth and healthy development. Purpose: To describe practices of children under 5 years to the Institute of Nutrition and health of the child in Conakry. Material and methods: This is a prospective, descriptive of 3 months, study for children aged 0 to 59 months received at recovery center of nutritional education of the Tine. She included 118 children with comprehensive consulting and nutritional monitoring data. Demographics and history of every child and food have been studied. Results: The ages of the children ranged between 2 and 29 months with an average of 9.9 months and a sex ratio of 1.15 M/F. Before the age of 6 months, breastfeeding was maternal exclusive (24%), mixed (55%) and supplement power (26%). Diversification has been early for 86 children. Between 6 and 11 months, food included more groups seeds-roots-tubers (92%) and milk-dairy products (48%). Fruits-vegetables (7%) and meat-fish-egg (7%) were judging. Among children age ≥ 12 months (n = 39), 12 (31%) took the family dish and 27 (69%) the infant flours (78% industrial flour, 18% the local cereal gruel and 4% both). Conclusion: The young child's diet is a health problem that requires an intensification of strategies for nutrition education of mothers and the people in charge of children in order to prevent the occurrence of nutritional diseases.

Mots clés: Allaitement ; Alimentation ; Enfant ; CREN ; INSE


Place du régime méditerranéen dans la prise en charge des stéatopathies hépatiques métaboliques

Rahal Lotfi,  Ghouini Ahmed, 

Résumé: Les stéatopathies hépatiques métaboliques, regroupent l’ensemble des manifestations hépatiques associées au syndrome métabolique et à l’insulinorésistance. Elles sont caractérisées par une surcharge graisseuse hépatique dont le spectre va de la stéatose à la stéatohépatite, la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire. La prise en charge nutritionnelle par la prescription d’un régime hypocalorique type méditerranéen et la pratique d’une activité physique adaptée sont à la base du traitement des stéatopathies métaboliques. L’objectif habituellement fixé est une perte pondérale de 10%. L’amaigrissement a un effet bénéfique sur l’insulinorésistance et le diabète, diminue le risque cardiovasculaire, et améliore les lésions histologiques hépatiques.

Mots clés: syndrome métabolique ; stéatose ; stéatohépatite ; régime méditerranéenne ; activité physique adaptée ; perte pondérale


Proteomic analysis of mature kernel aleurone layer of Triticum spelta and three wheat related species

Meziani Samira,  Nadaud Isabelle,  Gaillard Martinie Brigitte,  Chambon Christophe,  Benali Mohammed,  Branlard Gerard, 

Résumé: Abstract Background : A proteomics approach was used to reveal major protein differences in the aleurone layer (AL) of mature grain between four wheat species: T. aestivum and T. spelta (6X), T. durum (4X), and T. monococum (2X). Materiel and methods: In each species, one representative cultivar was used for total AL protein extraction. Two-dimensional electrophoresis of AL proteins revealed 1380, 1355, 1120 and 973 Coomassie stained spots, respectively. Result: A total of 334 spots showed quantitative or qualitative (presence/absence) differences between the four cultivars. T. aestivum and T. spelta had 90.9% and 92.6% of their AL proteome respectively, identical to the other species. Only 25 spots were significantly different between the two hexaploid cultivars. AL proteins encoded by the A genome were mainly expressed in polyploid species. Percentages of proteins encoded by A genome was 85%, in tetraploid species and 70% in the hexaploid spelt. Eighty for proteins are identified by mass spectrometry and data mining and were classified in five bbiological processes and (12) functional categories. Conclusion: The major differences between species were particularly due to storage globulins (22, 11 and 1 of Glo-3, Glo-3B, Glo-3C, respectively), stress related proteins including antioxidant proteins like 1-Cys peroxiredoxin and manganese superoxide dismutase, defence proteins like xylanase, serpin3 and heat shock proteins. Résumé Contexte: Une approche protéomique a été utilisée pour mettre en évidence des différences protéiques majeures dans la couche d'aleurone (CA) en grains mature entre quatre espèces de blé: T. aestivum et T. spelta (6X), T. durum (4X) et T. monococum ( 2X). Matériel et méthodes: Dans chaque espèce, un cultivar représentatif a été utilisé pour l'extraction de la protéine CA totale. L'électrophorèse bidimensionnelle des protéines des CA a révélé 1380, 1355, 1120 et 973 spots colorées au Coomassie, respectivement. Résultat: Un total de 334 spots ont montré des différences quantitatives ou qualitatives (présence / absence) entre les quatre cultivars. T. aestivum et T. spelta avaient respectivement 90,9% et 92,6% de leur protéome CA, identiques aux autres espèces. Seulement 25 spots étaient significativement différents entre les deux cultivars hexaploïdes. Les protéines de la CA codées par le génome A étaient principalement exprimées dans des espèces polyploïdes. Les pourcentages de protéines codées par le génome A étaient de 85% chez les espèces tétraploïdes et de 70% dans l' hexaploïde. Quatre-vingts pour les protéines sont identifiées par spectrométrie de masse et extraction de données et ont été classées en cinq processus biologiques et (12) catégories fonctionnelles. Conclusion: Les principales différences entre les espèces étaient dues en particulier aux globulines de stockage (22, 11 et 1 de Glo-3, Glo-3B, Glo-3C, respectivement), à des protéines liées au stress, notamment des protéines antioxydantes telles que la peroxyrédoxine 1-Cys et la superoxyde dismutase de manganèse , protéines de défense telles que la xylanase, le serpin3 et les protéines de choc thermique.

Mots clés: Blé ; espèce ; cultivar ; couche a aleurone ; voie métabolique


Evolution postopératoire des patients sous assistance nutritionnelle en chirurgie digestive programmée au Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (2015-2017)

Finaritra Fleur Prudence, 

Résumé: Objectif : La dénutrition préopératoire reste un facteur de risque indépendant des complications post-opératoires en chirurgie digestive. Une des clés de voûte de cette prise en charge reste l’anticipation de l’assistance nutritionnelle. Notre objectif était de déterminer le profil évolutif des patients sous assistance nutritionnelle, selon la durée de cette dernière, en chirurgie digestive. Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude observationnelle, rétrospective, monocentrique des patients sous assistance nutritionnelle hospitalisés en vue d’une chirurgie digestive au CHU-JRA (2015-2017). L’échantillonnage était exhaustif. Les variables étudiées comprenaient : les caractéristiques démographiques, le type, et la durée de l’assistance nutritionnelle, l’indication chirurgicale, l’évolution à court terme et à moyen terme. Le critère de jugement principal était l’évolution du patient. Le critère de jugement secondaire était la durée de l’assistance nutritionnelle. Le test de corrélation Spearman a été utilisé avec R le coefficient de corrélation. Une valeur de p inférieure à 0,05 est considérée comme significative. Résultats : Cinquante deux patients étaient retenus. L’âge médian était de 52,5 [16-82] ans, avec une répartition égale des genres (sex ratio = 0,5). L’assistance nutritionnelle de longue durée (d’au moins six jours) était constatée chez 12 cas (23%), contre 76% (39 cas) pour celle de courte durée (moins de six jours). La chirurgie carcinologique représentait 83% des patients sous assistance nutritionnelle de longue durée. La durée médiane de séjour en réanimation était de 3,5 [1-31] jours avec une corrélation significative avec la durée de l’assistance nutritionnelle (R= 0,4, p=0,00541). La mortalité post-opératoire était de 6%, et la morbidité non chirurgicale était de 9% dans un tableau de défaillance respiratoire sévère. Conclusion : En chirurgie digestive programmée, la durée de l’assistance nutritionnelle reste un facteur non négligeable dans les suites opératoires lors de la période de jeûne du patient. La réalimentation précoce est de plus en plus privilégiée actuellement. Objective: Preoperative malnutrition remains an independent risk factor for postoperative complications in digestive surgery. The anticipation of nutritional assistance is primary. This study aims to determine the evolutionary profile of patients undergoing nutritional assistance and according to its length, in digestive surgery. Method: We conducted an observational, retrospective, single-center study of patients undergoing nutritional assistance hospitalized for digestive surgery at CHU-JRA (2015-2017). Sampling was exhaustive. The variables studied included: demographic characteristics, type, and duration of nutritional assistance, surgical indication, short-term and medium-term outcome. The primary endpoint was the evolution of the patient. The secondary endpoint was the length of nutritional assistance. The Spearman correlation test was used with R: the correlation coefficient. A value of p less than 0.05 is considered significant. Results : Fifty-two patients were retained. The median age was 52.5 [16-82] years, with an equal gender distribution (sex ratio = 0.5). Long-term nutritional assistance (at least six days) was seen in 12 cases (23%), compared to 76% (39 cases) for the short-term (less than six days). Oncological surgery accounted for 83% of long-term nutritional patients. The median length of stay in ICU was 3.5 [1-31] with a significant correlation with the duration of nutritional assistance (R = 0.4, p = 0.00541). Postoperative mortality was 6%, and nonsurgical morbidity was 9% in a severe respiratory failure chart. Conclusion : In programmed digestive surgery, the duration of nutritional assistance remains a non-negligible factor in the post-operative period during the patient's fasting period. Early refeeding is becoming more and more popular now.

Mots clés: Chirurgie digestive ; Complications post-opératoires ; Nutrition périopératoire


Portulaca oleracea L. et bienfaits thérapeutiques sur le risque cardiovasculaire

جلولي فيصل, 

Résumé: Les plantes médicinales et la phytothérapie sont étroitement liées à l’histoire de l’humanité, elles jouent un rôle important dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments, et représentent une branche alternative dans la prévention et le traitement de certaines pathologies, Le pourpier Portulaca oleracea L. (Po), est une plante succulente largement répandue et utilisée à travers le monde pour ses propriétés médicinales et gustatives. Plusieurs travaux menés chez les animaux et l’homme lui attribuent des effets préventifs et curatifs sur plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire. Une synthèse bibliographique a été menée sur différents moteurs de recherche scientifique, tels que Pubmed, Scopus, ISI Web of Science et Google Scholar, afin de souligner les travaux de recherche marquant l’effet de Po sur le diabète, l’hyperlipidémie, le stress oxydant et l’inflammation. La présente revue suggère que Po peut avoir des effets bénéfiques significatifs, chez le modèle animal ainsi que chez l’homme en améliorant les paramètres glycémiques, lipidiques, antioxydants et anti-inflammatoires.

Mots clés: Portulaca oleracea L., Rat, Souris, Homme, Diabète, Cholestérol, Antioxydant, Anti-inflammatoire



Les 10 articles les plus téléchargés

1 516 Extraction et composition chimique d'huile de noyaux de dattes algériennes. [Extraction and chemical composition of algerian date seeds oil] 679 Statut pondéral et pratiques alimentaires des jeunes en Algérie [Ponderal status and food practices of youth in Algeria] 544 Les lipopeptides de Bacillus : des molécules bioactives à structure particulière et à forte potentialité d'application [Bacillus lipopeptides : bioactives molecules with particular structure and high application potential] 493 Score de diversité alimentaire, un moyen pour une évaluation globale de l'alimentation chez l'adolescent 390 La supplémentation en huile d'argan atténue l'hyperglycémie, la dyslipidémie et le stress oxydant, chez le rat obèse 370 Extraction, optimisation et pouvoir antioxydant des polyphénols des feuilles d’oleastre 335 Effets de deux hydrolysats de protéines de poisson (Sardina pilchardus et Sardinella aurita) sur le transport inverse du cholestérol et le statut redox, chez le rat soumis à un régime enrichi en cholestérol. [Effects of two fish protein hydrolysates (Sardina pilchardus and Sardinella aurita) on reverse cholesterol transport and redox status, in rat fed a cholesterol-enriched diet] 334 Étude de l’activité antimicrobienne de l’huile essentielle extraite des écorces de Citrus reticulate 307 Alimentation et maladie chronique : le cas des patientes diabétiques à Oran [Diet and chronic disease: the case of diabetic patients in Oran] 289 Les protéines de sardine atténuent l'hyperglycémie et le stress oxydant chez le rat diabétique de type 2