Nutrition & Santé
Volume 5, Numéro 2, Pages 69-80

Statut Pondéral Et Pratiques Alimentaires Des Jeunes En Algérie [ponderal Status And Food Practices Of Youth In Algeria]

Authors : Dahel Mekhancha Corinne Colette . Karoune Rabiâa . Yagoubi-benatallah Lynda . Badaoui Brahim . Mekhancha Djamel-eddine . Nezzal Lahcène .

Abstract

D'importants changements socio-économiques ont affecté le mode de vie des algériens avec pour conséquences la recrudescence des maladies non transmissibles et de l'obésité. Les jeunes algériens n'ayant pas atteint leur potentiel génétique optimal de croissance sont confrontés à des changements dans leur alimentation. La transition s'observe au niveau de leur état nutritionnel et de leurs activités physiques. En général, la maigreur et le retard de croissance sont présents chez les enfants. Chez les adolescents, les filles ont un indice de masse corporelle plus élevé et une masse graisseuse plus importante que les garçons, et sont moins actives. Sédentarité et insatisfaction de l'apparence physique caractérisent cette population. Ces sujets s'éloignent du régime traditionnel algérien à la recherche de nouveaux goûts et plaisirs gustatifs qu'ils trouvent plus facilement dans des produits industriels pas chers (salés et sucrés à forte densité énergétique) et les aliments de rue ou de type « fast-food » qui altèrent l'équilibre alimentaire recommandé. De plus, l'influence de la vie scolaire se traduit par la déstructuration des prises alimentaires : absence de petit déjeuner ; grignotage ; horaires décalés.... Il s'agit d'aider cette population, soumise à une pression sociale et familiale, à installer la confiance en soi afin que les recommandations nutritionnelles soient acceptées sans induire de nouveaux troubles du comportement alimentaire. Les nutritionnistes doivent pouvoir diffuser les recommandations nutritionnelles par le biais des instances éducatives et sanitaires. La contribution des médias et des réseaux sociaux dans cette diffusion est fondamentale et elle doit inclure les dimensions sociales, culturelles et économiques pour une alimentation traditionnelle améliorée et diversifiée. [The major socio-economic changes have affected the Algerians life resulting in increased non communicable diseases and obesity. Algerian youth who have not reached their optimum genetic potential are facing changes in their diet. Transition is observed at nutritional status and physical activity. In general, thinness and stunting are present in children, while older girls are less active and have higher body mass index and fat mass. Physical inactivity and body image dissatisfaction characterized this population. These subjects go away from traditional Algerian diet in search of new taste and gustatory pleasure that they easily found in cheap industrial products (sweet and salty with high energy density) and street food or fast-food type which altered recommended dietary balance. Moreover, school life influence resulted in the destructuration of food behavior such as a lack of breakfast, snaking and shifted schedules. It is a matter of helping this population, subject to social and family pressure, to set up trust in itself, so that nutritional recommendations are accepted without inducing new eating disorders. Nutritionists must be able to diffuse nutritional recommendations through education and health authorities. The contribution of media and social networks in this dissemination is fundamental and must include social, cultural and economic dimensions for improving and diversifying traditional diet]

Keywords

Etat nutritionnel, Composition corporelle, Alimentation, Activité physique, Jeunes, Algérie. [Nutritional status, Body composition, Diet, Physical activity, Youth, Algeria]