أبحاث قانونية وسياسية
Volume 6, Numéro 1, Pages 649-661

La Sécurisation Des Frontières Terrestres Algériennes : Quel Rôle Pour L’armée Nationale Populaire ?

Auteurs : Djouhri Smail .

Résumé

Résumé : L’Algérie, ceinturée par une frontière terrestre partagée avec pas moins de sept pays porteuse au demeurant d’un énorme potentiel de menaces asymétriques, notamment après l’affaiblissement ou l’écroulement de l’autorité centrale au sein de certains de ces pays limitrophes, a rendu la question de la sécurité aux frontières une préoccupation majeure des décideurs politico-militaires. L’armée algérienne chargée justement de sanctuariser un vaste territoire ouvert assimilé à un gigantesque arc de crise, a adopté une nouvelle doctrine d’emploi des forces qui consiste à interdire l’accès au territoire par un combinatoire de protection statique et dynamique tout en gardant le droit, après la révision constitutionnelle de novembre 2020, de distinguer entre frontières géographiques et frontières sécuritaires qui l’autorise, si la situation l’exige, l’exécution d’opérations préemptives pour détruire en amont, toute menace même y compris en dehors du territoire. Abstract: Algeria’s porous borders with seven countries entail multiple asymmetric threats to its national security and political stability. This sort of threats, which has been exacerbated in the last decade following the collapse of the central authority in several neighboring states, increased the concerns of the Algerian senior officials about the safety and security of Algeria’s borders. Therefore, the Algerian military establishment has adopted a new doctrine of force employment in its 2020 constitution that distinguishes between geographical borders and security borders and permits the use of preemptive operations against any potential threats even beyond the national territory.

Mots clés

Les lignes de frontières - ; les zones frontalières - ; Etats défaillants ; porosité des frontières ; menaces asymétriques ; missions des armées ; protection des frontières ; doctrine préemptive