Multilinguales


Description

Multilinguales is a biannual Algerian journal published by the Faculty of Letters and Languages (FLL) of Abderrahmane Mira University- Bejaia. It is in free access and it is written in French, but it is open to reflection on all languages. Its areas of interest are Applied Linguistics, Theory of Language and Linguistics, Literary Theory and Criticism. The journal publishes original articles from empirical research and methodological and epistemological reflections. It aims to contribute to scientific investigations in such disciplines as linguistics, sociolinguistics, ethnolinguistics, psycholinguistics, different literary theories, pedagogical and didactic sciences, interpreting, traductology, automatic language processing. It welcomes the contributions of experienced researchers and young researchers.

Annonce

Appel à contribution pour un numéro thématique

       La revue de la Faculté des Lettres et des Langues de l’université Abderrahmane Mira – Bejaia -, Multilinguales, lance un appel à contribution pour le numéro 17 à paraître en juin 2022.

 

La figure du réfugié dans les littératures francophones contemporaines

Les littératures francophones d’aujourd’hui charrient de personnages de réfugiés qui par choix ou par contrainte se retrouvent sur des terres étrangères pour y bâtir de nouvelles vies dans la perspective d’un impossible retour à la terre mère. Les réfugiés sont à l’image des migrants qu’il faut, estime D. FASSIN, « considérés, comme des figures centrales du monde contemporain » (2018).  Pour des raisons politiques, socio-économiques ou même climatiques, ces personnages sont appelés à fuir « une actualité sensible » (Brinker et Meslet, 2017), des pays qui les ont vus naitre et à rompre, inévitablement, les liens avec leurs familles, leurs coutumes pour faire face à une langue, une culture et un environnement avec lesquels ils ne sont pas forcément familiarisés. Les récits de leur parcours sont dès lors, et souvent même, les récits de leurs « blessures de frontière » (RITAINE, 2006) dans un pays hôte censé être le foyer d’un ultime espoir d’une vie libre. L’ambigüité de leur situation qui est de fait dramatique révèle l’ampleur de l’échec des gouvernements des pays d’accueil de mettre en place des structures et des stratégies efficaces pour garantir leur insertion parce que « le réfugié est peut-être la seule figure pensable du peuple de notre temps, la seule catégorie dans laquelle nous est donné d’entrevoir les formes et les limites d’une communauté politique à venir » (AGAMBEN, 26). En attendant ces politiques visant à améliorer concrètement la vie des réfugiés, les textes littéraires ont pris en charge les récits de ces personnages se tenant dans une sorte de no man’s land en terre d’accueil. Ces textes « favorisent l’écoute de voix imprévisibles. À l’instar de Freud qui, par l’invention d’une écoute qui détournait le regard, la psychanalyse, libéra les hystériques prisonnières de l’image fascinante qu’elles offraient au médecin » (Snauwaert, 2020).

C’est à ces voix largement masquées par la cohue médiatique, politique et autre qui les entourent que Multilinguales consacre sa dix-septième édition dont l’intérêt est de rassembler des travaux de chercheurs de divers horizons traitant de la figure du réfugié dans le discours littéraire contemporain et définissant, par là même, des trajets de « vie » singuliers qui dans d’autres discours se perdent dans les descriptions d’une masse homogène et compacte. Il s’agit ainsi de mettre en relief les « souffrances » et les « attentes » de personnages conçus dans une relation étroite à une catégorie de personnes qui prédomine, malgré elle, l’actualité internationale et dont la détresse investit largement les littératures francophones d’aujourd’hui. En retour, ces dernières donnent à lire les récits de réfugiés dans une poétique inédite. C’est ce qui fait de la figure du réfugié dans lesdites littératures un objet d’étude intéressant à plus d’un titre. Nous attendons des contributions à ce qu’elles s’articulent autour de cette problématique centrale qui se décline en ces questionnements :

Comment la figure du réfugié est représentée dans les littératures francophones contemporaines ?  L’intérêt des écrivains francophones d’aujourd’hui à cette figure révèle-t-il une volonté de mise à nu d’une crise des valeurs humaines ?  

Les réponses à cette problématique pourront être développées à partir de ces 5 axes :

  1. Le réfugié et l’écriture des tragédies contemporaines 
  2. L’exil et la rupture avec le pays d’origine
  3. Le réfugié, le conflit linguistique et les difficultés d’intégration dans le pays d’accueil
  4. Le réfugié, les frontières et leur transgression
  5. Le réfugié et la problématique de la citoyenneté   

 

Bibliographie :

 

Giorgio AGAMBEN. (1995). Moyens sans fins : notes sur la politique, Paris, Payot et Rivages,

Didier FASSIN. (2018). « Il faut considérer les migrants comme des figures centrales du monde contemporain », Le Nouveau Magazine littéraire, mercredi 31 janvier 2018. En ligne, consulté le 10 octobre 2021. URL : https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/idees/didier-fassin-migrants-inegalites-vies-monde-contemporain-.

Évelyne RITAINE. (2015). « Blessures de frontière en Méditerranée » (dossier « Effets-frontières en Méditerranée : contrôles et violence », Cultures & Conflits, n° 99-100, automne/hiver 2015. En ligne. Consulté le 9 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/conflits/19067).

Maïté SNAUWAERT. (2020). « Vies vulnérables vivantes et migrantes », Elfe XX-XXI [En ligne], 9 | 2020, mis en ligne le 20 septembre 2020, consulté le 15 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/elfe/2277 ; DOI : https://doi.org/10.4000/elfe.2277

Virginie BRINKER, Sandrine MESLET. (2017). « Figures littéraires d’exilés, réfugiés, migrants en classe de quatrième », Le Français aujourd'hui n° 197 (2/2017), pp. 73-84, Armand Colin. Disponible sur : https://www.revues.armand-colin.com/lettres-langues/francais-aujourdhui/francais-aujourdhui-ndeg-197-22017/figures-litteraires-dexiles-refugies-migrants-classe-quatrieme

P/ Multilinguales

Dr. Ourtirane Souhila

Membre du comité scientifique et de lecture de la revue.

 

 

      Multilinguales couvre les disciplines de la linguistique, de la sociolinguistique, de l’ethnolinguistique, de la psycholinguistique, des différentes théories littéraires, des sciences pédagogiques et didactiques, de l’interprétariat, de la traductologie et du traitement automatique des langues. Elle est ouverte à la réflexion sur toutes les langues. Sa langue de rédaction est le français.

Responsables du numéro : Pr. Bektache Mourad, doyen de la faculté des lettres et des langues de l’université A.Mira - Bejaia, Pr. Sadi Nabil, président du comité scientifique et de lecture, rédacteur en chef de la revue.

 

Echéancier du N°17

Date limite de soumission : 31 décembre 2021 (30 janvier 2022)

Résultats de l’évaluation : 30 mars 2022

Publication en ligne : 30 juin 2022

 

Soumission en ligne : http://www.asjp.cerist.dz    -http://www.asjp.cerist.dz/en/submission/13

Site de la revue : http://www.asjp.cerist.dz/en/3_ArtsandHumanities_1 - http://www.univ bejaia.dz/multilinguales

Pour être examinée, la contribution doit être inédite et conforme au protocole de rédaction de la revue (Template téléchargeable sur la plateforme ASJP).

20-10-2021


9

Volumes

19

Numéros

224

Articles