AL-Lisaniyyat
Volume 25, Numéro 1, Pages 390-411

L’implicite Appréhendé Par La Pragmatique Et La Théorie Interprétative : étude Comparative.

Auteurs : Kherroub Mohand Ou Yahia .

Résumé

Etant la somme des idées non exprimées par l’émetteur au cours d’une communication quelconque, l’implicite fait objet de recherche en pragmatique linguistique. La compréhension d’un texte aussi optimale qu’elle soit suppose l’appréhension des informations cachées qui y sont diluées et qui ne sont pas ouvertement explicitées. Autrement dit, le sens se confine en arrière-plan et constitue, souvent, l’aspect le plus important du discours. La traductologie, pour sa part, aborde le thème de l’implicite à plusieurs niveaux. La traduction, une communication d’un genre particulier, ne peut négliger les idées implicitées dans le discours à traduire afin que le sens exprimé dans la langue-source ne soit pas altéré une fois traduit dans la langue-cible. Dans le cas contraire, la traduction ne sera que médiocre. Dans pareilles situations, le lecteur et l’auteur du texte original seraient en droit de pointer un doigt accusateur envers lui, l’un l’accusant d’incompétence, l’autre de trahison. Dans ce qui suit, nous nous contenterons d’établir une comparaison des regards portés par la pragmatique, d’une part, et la théorie de la traduction, d’autre part, sur l’implicite. Pour ce faire, nous tenterons de dégager les points communs mais, également, comme le veut toute comparaison objective, les divergences manifestées. A cet effet, nous aborderons les aspects suivants : la terminologie, la méthodologie, les thématiques et les perspectives.

Mots clés

Implicite ; discours ; pragmatique ; traductologie ; interdisciplinarité