Journal of Advanced Research in Science and Technology
Volume 3, Numéro 2, Pages 369-383

Etude De L’ecoulement A Coefficient De Resistance Variable Nouvelle Methode D’evaluation Pour Le Coefficient De Manning Dans Les Conduites En Fer A Cheval

Auteurs : Zegait Rachid . Achour Bachir .

Résumé

L’écoulement uniforme dans une conduite en forme de fer à cheval se rencontre souvent dans de nombreux cas pratiques, notamment dans les tunnels. Cette conduite peut être utilisée pour l’évacuation des eaux dans les domaines de l’assainissement et de l’aménagement. Pour dimensionner la conduite sous l’hypothèse d’un écoulement uniforme, on a souvent recours aux relations de Chézy et de Manning. En règle générale, le coefficient c de Chézy et le coefficient n de Manning sont considérés comme des constantes quelque soit la profondeur normale de l’écoulement. Ceci est une approximation du fait que la résistance à l’écoulement devrait varier en fonction de la profondeur ou du rayon hydraulique. Dans cette étude, nous avons basé sur un coefficient de résistance à l’écoulement variable, dépendant du taux de remplissage de la conduite. le coefficient n de Manning n’est plus une donnée du problème, mais une variable à déterminer. La détermination du coefficient "n" de Manning est rendue possible grâce à la méthode du modèle rugueux (MMR). la méthode du dimensionnement proposée est valable dans tout le domaine de l’écoulement turbulent, englobant les régimes d’écoulement lisse, de transition et turbulent rugueux.

Mots clés

Écoulement uniforme, Conductivité relative, Reynolds, Chézy, Écoulement turbulent