LARHYSS Journal


Description

English Larhyss journal is an international peer-reviewed journal published by the research laboratory in subterranean and surface hydraulics since 2002. The scope of the Journal covers the fields in which the teams of the research laboratory in subterranean and surface hydraulics are active. Original research papers, short communications and critical reviews from all fields of science and engineering related to water are welcomed. Larhyss journal is devoted to rapid publication of research in water engineering, acting as a link between the diverse research communities and practitioners in the field of hydraulics. The journal accepts manuscripts in English or French and publishes abstracts in both official languages. Larhyss journal publishes articles on all aspects of hydraulics including hydrology, water quality, water and wastewater treatment, surface and groundwater protection… Français LARHYSS journal est une revue scientifique internationale publiée par le laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface depuis 2002. La portée du Journal couvre les domaines dans lesquels les équipes du laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface sont actives. Des documents de recherche originaux, des communications brèves et d'analyses critiques de tous les domaines de la science et de l'ingénierie liées à l'eau sont les bienvenus. LARHYSS Journal est consacré à la publication rapide de la recherche en ingénierie de l'eau, agissant comme un lien entre les communautés de recherche diverses et praticiens dans le domaine de l'hydraulique. La revue accepte des manuscrits en français ou en anglais et publie des résumés dans les deux langues officielles. LARHYSS journal publie des articles sur tous les aspects de l'hydraulique, y compris l'hydrologie, la qualité de l'eau, le traitement des eaux, la protection des eaux souterraines et de surface...


18

Volumes

39

Numéros

493

Articles


ESSAI DE CARTOGRAPHIE DU RISQUE D’INTRUSION MARINE PAR UNE APPROCHE MULTICRITERES : CAS DE LA NAPPE DE COLLO (N-E, ALGERIEN)

Djabri Larbi, 

Résumé: La plaine de Collo, à vocation agricole, d’où la nécessité d’irriguer pour faire face aux aléas des changements climatiques particulièrement durant la saison estivale. La plaine est limitée au nord par la mer Méditerranée, ce qui l’expose à une éventuelle intrusion marine. Le but de notre travail est d’utiliser les résultats issus de la combinaison de plusieurs méthodes pour mettre en évidence une éventuelle relation entre la mer-nappe dans cette région. La plaine de Collo a une forme quadrilatérale allongée, d'une longueur de 8 Km et d'une largeur de 5 Km le long de la mer, avec une superficie d’environ 18 Km². Elle est parcourue par les Oueds Guebli et Cherka, qui se versent dans la mer. A partir de mesures réalisées sur le terrain (piézométrie et paramètres physiques) et des analyses faites au laboratoire, nous avons réalisé notre travail. La carte piézométrique se rapportant au mois de mai 2016, montre des écoulements multidirectionnels : -un premier écoulement, de direction nord-sud, de la mer vers le continent dans la zone nord, -le second, localisé au centre de la plaine et mettant en évidence un pompage au niveau des puits situées non loin des Oueds. La présence de ces écoulements, nous amène à rechercher la mise en évidence d’une probable intrusion marine. Pour répondre à cette question, nous avons utilisé le calcul du delta ionique, les rapports caractéristiques et la méthode GALDIT. Les résultats obtenus indiquent une absence de l’intrusion marine. Cependant le calcul du delta ionique montre une présence des bicarbonates, leur présence est liée aux animaux marins à coquille calcaire comme les coquillages. La carte de vulnérabilité issue de la méthode GALDIT, montre que la zone nord est sujette à une probable intrusion marine.

Mots clés: Collo ; Intrusion Marine ; Vulnérabilité ; Delta Ionique


DIFFICULTÉ D’ACCÈS DE LA ZONE PÉRIPHÉRIQUE DE LOMÉ À L’EAU DU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION ET SOLUTIONS ALTERNATIVES

Cissokho Dramane, 

Résumé: Ce travail se propose de rendre compte les solutions alternatives développées par les ménages des quartiers périphériques de Lomé face à la difficulté d’accès à l’eau potable du réseau public de distribution en mettant le point, en filigrane, sur leurs répercussions sociales. Pour y parvenir, plusieurs techniques de recueil d’informations ont été combinées. Ce sont entre autres, l’exploitation des rapports d’institutions, une enquête par questionnaire auprès ménages, un entretien avec un responsable de la société togolaise des eaux et des observations directes. Il ressort des informations recueillies que la périphérie de Lomé est très faiblement desservie par le réseau public d’adduction d’eau potable. Par conséquent, seuls 5% ménages s’approvisionnent à partir de l’eau du réseau de distribution. Le reste se ravitaille en liquide vitale essentiellement à travers les forages et puits. L’approvisionnement à partir des forages et puits impose une organisation quotidienne mobilisant le temps et l’énergie d’une partie des membres du ménage que sont les femmes et les jeunes filles. Une situation qui entrave l’éducation des filles et limite la participation des femmes aux activités génératrices de revenus.

Mots clés: Togo, Lomé, Difficulté d’accès à l’eau, Solutions alternatives, Eau.


USING AQUACROP TO SIMULATE TRANSPIRATION VARIABILITY UNDER WATER STRESS CONDITIONS

Ghazouani Hiba, 

Résumé: The objective of the present study was to calibrate and validate Aquacrop model under the semi arid condition of central Tunisia. Field experiments from two consecutive years were considered to test the efficacy of a preliminary calibration procedure in simulating water contents (Ɵv), canopy cover (CC) and transpiration. Statistical indicators for root mean square error (RMSE), Mean Bias Error (MBE), Nasch coefficient (E) and evidenced that model predictions were good under non stressed plots and acceptable for stressed treatment in simulating the temporal dynamic of the canopy cover. Soil water contents and transpiration varied in the same range of measured values. However, the model in general underestimated the measured values of cumulative transpiration. This underestimation was accentuated in the end of the growth season and for higher values of reference transpiration. Results allowed describing basic calibration procedure for Aquacrop model in order to determine accurate estimation of the dynamic of water status on soil and the plant, allowing by the fact to avoid high sophisticated monitoring and high costly tools measurements.

Mots clés: deficit irrigation ; potato ; modelling ; transpiration ; semi-arid climate,aquacrop ; deficit irrigation ; potato ; modelling ; transpiration ; semi-arid climate


CONCEPTION D’UN MODELE HYDRAULIQUE POUR LE RESEAU DE DISTRIBUTION D’EAU POTABLE DE MONZOUNGOUDO AU BENIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: Pour parvenir à réfectionner le réseau de distribution d’eau potable de Monzoungoudo, nous nous sommes proposé d’élaborer un modèle hydraulique du dit réseau. La création de ce modèle est faite à partir de l’analyse des fiches d’informations élaborées par la Direction Générale des Eaux du Bénin (DGEau) pour ce qui concerne le forage et le réseau de distribution d’eau potable. Dans premier temps un modèle hydraulique du forage a été élaboré et a permis de confirmer la valeur de la pression en tête de forage qui est de 4,16 bars. Ensuite, à l’issu de cette vérification un modèle a été élaboré avec le logiciel EPANET pour simuler le réseau de distribution d’eau potable de Monzougoudo. La simulation du fonctionnement du réseau en question, nous a amené à réhabiliter ce dernier pour avoir des paramètres hydrauliques pouvant corriger les vitesses.

Mots clés: Forage ; modèle hydraulique ; réseau de distribution ; EPANET


HYDRAULIC CONDITIONS OF SUBMERGED SMALL OVERSPILL DAMS

Achour Bachir,  Houichi Larbi, 

Résumé: La présente étude s’intéresse aux conditions hydrauliques de petits barrages déversoirs submergés. En se basant sur un schéma de définition, l’étude propose une relation simple, ponctuée d’une courbe unique, qui permet de prédire la nature noyée ou dénoyée du barrage déversoir. La relation obtenue est la solution d’une équation de second ordre. A partir des valeurs connues de la profondeur h de l’écoulement à l’aval du déversoir comptée à partir de la crête, le débit unitaire q et la hauteur géométrique s du déversoir, il est possible de savoir si le barrage déversoir est noyé ou dénoyé. L’étude montre qu’une équation de second ordre régit le taux de profondeur aval w. La solution de cette équation est une relation explicite qui permet de calculer le taux de profondeur aval pour les valeurs données de h, q et s. L’étude propose enfin une relation explicite pour le calcul du taux de submersion  lorsque les paramètres h, q et s sont connus.

Mots clés: Barrage déversoir ; taux de submersion ; taux de profondeur aval ; seuil ; débit unitaire


CALCUL NUMERIQUE DU RESSAUT HYDRAULIQUE PAR UN MODELE AUX ELEMENTS FINIS

Amara Lyes,  Lachi Hacene,  Berreksi Ali, 

Résumé: Le présent travail porte sur la modélisation numérique du problème du ressaut hydraulique stationnaire dans un canal rectangulaire par la méthode des éléments finis. La détermination et connaissance des caractéristiques du ressaut; position, longueur, hauteur ainsi que la dissipation d’énergie occasionnée, sont alors de première importance pour l’exercice de conception et calcul des ouvrages et systèmes hydrauliques à surface libre. Moyennant certaines hypothèses simplificatrices admissibles en pratique, le modèle mathématique 1D de Saint-Venant a été utilisé pour le calcul dynamique de l’onde de choc. La solution numérique du couple d’équations aux dérivées partielles hyperboliques a été obtenue par la Méthode des Eléments Finis et par la méthode des caractéristiques aux frontières du canal. Les résultats portaient sur la prédiction du profil dynamique de la surface libre d’eau suite à un contrôle aval du débit et l’état stationnaire du ressaut dans le canal. Les résultats obtenus à cet effet montrent une très bonne concordance comparativement aux mesures expérimentales disponibles dans la littérature.

Mots clés: Ressaut hydraulique ; Saint-Venant ; Simulation numérique ; Eléments finis


MODELE HYDROGEOLOGIQUE POUR LE SUIVI DU RABATTEMENT DE LA NAPPE DE MONZOUNGOUDO AU BENIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: L’approvisionnement en eau potable de la population Monzoungoudo est fait à partir des eaux souterraines. La croissance de la population entrainant ainsi une forte demande en eau pourrait occasionner dans le futur un déficit en matière d’approvisionnement en eau potable. Cette étude a but de réaliser un modèle hydrogéologique capable de suivre le niveau de cette nappe et d’apprécier l’évolution du rabattement induit par l’exploitation du forage de Monzoungoudo. Le modèle a été conçu en régime permanent. Le débit d’exploitation de la nappe de Monzoungoudo augmentant avec la croissance de la population, ceci occasionne une diminution du rabattement à partir du point de coordonnées (r=33,74m ; h=286,65m) où on enrégistre le rabattement moyen.

Mots clés: forage ; rabattement ; régime permanent ; nappe captive ; Monzoungodo


FLOW THROUGH CRUMP WEIR.(ECOULEMENT A TRAVERS LE DEVERSOIR DE CRUMP)

براكني عبدالرزاق,  فليبوف يفقيني قيؤرقفش,  مريجه مداني, 

Résumé: La détermination des débits dans les canaux naturels et artificiels est un paramètre hydrométrique de la plus haute importance. Cependant, la complexité de la mesure oblige l'hydraulique à utiliser les techniques de déversoirs. Le type d'évacuateur de crue, sa forme et sa taille posent problème, car un tel système doit fournir un écoulement permanent et une erreur négligeable dans le calcul de l'écoulement. Cet article présente une étude expérimentale de l'écoulement sur un déversoir avec un profil triangulaire appelé déversoir Crump. Elle consiste à déterminer un coefficient de débit constant dans des zones spécifiques de variations de charge et de flux.

Mots clés: Débit ; Déversoir ; Profil triangulaire ; Ecoulement ; Coefficient de débit


QUAND LA FOGGARA HADJ AMAR LEKBIR INONDE L’OASIS KESSIBA (ADRAR-ALGERIE)

Remini Boualem,  Boutadara Youcef, 

Résumé: Le présent papier examine le sujet des inondations dans l’oasis de Kessiba provoqués en 2017 par l’accroissement brusque du débit de la foggara Hadj Amar Lekbir (wilaya d’Adrar). Plusieurs missions sur le site ont été effectuées durant la fin de l’année 2017 et le début de l’année de 2018 afin de comprendre les causes de ce problème. Des investigations et des enquêtes ont été menées auprès des agriculteurs et les propriétaires de la foggara pour avoir des informations sur la remontée des eaux. Pour quantifier ce volume d’eau déversé dans la nature, des mesures de débit de la foggara ont été effectuées sur le canal principal et les seguias. Le débit a atteint la valeur de 16 l/s en Mars 2018 qui dépasse largement celui mesuré en 2011 par l’Agence Nationale des Ressources Hydriques jaugé à 10 l/s.

Mots clés: Foggara Hadj Amar Lekbir ; Oasis ; Bouda ; Inondation ; Forage


BENI HAROUN ET KOUDIAT ACERDOUNE (ALGERIE): DEUX GRANDS BARRAGES ALGERIENS MENACES PAR LE PHENOMENE DE L’ENVASEMENT

Remini Boualem,  Bouabibsa R,  Moudjed K, 

Résumé: Le présent article évoque le phénomène de l’envasement qui menace actuellement les deux plus grands barrages Algériens : Beni Haroun et Koudiat Acerdoune. Sur la base des données de l’envasement que nous avons récupérés auprès de l’Agence Nationale des Barrages (ANBT) et les investigations menées sur les sites des barrages durant les années 2016 et 2017, il ressort que les courants de densité se manifestent dans les retenues des deux barrages en périodes de crues. Un tel phénomène engendre des dépôts annuels successifs de 3,5 et de 10,5 millions de m3 de vase dans les retenues de Koudiat Acerdoune et Beni Haroun.

Mots clés: Barrage ; Koudiat Acerdoune ; Beni Haroun ; Envasement ; Courant de densité


LE RAPPORT Sr/Ca, UN BON INDICATEUR DE L’ORIGINE DE LA SALINITE DES EAUX : CAS DES NAPPES D’EL MALABIOD, TEBBESSA ET AL AOUINET (SOUS BASSIN DE L’OUED MELLAGUE- EST ALGERIEN)

Djabri Larbi, 

Résumé: L’Algérie est caractérisée par un affleurement important des formations évaporitiques pouvant avoir un intérêt économique. Dans ce but, des études géologiques ont été menées montrant que l’Algérie occupe le troisième rang mondial en ce qui concerne les réserves en Gypse. Cependant, en contact avec l’eau, les formations d’évaporites (gypses, halites) entraînent un accroissement de la salinité des eaux souterraines rendant leur utilisation limitée. La région étudiée se caractérise par des affleurements importants de formations gypsifères pouvant conduire à la salinité observée. Pour mettre en évidence le probable lien entre la salinité et les formations à l’affleurement, nous avons utilisé le rapport Sr2+/ Ca2+, ainsi que la lixiviation. Le rapport Sr2+/ Ca2+, montre des valeurs dépassant le seuil de 3 ‰, ce qui laisse supposer une influence directe des formations gypsifères sur la salinité des eaux. Cette influence est corroborée par la lixiviation réalisée selon le protocole suivant : -prélèvement des sédiments de sol appartenant aux trois zones ciblées ; ces derniers ont été déposés dans de l’eau déminéralisée. Nous avons effectué cinq analyses des lixiviats, la première effectuée après 24 heures de contact de la roche avec l’eau, la seconde après 48 heures, la troisième après 7 jours, la quatrième après 30 jours et la dernière après 90 jours de contact. Les analyses effectuées sur les lixiviats montrent dans leur globalité, un accroissement de la valeur du rapport Sr 2+ /Ca 2+, particulièrement pour les points El Aouinet (N°4), El Ma Labiod plaine Cimenterie, Djebissa (N° 9) situé en extrémité de la plaine de Tébessa. Les concentrations qui ne dépassaient pas la valeur seuil de 3 ‰, au début, acquièrent des valeurs dépassant 3 ‰, s’expliquant par la dissolution des formations évaporitiques au niveau des différents périodes d’analyses (24heures, 48 heures, 30 jours et 3 mois). L’analyse spatio- temporelle effectuée montre que la dissolution des formations évaporitiques ne s’opère pas de la même manière au niveau des zones cibles. Ainsi, nous remarquons que les régions de Djebissa et d’El Ma Labiod montrent une relation de cause à effet entre la minéralisation et la dissolution. Par contre, la région d’El Aouinet montre une évolution variable et limitée dans le temps. Ces tendances sont générées par les positions des formations évaporitiques vis-à-vis des nappes d’eau. En effet, à Tébessa et El Ma Labiod, le Trias se situe en amont, influençant ainsi le chimisme des eaux. A El Aouinet, le Trias affleure de manière éparse, expliquant ainsi les valeurs obtenues.

Mots clés: Salinité ; Trias ; Formations Gypsifères ; Tebessa ; Algérie


LES FOGGARAS D’AOULEF ARAB (ALGERIE) : LE DECILN D’UNE IRRIGATION OASIENNE

Remini Boualem,  Berramdane C, 

Résumé: Le présent papier évoque le rôle de la foggara dans le développement des milliers de palmiers dans les oasis d’Aoulef Arab. C’est ainsi que des investigations et des enquêtes ont été menées dans la région auprès de la population locale durant les années 2013 et 2016. Il s’avère que l’originalité de ces foggaras réside dans la multiplication des ramifications des galeries formant ainsi un réseau de drainage qui a une répercussion sur l’accroissement du débit de la foggara. Cet ouvrage s’est dégradé depuis l’apparition des forages profonds dans la région (plus d’un demi-siècle). Cependant, Il doit être réhabilité, puisqu’il demeure le seul système hydraulique qui assure à la fois l’alimentation en eau et la protection de l’environnement d’un écosystème aussi fragile comme celui du Sahara.

Mots clés: Aoulef Arab ; Oasis ; Foggara ; Eau ; Galerie