LARHYSS Journal


Description

English Larhyss journal is an international peer-reviewed journal published by the research laboratory in subterranean and surface hydraulics since 2002. The scope of the Journal covers the fields in which the teams of the research laboratory in subterranean and surface hydraulics are active. Original research papers, short communications and critical reviews from all fields of science and engineering related to water are welcomed. Larhyss journal is devoted to rapid publication of research in water engineering, acting as a link between the diverse research communities and practitioners in the field of hydraulics. The journal accepts manuscripts in English or French and publishes abstracts in both official languages. Larhyss journal publishes articles on all aspects of hydraulics including hydrology, water quality, water and wastewater treatment, surface and groundwater protection… Français LARHYSS journal est une revue scientifique internationale publiée par le laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface depuis 2002. La portée du Journal couvre les domaines dans lesquels les équipes du laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface sont actives. Des documents de recherche originaux, des communications brèves et d'analyses critiques de tous les domaines de la science et de l'ingénierie liées à l'eau sont les bienvenus. LARHYSS Journal est consacré à la publication rapide de la recherche en ingénierie de l'eau, agissant comme un lien entre les communautés de recherche diverses et praticiens dans le domaine de l'hydraulique. La revue accepte des manuscrits en français ou en anglais et publie des résumés dans les deux langues officielles. LARHYSS journal publie des articles sur tous les aspects de l'hydraulique, y compris l'hydrologie, la qualité de l'eau, le traitement des eaux, la protection des eaux souterraines et de surface...


18

Volumes

40

Numéros

505

Articles


LA FOGGARA DE TINDOUF (ALGERIE) : UN PATRIMOINE HYDRAULIQUE EN DECLIN

Remini Boualem,  Abidi Saad Nouh, 

Résumé: Le présent article évoque pour la première fois un état global sur la foggara Ras El Ma de Tindouf et son rôle dans l’irrigation oasienne. L’absence des données et des informations sur la foggara, deux missions ont été effectuées dans les oasis de Tindouf durant les années 2013 et 2017. C’est ainsi que des investigations et des enquêtes ont été menées auprès de la population ksourienne. Il ressort de cette étude que la foggara d’une longueur de plus de 2 km équipée est équipée d’une centaine de puits d’aération. Contrairement aux foggaras de Touat et de Gourara qui puisent les eaux de l’aquifère du Continental Intercalaire, celle de Tindouf exploite les eaux de la nappe inferoflux de l’oued Tindouf. En arrêt depuis plus de 70 ans, la foggara a cessé de fonctionner suite à la détérioration d’une partie de sa galerie. Sans réhabilitation et sans entretien depuis 1950, ce patrimoine hydraulique risque d’être complètement abandonné à court terme.

Mots clés: Foggara ; Oasis ; Tindouf ; Nappe inféroflux


ESSAI DE MODELISATION DES ECOULEMENTS D’UN COURS D’EAU TRANSFRONTALIER : LA RIVIERE BIA AU SUD-EST DE LA COTE D’IVOIRE

Fadika Vamoryba, 

Résumé: Le bassin versant de la Bia, d’une superficie de 9650 km2 s’étend entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Les chroniques de débits à l’exutoire de ce bassin contiennent des lacunes qui peuvent s’étendre sur des mois alors que leur continuité doit être assurée pour une bonne maîtrise des apports aux lacs d’Ayamé 1 et 2. L’objectif de ce travail est de contribuer à améliorer notre aptitude à simuler les écoulements sur le bassin versant de la Bia. Pour ce faire, les périodes stationnaires ont été déterminées dans l’évolution des pluies et débits annuels du bassin versant avec le test de stationnarité de Hubert avant de procéder au calage et à la validation du modèle GR2M par les méthodes du differential split-sample test et de la simulation croisée. Les valeurs de Nash pouvant atteindre 80 % montrent que ce modèle peut simuler les écoulements sur le bassin versant de la Bia.

Mots clés: modèle GR2M ; écoulement ; bassin versant de la Bia ; Côte d’Ivoire


LES FOGGARAS DU SAHARA : LE PARTAGE DE L’EAU, L’OEUVRE DU GENIE OASIEN

Remini Boualem, 

Résumé: Le présent papier évoque pour la première fois l’un des secrets de la foggara. Il s’agit de la quantification des parts d’eau des ayants droit. En effet, au cours des missions de travail effectuées dans les oasis du Sahara Algerien depuis l’an 2000 jusqu’au 2019, nous nous sommes intéressé à l’art de mesures des débits d’eau d’une foggara par des méthodes ancestrales. De point de vue hydraulique et social, les résultats obtenus pour cette étude sont impressionnants. L’outil de mesure utilisé dans les oasis à foggara est basé sur le principe des écoulements par orifice. Deux débitmètres ont été inventés et utiliser dans des régions du Sahara. Deux modes de réseaux de distribution des eaux de la foggara ont été mis en évidence : volumétrique et horaire, chacune avec son propre outils de mesures. Pour la distribution volumétrique, l’irrigation s’effectue en parallèle. Par contre, pour la distribution horaire, l’irrigation est en série.

Mots clés: Foggara volumétrique ; foggara horaire ; partage de l’eau ; écoulement par orifice


EVALUATION DES POTENTIALITES EN EAU SOUTERRAINE DE L’AQUIFERE POREUX DE MONZOUNGOUDO AU BENIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: La réfection du système d’approvisionnement en eau potable du village de Monzoungoudo, nous à amener à effectuer l’estimation de la réserve de cet aquifère ainsi que des besoins en eau des populations, qui permettront de prédire si les habitants de Monzoungoudo pourront disposer de l’eau à l’horizon 2050. Ces estimations nécessitent une connaissance détaillée de la géologie, de l’hydrogéologie, des propriétés hydrauliques du milieu, de la démographie et du climat. La croissance démographique entraine une augmentation de la demande en eau pour différents usages, notamment pour l’alimentation en eau potable et l’irrigation. Face à cette demande croissante, la gestion des eaux souterraines constitue un domaine particulièrement sensible. Dans ce travail, la structure du réservoir de Monzoungoudo sera identifiée puis les valeurs de la transmissivité (Tr), de la vitesse de l’écoulement des eaux souterraines dans le réservoir (v), du coefficient d’emmagasinement (S), de la diffusivité hydraulique (Dh) seront déterminées et la réserve de l’aquifère ainsi que les besoins de la population à l’horizon 2050 seront estimer.

Mots clés: Eaux souterraines ; Aquifère poreux ; Monzoungoudo ; Bénin


ELIMINATION DU VIOLET DU BROMOCRESOL EN SOLUTION AQUEUSE PAR BIOSORPTION SUR UNE BIOMASSE TROPICALE : LA SCIURE DU TRIPLOCHITONSCLEROXYLON (AYOUS) REMOVAL OF PURPLE OF BROMOCRESOL FROM AQUEOUS SOLUTIONS BY BIOSORPTION ON A TROPICAL BIOMASS: THE TRIPLOCHITON SCLEROXYLON (AYUS) SAW

Abba Abba,  Danga Rallet, 

Résumé: RÉSUMÉ Notre travail a porté sur la biosorption du violet de bromocrésol par la sciure de bois d’ayous. La sciure de bois d’ayous a été traitée par l’acide sulfurique, la soude, l’acétate d’éthyle dans le but de la stabiliser et d’augmenter sa capacité d’adsorption ; ceci nous a permis de déterminer les pH d’équilibre et de charge nulle. La biosorption a été étudiée en fonction du temps de contact, de la masse du biosorbant. L’étude de temps de contact a montré que l’équilibre est atteint au bout de 10 min avec une capacité d’adsorption de 0,56 mg/g, soit un taux d’élimination de 98,96 %. L’étude cinétique a montré que la biosorption du violet de bromocrésol suit mieux le modèle pseudo-second ordre avec le coefficient de corrélation de 0,999. L’étude des isothermes d’adsorption a montré que la biosorption est décrite par le modèle de Langmuir avec un coefficient d’adsorption de 0,990. Mots clés : Biosorption, biosorbant, sciure d’ayous, violet de bromocrésol, cinétique. ABSTRACT The sawdust of ayous was used as an absorbent of the removal of purple of bromocrésol from aqueous solutions. The sawdust of ayous was treated by the sulphuric acid, the soda and the acetate of ethyl with an aim of stabilizing it and of increasing its capacity of adsorption; this enabled us to determine the pH of balance, and the pH of zero load. The biosorption was studied according to the time of contact, of the mass of biosorbant.The study of time of contact showed that balance is reached at the end of 10 min with a capacity of adsorption of 0.56 mg/g, that is to say a rate of elimination of 98.96 %. The kinetic study showed that the biosorption of purple of bromocresol follows better the model pseudo-second order with the coefficient of correlation of 0.999.The study of the isotherms of adsorption showed that the biosorption is described by the model of Langmuir with a coefficient of adsorption of 0.990. Keywords: Biosorption, biosorbent, sawdust of ayous, purple of bromocresol, kinetics.

Mots clés: Biosorption ; biosorbant ; sciure d’ayous ; violet de bromocrésol ; cinétique


THERORITICAL BACKGROUND AND APPLICATIONS OF THE HYDRUS COMPUTER SOFTWARE PACKAGES

Ghazouani Hiba, 

Résumé: Hydrus-2D / 3D est un logiciel numérique permettant de simuler le mouvement de l'eau et des solutés dans un milieux poreux. Actuellement, trois versions différentes des logiciels Hydrus sont disponibles : Hydrus-1D, Hydrus-2D et Hydrus (2D / 3D). Des processus de base similaires sont impliqués dans les trois modèles et ils ne diffèrent que par les dimensions des problèmes qu’ils traitent. Les éléments finis linéaires sont utilisés sur Hydrus pour résoudre numériquement l’équation de Richard afin de simuler le flux d’eau dans un systeme saturée-insaturée. Le logciel utilise également les équations d’advection-dispersion à base de Fickian pour simuler le transport de chaleur et de solutés. Les propriétés hydrauliques du sol non saturé peuvent être décrites à l'aide des fonctions analytiques de van Genuchten, Brooks et Corey, de van Genuchten modifiée, Kosugi et Durner. Les équations de transport de soluté supposent un transport advectif-dispersif en phase liquide et une diffusion en phase gazeuse. L’objectif de cet article est de présenter le contexte théorique de Hydrus 2D et de présenter les différentes applications du modèle en sciences agricoles, telles que l’évaluation de différents systèmes d’irrigation, l’absorption d’eau par les plantes et le transport de substances dans le sous-sol.

Mots clés: submodel ; Richards ; agricultural ; modelling


SIMULATION DE L'ÉCOULEMENT DES EAUX SOUTERRAINES DANS LE FORAGE HYDRAULIQUE DE MONZOUNGOUDO AU BENIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: Le diagnostic du système hydraulique existant dans le village de Monzoungoudo, en vue de la réfection de son réseau de distribution d’eau potable, nous a amené a créé un simulateur de son forage. Il s’agit d’un simulateur à une dimension qui utilise la pression au fond du forage ou en tête de forage pour résoudre les équations générales de conservation de masse, de quantité de mouvement et d’énergie. La validation de ce code affiche que dans le forage hydraulique de Monzoungoudo, les simulations sont en accords avec les journaux de pression de forages en générale.

Mots clés: Simulation ; forage hydraulique ; eaux souterraines ; pression ; Matlab


INFILTRATION DES EAUX ET DES DEPOTS DANS LA RETENUE DU MINI-BARRAGE DE WOUROWOUROKOU DANS LE NORD DU BENIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: Le problème d’infiltration des eaux dans les barrages, dans le sol et de dépôts dans les retenues préoccupe la Direction Générale de l’Eau du Bénin. En effet, en plus des pertes en eau précieuse et des dépôts entrainant ainsi la baisse des ressources en eau de la retenue, peuvent même mettre en jeu la stabilité des ouvrages et par conséquent présente des menaces sur les biens et les populations se trouvant en aval. Le min-barrage de Wourowourokou est l’un des barrages du nord du Bénin fortement sujets à ces problèmes très importants. La baisse des ressources en eau de la retenue, freine le développement de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et la pisciculture et rend difficile l’usage domestique de l’eau dans la localité de Wourowourokou. Ces difficultés enregistrées justifient le bien-fondé de cette étude, qui propose de mettre en relief la gravité du phénomène d’infiltration et des dépôts du barrage de Wourowourokou dans le nord du Bénin.

Mots clés: perméabilité ; infiltration ; dépôts ; dragage ; mini-barrage ; retenue


L'érosion des berges sur la rivière Mfilou à Brazzaville

Diabangouaya Dorèze Beruchtain, 

Résumé: L’érosion des berges qui comporte des enjeux socio-économique est très peu étudiée sur les cours d’eau de Brazzaville ; celle-ci cause d’importantes pertes de terrain. L’objectif visé par cette étude est de comprendre les facteurs de la dégradation des berges sur la rivière Mfilou. L’approche méthodologique combine la collecte des données documentaires, la collecte des données sur le terrain et les analyse de laboratoire. Les résultats indiquent que l’incision des berges sur la Mfilou est influencée par l’intensité des précipitations, l’augmentation des crues et la sensibilité des matériaux de berge. Avec un débit moyen de 40,81m3/s, le recul moyen des berges sur la rivière Mfilou est de 46,39 cm/mois.

Mots clés: Erosion; Berge ; Rivière Mfilou ; Bassin versant; Brazzaville.


AMÉNAGEMENT DE LA DIGUE PISTE A RETENUE AU NIVEAU DE LA RIVIÈRE LAPIE DANS LE NORD DU BÉNIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: L’aménagement des digues pistes dépend de façon significative du fonctionnement hydraulique de la zone d’étude. Pour rappel, le débordement non contrôlé d'une digue peut générer des brèches entraînant une potentielle rupture de digue. Les conséquences associées à ce phénomène peuvent être bien plus impactâtes que celles présentées dans ce travail. La route qui dessert les villages Guindé et Tanega est une piste rurale prenant en compte la digue piste à retenue sur la rivière Lapié. Le tronçon de cette route est constamment dégradé par l’eau en saison pluvieuse. Aussi dans la localité la plus proche, on note une raréfaction de la ressource en eau en saison sèche pour le développement des activités agro-pastorales. Ces difficultés enregistrées justifient le bien-fondé de cet travail qui s’est focalisé sur l’aménagement de la digue piste à retenue au niveau de la rivière Lapié afin de mobiliser de l’eau et de faciliter la circulation en plein temps sur ce tronçon. Les résultats obtenus montrent que l’aménagement de l’ouvrage contribuera au développement de l’élevage, du maraîchage et de la pisciculture dans la localité.

Mots clés: Aménagement ; , retenue ; digue ; pistes rurales ; rivière


CONTROLE ET SUIVI DE LA REALISATION DE TROIS FORAGES D’EAU DANS LE BASSIN SEDIMENTAIRE COTIER CONGOLAIS

Essouli Olivier Florent, 

Résumé: La présente étude se propose de contrôler et de suivre les différentes étapes de réalisation de trois (03) forages d’eau suivant les règles de l’art dans le bassin sédimentaire côtier congolais de Pointe-Noire. Les profondeurs atteintes par les trois forages sont respectivement de 72 m pour le forage de Kounda, 65 m pour le forage de Ngoyo plaine et de 52,5 m pour le forage de Ngoyo commune. Ils captent l’aquifère profond (AQ-2) du système aquifère multicouche de la région de Pointe Noire. Les essais de puits réalisés sur deux de ces forages, montrent que les débits critiques ne sont pas atteints et les débits d’exploitation maximale sont de 6 m3/h pour le forage de Ngoyo commune et de 6,53 m3/h pour le forage de Kounda. L’étude de la qualité physico-chimique des eaux souterraines, montre que celles-ci sont potables. La projection des analyses chimiques sur le diagramme triangulaire de Piper montre que ces eaux sont de la famille bicarbonatée calcique et magnésienne. L’étude de l’agressivité des eaux à partir des indices de stabilité de Langelier et de Riznar et des indices de saturation vis-à-vis des différentes phases minérales, montre que les eaux souterraines sont corrosives et peuvent donc attaquer les équipements métalliques de la colonne d’exhaure de ces forages.

Mots clés: Bassin sédimentaire ; Pointe-Noire ; aquifère profond ; essais de puits ; agressivité des eaux


TROPHIC STATUT FROM VODROBOUE LAGOON WATERS AND ITS MOUTH (SOUTH-EAST, CÔTE D’IVOIRE).

Adon Marie Paulette, 

Résumé: L’évaluation de l’état de trophie de la lagune Vodroboué et de son embouchure a été effectuée par adaptation des données de la Directive Européenne Cadre Eau (DCE) et pour les cours d’eaux. Les mesures in situ d’oxygène dissous (O2), de pH, de température (Tº) et de transparence (Tr), de prélèvements de nitrates et de phosphates à l’aide de la bouteille hydrologique ont été réalisées dans les stations E, V1, V2 et V3 durant les périodes 2014-2015 et 2016-2017 entre 8 et 12h. Pour le phytoplancton, un volume d’échantillon a été filtré à l’aide du filet à plancton de 20 μm de vide de mailles. Les valeurs de Tº et de pH ont mis en évidence l’état médiocre de la masse d’eau par rapport à l’O2, les NO3-et les PO43-qui ont indiqué un bon état de cette eau. 285 taxons repartis en 145 et 243 taxons ont été identifiés respectivement en 2014-2015 et 2016-2017. Une densité élevée de phytoplancton caractérisée par une dominance de picophytoplancton (87200 107 cells.L-1) et de nanophytoplancton (60730 et 129490 107 cells.L-1) respectivement en 2014-2015 et 2016-2017 et les résultats de Shannon compris entre 0,18 et 1,47 ont traduit un caractère eutrophe de la masse d’eau.

Mots clés: phytoplancton ; eutrophisation ; lagune ; Côte d’Ivoire


ETUDE DE LA PLUVIOMETRIE ET DU RUISSELLEMENT EN CONTEXTE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LE BASSIN VERSANT DU LAC DE BUYO (SUD-OUEST DE LA CÔTE D’IVOIRE)

Koua Tanoh, 

Résumé: L’objectif de ces travaux est d’analyser l’impact possible des changements climatiques sur la pluviométrie et le ruissellement dans le bassin versant du lac Buyo. Cette étude a été effectuée à partir des simulations du modèle climatique UKMO-HadGEM1 sous le scénario d'émissions A1B dans une simulation continue. Les simulations ont été effectuées après le calage du modèle hydrologique. Les analyses ont porté sur la période 1950-1979 (référence), 2035 à 2064 (horizon 2050) et 2064-2093 (horizon 2080). Les résultats ont montré que l'ensemble du bassin de Buyo pourrait connaître une baisse des précipitations. En effet, les précipitations devraient varier de 1288 à 1653 mm sur la période de référence (1950-1979). Les parties nord-ouest et sud du bassin seront soumises à des précipitations plus fortes atteignant 1653 mm. A l’horizon 2050, les précipitations devraient baisser jusqu’à 1097 mm, soit une variation de -34%. Pendant la période 2064-2093, les précipitations pourraient baisser de 38%. A l’horizon 2050, une baisse du ruissellement sur l’ensemble de la zone d’étude variant entre 158 et 340 mm pourrait être observée. A l’horizon 2080, le ruissellement devrait également baisser pour se situer entre 132 et 274 mm. Cependant, les zones à fort ruissellement devraient rester les mêmes.

Mots clés: Changement climatique ; Modélisation ; Buyo ; Côte d’Ivoire ; SWAT ; UKMO-HadGEM1


Problématique de la gestion des eaux pluviales dans les villes des pays en voie de développement : cas du quartier de Santhiaba et Belfort (Commune de Ziguinchor, Sénégal)

Sane Bouly, 

Résumé: Cette étude de recherche qui porte sur les questions d'assainissement en milieu urbain subsaharien suscite un grand intérêt. Étant donné que la plupart des villes du Sud souffre de ces questions liées à la variabilité climatique, mais également au problème d'aménagement et d'application des servitudes urbaines (servitudes de constructions). Une recherche plus fine est effectuée dans deux quartiers de la ville de Ziguinchor (Sud du Sénégal) Santhiaba et Belfort en s'appuyant surtout sur les variables soc ils économiques pour identifier et comprendre les différentes méthodes d'adaptation qu'utilisent les populations en période de forte pluies. L'objectif de cette étude de recherche est de montrer les techniques adoptées par les habitants de ces quartiers précaires afin de résilier aux problèmes d'inondations. Pour imprimer à cette recherche plus d'objectivité et d'efficacité, nous avons privilégié une démarche descriptive, analytique qualitative et quantitative. Elle repose sur une administration d'un guide d'entretien à 13 acteurs qui s'activent dans le volet gestion de l'environnement au niveau local, un questionnaire soumis à 288 chefs de ménages dans les quartiers de Belfort et Santhiaba. Les résultats obtenus attestent un réel problème de drainage des eaux pluviales au niveau de ces deux sites. En réaction au mode de gestion des eaux de ruissellement, les populations ont développé des initiatives pour y faire face. Elles reposent sur le remblai, la pose de sacs de sable et de pierres, l'évacuation à travers des seaux, etc. En réalité, ces stratégies sont presque inutiles dans des sites contraints par des caractéristiques pédologiques et hydrogéologiques favorables aux inondations et ces corolaires.

Mots clés: eau, assainissement, pauvrete, mutation, Senegal


GESTION DES INONDATIONS EN MILIEU URBAIN : CAS DE LA VILLE COTONOU AU BENIN

Hountondji Babilas, 

Résumé: La présente étude porte sur le curage des collecteurs et la gestion des inondations dans la ville de Cotonou. La ville dispose des collecteurs primaires et secondaires pour drainer les usées pluviales. Ces collecteurs ont pour débouchés les exutoires, qui sont : la mer, la lagune et le lac Nokoué. Les facteurs naturels, anthropiques, le dysfonctionnement des déchets (liquides et solides) urbains ajouté au risque pluvial lié au reflux du milieu récepteur dû à la pluviométrie jouent un rôle important dans les dégâts liés à la mauvaise gestion des eaux pluviales et par conséquent à l’inondation. L’apparition des inondations n’est pas sans répercussions sur le plan socio-économique de la ville. Ceci justifie le bien-fondé de ce travail qui s’est focalisé sur la gestion des inondations en milieu urbain: cas de la ville Cotonou au Bénin. Les résultats obtenus montrent que le curage des collecteurs vient libérer les conduits des eaux pluviales de leurs déchets et faciliter le drainage des eaux usées vers la berge lagunaire. Ceci dans l’optique de prévenir la saison pluvieuse et d’éviter d’éventuels cas d’inondation.

Mots clés: Curage ; réseaux d’assainissement ; eaux pluviales ; inondations


THE FOGGARA AND THE GHOUT (ALGERIA): WHEN THE DRILLING SOUND THE DECLINE

Remini Boualem, 

Résumé: This paper examines the problems that have contributed to the degradation of the two millennial irrigation techniques; it is foggara and ghout. This study was conducted during the period: 1990-2019 in the oases of Touat, Gourara, Tidikelt and Souf. Investigations and surveys were conducted with the ksourienne population, the owners of foggaras and ghouts. The results obtained show that the deep drilling carried out in these regions is the main cause of the decline of a hydraulic heritage. If the foggara is abandoned following the drawdown of the tablecloth. On the other hand, for ghout it is the rise of the water table which has caused the decline of this hydraulic heritage.

Mots clés: Foggara ; Ghout ; Oasis ; Plam Grove ; Drilling ; Aquifer of Intercalary Continental