LARHYSS Journal


Description

English Larhyss journal is an international peer-reviewed journal published by the research laboratory in subterranean and surface hydraulics since 2002. The scope of the Journal covers the fields in which the teams of the research laboratory in subterranean and surface hydraulics are active. Original research papers, short communications and critical reviews from all fields of science and engineering related to water are welcomed. Larhyss journal is devoted to rapid publication of research in water engineering, acting as a link between the diverse research communities and practitioners in the field of hydraulics. The journal accepts manuscripts in English or French and publishes abstracts in both official languages. Larhyss journal publishes articles on all aspects of hydraulics including hydrology, water quality, water and wastewater treatment, surface and groundwater protection… Français LARHYSS journal est une revue scientifique internationale publiée par le laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface depuis 2002. La portée du Journal couvre les domaines dans lesquels les équipes du laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface sont actives. Des documents de recherche originaux, des communications brèves et d'analyses critiques de tous les domaines de la science et de l'ingénierie liées à l'eau sont les bienvenus. LARHYSS Journal est consacré à la publication rapide de la recherche en ingénierie de l'eau, agissant comme un lien entre les communautés de recherche diverses et praticiens dans le domaine de l'hydraulique. La revue accepte des manuscrits en français ou en anglais et publie des résumés dans les deux langues officielles. LARHYSS journal publie des articles sur tous les aspects de l'hydraulique, y compris l'hydrologie, la qualité de l'eau, le traitement des eaux, la protection des eaux souterraines et de surface...


18

Volumes

42

Numéros

529

Articles


ACCES A L'EAU POTABLE ET A L'ASSAINISSEMENTDANS LES QUARTIERS INFORMELS DE LA COMMUNE DE ZIGUINCHOR (SENEGAL) : L'EXEMPLE DE NEMA 2 ET COBODA

Gomis Joseph Samba,  Thior Mamadou, 

Résumé: Ziguinchor à l'instar des villes sénégalaises ne cesse de croître et de s'étendre. Sa population augmente de façon assez dynamique, ce qui entraîne un étalement urbain rapide et mal maîtrisé vers le sud et une densification des quartiers précaires et informels. Ainsi, les pouvoirs publics démontrent de plus en plus leurs insuffisances à répondre aux besoins des populations. Cette inertie des pouvoirs publics couplée à l’extrême pauvreté des populations ont entraîné une difficulté d’accessibilité à l’eau potable. Ainsi, plusieurs ménages s’approvisionnent en eau de puits qui ne répond pas à la qualité d’une eau potable selon les normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) causant de réels problèmes de santé publique. Cet article, s’appuyant sur l’observation, les enquêtes de terrain et l’analyse de données socio-économiques, vise à mettre en évidence les problèmes liés à l’accès à l’eau potable et à l'assainissement des excrétas tout en tenant compte des moyens locaux et du contexte social des quartiers de Néma 2 et de Coboda. Les résultats ont permis d'abord de faire une caractérisation de la situation socio-économique des ménages et des infrastructures sanitaires de base ; ensuite, d'évaluer le niveau d’approvisionnement et de consommation en eau potable par les ménages et enfin, de monter les moyens palliatifs mis en place par les populations pour l'évacuation des eaux usées.

Mots clés: eau potable ; assainissement ; informel ; ville ; Ziguinchor


ANALYSE DE LA VARIABILITÉ CLIMATIQUE DANS LE SOUS BASSIN DE NOUHAO AU CENTRE-EST DU BURKINA FASO

Doumounia Ali, 

Résumé: Le changement climatique, une des plus grandes préoccupations actuelles de la planète, suite à leurs répercussions immédiates et durables sur le milieu naturel et sur l’homme. L’étude vise à caractériser la variabilité climatique du sous bassin de la Nouhao dans le centre-Est du Burkina Faso. Pour atteindre cet objectif, les données climatologiques mensuelles et annuelles sont utilisées sur la période 1982-2014. Plusieurs méthodes statistiques (indices centrés réduits, régression linéaire), bilan climatique ont été employées. L’application des indices centrés réduits aux séries pluviométriques, a mis en évidence une variabilité climatique caractérisée par une alternance de phase sèche, normale et humide. La variabilité climatique se manifeste par une dynamique spatio-temporelle progressive des pluies annuelles de 0,45% sur la décennie 1995-2004 contre 4,5% sur la décennie 2005-2014. Elle se manifeste aussi par une augmentation de la température de l’air et une diminution de la durée d’ensoleillement sur la période 1982-2014. Malgré les perturbations des différentes saisons de l’année, les régimes pluviométriques mensuels n’ont pas été changés.

Mots clés: Changement Climatique ; Variabilité Climatique ; pluviométriques ; Nouhao


APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE A PARTIR D´UN SYSTEME DE POMPAGE PHOTOVOLTAÏQUE DANS LA COMMUNE DE KANDI AU BENIN

Hountondji Babilas,  Codo François De Paule,  Ayelabola Karl Mayeul L. A., 

Résumé: L’eau et l’énergie sont parmi les plus importants éléments essentiels et indispensables à la vie. La demande croissante de l’énergie et l’épuisement futur inévitable des sources classiques exigent des recherches sur des sources alternatives, comme les énergies renouvelables. L’énergie solaire est très utilisée à cause de ses nombreuses qualités. Le présent travail porte sur une étude théorique d´un dispositif autonome de pompage photovoltaïque équipé d´un système de prépaiement et les techniques de pompage solaire afin d’établir une étude comparative de ce dispositif avec le système a motricité humain existant dans les localités rurales ciblées dans la commune de Kandi. À partir de ce travail nous avons constaté que ce dispositif, hormis la facilité de puisage, un faible temps d´attente lors du puisage ainsi qu´à la limite des risques de maladies hydriques compte tenue de la qualité de l´eau qu´il offre, s’inscrit dans l’optique de contribuer à l’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable en milieu rural et va révolutionner le domaine de l’approvisionnement en eau potable.

Mots clés: Kandi ; Approvisionnement ; dispositif autonome ; système photovoltaïque.


ANALYSE DE LA RÉGIONALISATION CLIMATIQUE DE LA COTE D’IVOIRE DANS UN CONTEXTE DE CLIMAT CHANGEANT

Kouassi Amani Michel,  Kouao Jean-muller,  Dekoula Sekpa Charles,  Asseufi Boris Donald, 

Résumé: L’Afrique de l’Ouest en général et la Côte d’Ivoire en particulier connaît des problèmes de changements climatiques depuis près de cinq décennies. Ces changements climatiques affectent plusieurs domaines. La question essentielle que soulève cette étude est donc la suivante : les zones climatiques préalablement définies au niveau de la Côte d’Ivoire ont-elles connu des modifications sous l’influence des changements climatiques ? Ainsi, l’objectif de cette étude est d’analyser l’impact des changements climatiques sur la régionalisation climatique en Côte d’Ivoire. De ce fait, des données de pluies mensuelles collectées sur la période 1961-2016 ont été utilisées. Ces données sont issues du réseau national de mesures météorologiques de la Côte d’ivoire. Un échantillon de 47 stations météorologiques disposant de données sur la période 1961-2016 a été utilisé. La méthodologie est basée sur la combinaison d’approches statistiques multivariées à savoir l’analyse en composantes principales (ACP) et la classification hiérarchique ascendante (CHA). Quatorze (14) variables composées de pluie annuelle, cumuls trimestriels de pluies mensuelles et de coordonnées géographiques (longitude, latitude, altitude) ont été utilisées. Les principaux résultats obtenus ont permis d'identifier six (6) régions climatiques homogènes contrairement aux travaux antérieurs qui ont mis en évidence trois (3) à cinq (5) zones climatiques homogènes. Il a été constaté que le zonage climatique de la Côte d’Ivoire a connu des modifications sous l’influence des changements climatiques.

Mots clés: Changement climatique ; Régionalisation climatique ; Analyse en composantes principales ; Classification hiérarchique ascendante ; Côte d’Ivoire


INCEPTION POINT AND AIR-WATER FLOW CHARACTERISTICS OVER STEPPED SPILLWAY: NUMERICAL STUDY

Bentalha Chakib, 

Résumé: Stepped spillway is hydraulic structure designed to dissipate considerable kinetic energy because it's characterised by the large value of the surface roughness. On stepped chutes with skimming flow regime, the flow is highly aerated which can reduce the risk of cavitation. The air entrainment starts where the boundary layer attains the free surface of flow; this point is called “point of inception”. In the present numerical study, the Reynolds-Averaged Navier–Stokes equations are coupled with k −ε turbulence standard model to simulate the water flow over stepped spillway by using the software Ansys Fluent. Volume of fluid (VOF) model is used as a tool to track the free surface flow. This research aims to find new formulas for describe the variation of water depth and the positions of the inception point. In addition, to study the characteristics of flow over stepped spillways. The found numerical results agree well with experimental results.

Mots clés: Ansys Fluent ; VOF Model ; Air entrainment ; Stepped Spillway ; Standard k– ε Model


SOLUTION ANALYTIQUE EXACTE POUR LES ECOULEMENTS SUPERCRITIQUES DANS LES CANAUX COURBES RECTANGULAIRES

Amara Lyes,  Berreksi Ali,  Achour Bachir, 

Résumé: Le présent travail porte sur la modélisation mathématique et solution analytique simple du problème des ondes de choc dans les canaux courbes rectangulaires en régime supercritique. A ce jour, plusieurs modèles numériques et quelques solutions analytiques ont été proposés, toutefois les restrictions et complexités de ces modèles développés durant les dernières décades font naître un besoin accru d’un outil simple et fiable pour les besoins pratiques. Par le truchement de la méthode des perturbations en série de puissance de la courbure relative, les équations 2-D curvilignes de Saint-Venant ont été réduites à une forme linéaire. La solution analytique de l’équation d’ondes non homogène a été obtenue par la méthode de d’Alembert après adjonction des conditions aux limites. La validation de la solution proposée a été faite sur le cas d’un canal courbe où il a été question de prédire la configuration de la surface libre dans un canal de profil rectangulaire. Les données ayant servi de test sont issues des expériences d’Ippen (1936), Poggi (1956) et Beltrami et al. (2007) et les résultats furent à cet effet très satisfaisants comparativement aux mesures expérimentales.

Mots clés: Canaux courbes ; Solution analytique ; Ecoulement supercritique ; Séries perturbatives


MODÉLISATION STATISTIQUE DES DÉBITS D’ÉTIAGES ET DÉTERMINATION DE SEUILS D’ÉTIAGES DANS LE BASSIN VERSANT DE LA MARAHOUÉ (BANDAMA, CÔTE D’IVOIRE)

Assoko Adjoa Victoire,  Kouassi Amani Michel,  Nassa Relwinde Abdoul-karim, 

Résumé: Au cours de l’année 2018, de nombreuses villes de la Côte d’Ivoire (Tiébissou, Bouaké, Niakaramandougou, Odienné, etc.) ont connu des épisodes prolongés de sécheresse, mobilisant ainsi les efforts du gouvernement ivoirien afin de trouver des solutions d’urgence. Ainsi, afin de lutter efficacement contre les effets du changement climatique qui affectent de plus en plus les villes de notre pays, il est nécessaire de passer par des schémas d’adaptation. C’est pourquoi la présente étude vise à modéliser les débits moyens mensuels minimaux annuels (QMNA) sur le bassin versant de la Marahoué (Bandama) afin de définir un système d’alertes précoces d’étiages (seuil d’alerte, seuil de tolérance et seuil de crise). De ce fait, les données de débits mensuelles collectées sur la période 1961-2017 à la station hydrométrique de Bouaflé, ont été utilisées. La méthodologie employée est basée d’une part sur l’analyse fréquentielle afin d’identifier la loi qui ajuste au mieux les QMNA et d’autre part, la détermination de seuils d’étiages permettant de donner des alertes précoces. Une présélection de lois de distribution a été faite et a permis de retenir trois lois (loi Gamma, loi Weibull et loi Exponentielle). Les fréquences empiriques ont été calculées à partir de la relation de Hazen. Les paramètres des différentes lois ont été déterminés par la méthode des moments pondérés. L’ajustement a été apprécié à partir de représentations graphiques et du test du χ2. Deux critères (critère d’Akaike et critère bayésien) ont été retenus pour trancher sur le choix des meilleurs modèles. Les principaux résultats obtenus ont montré que les QMNA de la Marahoué ont été mieux ajustés par la loi Gamma. Il est donc recommandé de se servir de ce modèle statistique pour la détermination des seuils d’étiages dans le bassin versant de la Marahoué (Bandama).

Mots clés: QMNA ; analyse fréquentielle ; seuils d’alertes d’étiage ; Marahoué (Bandama) ; Côte d’Ivoire


CONTRIBUTION A L’ETUDE TECHNIQUE DE LA REALISATION DU BARRAGE DE WOROGUI ADJA DANS LA COMMUNE DE TCHAHOROU AU BENIN

Hountondji Babilas,  Codo François De Paule,  Sintondji Luc Olivier,  Metongnon Orphée Sègla Benjamin, 

Résumé: A l’instar de la plupart des pays de l’Afrique subsaharienne, l’économie du Bénin repose sur le secteur primaire, notamment sur l’agriculture, l’élevage et la pèche. L’agriculture à elle seule occupe trois quart de la population active et contribue à hauteur de 44% au Produit National Brut (PNB) selon la Banque Mondiale (2015). Cependant, la production des cultures vivrières n’arrive pas chaque année à couvrir les besoins alimentaires des populations. Le souci permanent de la population est de disposer en quantité suffisante de l’eau pour leur permettre de pratiquer d’une part les cultures de contre-saison (le maraîchage) et d’autre part de sécuriser l’approvisionnement en eau pour la population et pour le bétail. Ces difficultés enregistrées justifient le bien-fondé de cette étude, qui propose d’aborder l’étude technique de la réalisation du barrage de Worogui Adja dans la commune de Tchaourou au Bénin.

Mots clés: étude technique ; réhabilitation ; barrage ; Worogui-Adja


QUAND LE GENIE OASIEN DOMPTE LES CRUES : AMENAGEMENT ANCESTRAL I.R.S DE TOUZOUZ (VALLEE DE M’ZAB, ALGERIE)

Remini Boualem, 

Résumé: Le présent papier examine pour la première fois le fonctionnement de l’un des plus vieux aménagements hydraulique. Conçu d’une série de différents types d’ouvrages qui servent à anéantir les crues en provenance de l’oued de Touzouz et à irriguer la palmeraie ouest (Gharbia) de Ghardaïa. Plusieurs missions de travail ont été effectuées durant le période : 2000-2020 dans l’oasis de Ghardaïa afin de comprendre le fonctionnement du grand Aménagement ancestral de Touzouz. Il ressort de cette étude, que cet aménagement est composé d’un grand barrage de régulation, d’un barrage réalimentation de la nappe et de plusieurs ouvrages hydrauliques destinées à la collecte des eaux de ruissellement. L’aménagement que nous avons baptisé « Aménagement I.R.S » et qui fonctionne selon la priorité : Irrigation, Recharge et Sécurité.

Mots clés: Vallée de M'zab ; Crues ; Oued Touzouz ; Aménagement ancestral IRS


QUAND LES FOGGARAS D’ADRAR SE REVEILLENT !

Boutadara Youcef,  Remini Boualem,  Benmamar Saadia, 

Résumé: Dans les zones de Touat, Gourara et Tidikelt, les anciens habitants ont exploité les contrebas du plateau de Tademaït qui offrent des conditions topographiques et hydrogéologiques permettant l’exploitation gravitaires des eaux souterraines sur des terrains plus bas et sans énergie ou moyens de pompage. Cela a assuré des ressources en eau permanentes qui a permis la présence humaine dans des conditions hostiles au cours des siècles. Cette technique de captage a montré son efficacité séculaire dans l’exploitation durable de la ressource en eau. Ces foggaras assurent encore l’irrigation de plus de 50 % des superficies irriguées dans la zone et contribuent à la stabilité de la société oasienne dans la zone. L’introduction depuis les années 80 des forages dotés de pompes puissantes et destinés aux différentes utilisations a eu des impacts négatifs sur le système d’irrigation traditionnel, et par conséquent sur l’écosystème oasien avec le tarissement de 1468 foggaras sur un total de 2283 foggaras dans la zone d’étude. Cette situation nécessite l’élaboration des recherches scientifiques pour la préservation des foggaras de la zone d’étude qui représentent encore une ressource économique et écologique intéressante pour les oasiens. Dans ce cadre, nous visons à travers ce papier d’éclairer la situation actuelle du système et offrir aux spécialistes du domaine ainsi qu’aux décideurs un outil permettant une meilleur gestion des ressources en eaux dans la zone. Cet article élaboré sur la base d’un ensemble important de données et des enquêtes du terrain sur les foggaras et les forages de la zone. Il est organisé sur l’actualisation du contexte général de la zone d’étude et la nappe du CI. Pour bien comprendre le système de foggaras et la problématique de l’exploitation des ressources en eau souterraines dans ses champs de captage, nous produisons et nous analysons des cartes numériques selon les problèmes rencontrés sur le terrain. Elles sont liées en particulier aux facteurs hydrogéologiques et piézométriques. Dans ce cadre, nous avons élaboré une carte de rabattement de la nappe durant une période donnée. Enfin, nous montrons le cas des oasis de Bouda qui ont connu en 2017 une remontée de la nappe dû à l’abandon de 5 forages destinés à l’alimentation en eau potable en 2016 et situés dans la zone de captage des foggaras. Nous montrons à travers cet exemple l’impact des forages, installés souvent sans étude préalable, sur les foggaras. À travers les résultats de cette étude et en se basant sur les cartes hydrogéologiques et piézométriques réalisées pour les années 2007 et 2016, nous avons pu réaliser la carte de rabattement entre ces deux dates qui montre une causalité explicite avec le phénomène de tarissement des foggaras. Avec le cas des foggaras de Bouda, nous rendons explicite l’interférence entre les forages et les foggaras et la sensibilité de ces dernières au moindre rabattement dans leur zone de captage. Cela montre l’intérêt de revoir les formes de gestion actuelles de la nappe à la lumière des transformations récentes dans la zone.

Mots clés: Foggara ; Adrar ; Oasis ; Forage ; Rabattement de la nappe


L’ALGERIE : LE CLIMAT SE DÉRÈGLE, L’EAU SE RAREFIE, QUE FAIRE?

Remini Boualem, 

Résumé: En Algérie, le climat se dérègle, l’eau se raréfie, que faire ? Alors pour répondre a cette interrogation, l’histoire de l’hydraulique Algérienne et plus particulièrement les principaux ouvrages ancestraux ont été examinés dans ce papier. Evoquer l’histoire pour bien étudier le futur. Le réchauffement du climat s’accélère d’une année à l’autre, tout le monde a ressenti cette différence de température durant les 3 dernières années. Cependant avec le dérèglement du climat, l’Algérie risque d’avoir des problèmes d’eau à moyen terme si les dispositions ne seront pas prises par les services concernés. Dans ce modeste papier, des solutions qui s’adaptent au climat sec ont été proposées.

Mots clés: Algérie ; Eau ; Barrage souterrain ; Recharge artificielle ; Climat ; Foggara


CARACTERISATION DES CONDITIONS HYDROGEOLOGIQUES DU RESERVOIR D’EAU SOUTERRAINE DE MONZOUNGOUDO AU BENIN

Hountondji Babilas,  Codo Francois De Paule,  Aina Martin Pépin, 

Résumé: Une étude hydrogéologique a été menée dans la localité de Monzoungoudo dans la commune de Ouinhi, afin d’évaluer le lien potentiel entre le réservoir d’eau souterraine, dont le potentiel est en voie d’évaluation, et le système aquifère poreux. Pour cette étude, une analyse du forage hydraulique et du réservoir d’eau souterraine de Monzoungoudo a été réalisée. Les conditions hydrogéologiques ont ensuite été définies à partir de données existantes, ce qui a permis de développer un modèle de l’aquifère. La compréhension des conditions d’écoulement de l’eau souterraine dans ce contexte permettront d’évaluer le risque environnemental pour la qualité de l’eau souterraine.

Mots clés: Conditions hydrogéologiques ; réservoir ; eau souterraine ; Monzoungodo.


DE LA FOGGARA AU BARRAGE SOUTERRAIN, LA NAPPE INFEROFLUX, UNE SOLUTION POUR LES REGIONS ARIDES

Remini Boualem, 

Résumé: Le présent papier examine le sujet d’exploitation de la nappe inferoflux dans certaines régions du Sahara Algerien. Sur la base d’un travail bibliographique, de collectes de donnés et des investigations effectuées sur des sites du sud Algerien durant la période : 2008-2020, il s’avère que les barrages souterrains restent le meilleur moyen pour satisfaire les besoins de la population en eau de bonne qualité. Les résultats de nos enquêtes nous confirment que ce gisement d’eau douce a été déjà exploité par nos ancêtres depuis plus de 9 siècles en utilisant le système des foggaras. De tels ouvrages ancestraux ont été réalisés dans les oasis de Sfissifa (Naama), de Tamanrasset et de Tindouf et même dans quelques oasis d’El Bayadh. Aujourd’hui, ce gisement d’eau est exploité par les barrages souterrains dans les wilayas d’Adrar, Tamanrasset, Bayadh, Illizi et Laghouat. Au nombre de 9 barrages, la capacité totale emmagasinée avoisine les 30 millions de m3. La wilaya de Tamanrasset possède cinq barrages; un nombre insuffisant, mais il doit être augmenté et se généraliser dans toutes les régions du Sahara.

Mots clés: : Nappe Inferoflux ; Barrage souterrain ; Foggara ; Oued ; Eau