LARHYSS Journal


Description

English Larhyss journal is an international peer-reviewed journal published by the research laboratory in subterranean and surface hydraulics since 2002. The scope of the Journal covers the fields in which the teams of the research laboratory in subterranean and surface hydraulics are active. Original research papers, short communications and critical reviews from all fields of science and engineering related to water are welcomed. Larhyss journal is devoted to rapid publication of research in water engineering, acting as a link between the diverse research communities and practitioners in the field of hydraulics. The journal accepts manuscripts in English or French and publishes abstracts in both official languages. Larhyss journal publishes articles on all aspects of hydraulics including hydrology, water quality, water and wastewater treatment, surface and groundwater protection… Français LARHYSS journal est une revue scientifique internationale publiée par le laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface depuis 2002. La portée du Journal couvre les domaines dans lesquels les équipes du laboratoire de recherche en hydraulique souterraine et de surface sont actives. Des documents de recherche originaux, des communications brèves et d'analyses critiques de tous les domaines de la science et de l'ingénierie liées à l'eau sont les bienvenus. LARHYSS Journal est consacré à la publication rapide de la recherche en ingénierie de l'eau, agissant comme un lien entre les communautés de recherche diverses et praticiens dans le domaine de l'hydraulique. La revue accepte des manuscrits en français ou en anglais et publie des résumés dans les deux langues officielles. LARHYSS journal publie des articles sur tous les aspects de l'hydraulique, y compris l'hydrologie, la qualité de l'eau, le traitement des eaux, la protection des eaux souterraines et de surface...

14

Volumes

32

Numéros

457

Articles


LES RESSOURCES EN EAU DANS LE SNAT 2030. ENTRE NECESSITES ECONOMIQUES ET EXIGENCES ECOLOGIQUES.

Aroua Najet, 

Résumé: Suite à sa souscription à la Convention mondiale du développement durable en 1995, l'Algérie a initié la révision du Code de l’eau puis des outils stratégiques d’aménagement du territoire. Or, certaines orientations du schéma national d’aménagement du territoire à horizon 2030 semblent peu attentives aux variations du cycle de l’eau, de surcroît en contexte de changement climatique. L’objectif du présent article est d’examiner cette hypothèse en appréciant l’approche et les choix stratégiques qui fondent le schéma national d’aménagement du territoire à horizon 2030 contre les principes de développement durable et de gestion intégrée des ressources en eau. Since the signature of the Sustainable development convention in 1995, Algeria has updated the Water Law and land use strategic tools. However, the national land use strategy seems to overlook the global water cycle variability possibly aggravated by the climate change impact. The present paper objective is to examine this assumption by assessing the approach and principles basing the land use strategy 2030 against the sustainable development goals and the integrated water resources management principles.

Mots clés: Algérie ; aménagement du territoire ; changement climatique ; gestion intégrée des ressources en eau


REHABILITATION DE LA DECHARGE SAUVAGE DE MEDIOUNA: CARACTERISATION DU BIOGAZ ET TRAITEMENT DU LIXIVIAT

El Amrani Souad, 

Résumé: La décharge de Médiouna est en phase de saturation et en voie de réhabilitation. Dans le cadre du projet de sa réhabilitation, notre travail consiste à caractériser et étudier la qualité du biogaz généré par la décharge ainsi que son débit pour le valoriser. Notre étude vise aussi à appliquer une méthode de traitement aux lixiviats afin d’aboutir à un produit répondant aux normes de rejets marocaines. Les résultats obtenus révèlent un débit important du biogaz de l’ordre de 180Nm3/h au niveau du casier étudié et l’estimation de la production d’électricité totale de la décharge (60 ha) est de 10 Mgw/h, pouvant servir à alimenter Casablanca pendant 24 h. Les lixiviats de la décharge révèlent une très grande charge en matières organiques oxydables (DCO= 6968 mg/l). Le procédé choisi est l’électrocoagulation (EC) qui nous a permis d’avoir un abattement très important de la DCO (84%). Pour améliorer ce rendement, on fait subir aux lixiviats traités par EC, un traitement chimique au sulfate d’aluminium permettant d’atteindre un abattement total de 89%. Avec ces deux traitements, on aboutit à un produit traité à 712 mg/l de DCO, valeur proche des normes marocaines de rejets directs dans le milieu naturel (500 mg/l).

Mots clés: Décharge sauvage Médiouna ; biogaz ; caractérisation ; lixiviat ; électrocoagulation


LES COURANTS DE DENSITE DANS LE BARRAGE DE FOUM EL GHERZA (ALGERIE)

Boualem Remini,  Missoum Maazouz, 

Résumé: Le présent papier examine les conséquences des courants de densité qui se manifestent au fond de la retenue du barrage de Foum El Gherza. Sur la base des levés bathymétriques, effectués par l’agence nationale des barrages sur la retenue du barrage, un volume de 1 million de m3 de vase ramenés par les courants de densité. En 2015, un cumul de 32 millions de m3 s’est déposé depuis 1950. Deux opérations de dragage effectuées en 2006 et en 2015 ont permet de dévaser environ 8 millions de m3 de vase. Cependant, une surélévation de 3 m de la digue économisera un volume de 9 à10 millions de m3 d’eau.

Mots clés: Barrage ; Foum El Gherza ; Courants de densité ; Envasement ; Dragage


ANALYSE DE L’EFFET D’HYSTERESIS SUR LA RELATION CONCENTRATION DES SEDIMENTS EN SUSPENSION - DEBIT LIQUIDE (C-Q) DANS LE BASSIN VERSANT DE L’OUED MINA (ALGERIE)

Redouane Ghernaout,  Boualem Remini, 

Résumé: La relation fondamentale entre la concentration des sédiments en suspension C, d’un cours d’eau et son débit liquide Q, durant les crues est étudiée de manière qualitative par analyse des graphiques temporels et des courbes d’hystérésis (C-Q). L’étude de 20 crues de chacune des deux stations hydrométriques du bassin versant de l’Oued Mina est orientée beaucoup plus vers l’aspect graphique et statistique que donnerait la mise en graphe de C et Q. L’analyse de l’effet d’hystérésis sur la relation, concentration - débit liquide, a permis à travers des séries d’événements chronologiques de caractériser la relation (C-Q), d’élaborer une classification de cette relation, et d’en ressortir les modèles de boucle d’hystérésis dominants. Les modèles sens des aiguilles d’une montre, sens contraire des aiguilles d’une montre et modèle en forme de huit sont les plus dominants sur le bassin versant de Oued Mina, aussi bien pour la station hydrométrique d’Oued El-Abtal que pour la station de Sidi AEK Djilali. L’analyse de l’hystérésis par classe a montré l’absence relative de l’effet saisonnier sur la forme de la boucle obtenue. Les saisons d’Automne, d’Hiver et de Printemps présentent une hétérogénéité des classes à cause d’une hétérogénéité du bassin du point de vue lithologie et de point de vue de la répartition spatiale des pluies (irrégularité du régime pluviométrique et hydrologique du bassin) et de l’étalement de la période d’été.

Mots clés: Crue ; Bassin versant ; Oued Mina ; Particules solides ; Concentration ; Hystérésis


BOUKOURDANE (ALGERIE) : UN BARRAGE RESERVOIR QUI S’ENVASE PEU

Remini Boualem,  Mokeddem Fatma Zohra, 

Résumé: L’envasement réduit dans le temps la capacité des barrages. En Algérie le phénomène enregistre des valeurs élevées, puisqu'une vingtaine de barrages réservoirs est menacée par le comblement rapide. Cependant, plus de 30 barrages enregistrent un faible taux d’envasement. Notre étude s’intéresse à l’envasement du barrage réservoir de Boukourdane. Sur la base des données des levés bathymétriques et des missions d’investigations sur le site du barrage, il ressort que le taux d’envasement pour le barrage réservoir de Boukourdane est de 0,3 millions de m3/an. C’est-à-dire, le barrage réservoir de Boukourdane restera en service plus de 300 ans.

Mots clés: Barrage ; Boukourdane ; Envasement ; Capacité ; Erosion


REGULATION DU SERVICE DE DISTRIBUTION D’EAU PAR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE : CAS DE L’UNITE DE TLEMCEN

Fecih Abla,  Habi Mohammed,  Harrouz Omar, 

Résumé: La régulation des services d’eau est un sujet de plus en plus d’actualité en Algérie. La régulation des services d'eau est de la compétence des gestionnaires de secteur de l’eau, ce sont eux qui décident des investissements, qui organisent l'exploitation et qui négocient le prix. Si l'usager est le destinataire du service, il n'intervient que très indirectement dans les choix de gestion. Partant du constat de la limite du contrôle sur les moyens et de l’insuffisance des instruments de suivi et de contrôle, dégagés de l’analyse de l’état des lieux, ce travail vient renforcer les actions déjà entamées par le gestionnaire du secteur et propose un panel d’indicateurs de performance, les plus simples et facilement mesurables, comme outil adéquat pour assurer la fonction de régulation. Le groupe d’indicateur ainsi élaboré et testé sur le Groupement Urbaine de la Wilaya de Tlemcen, géré par l’Algérienne Des Eaux (ADE) (Unité de la Wilaya de Tlemcen), a prouvé la dégradation de ce réseau. Les résultats obtenus peuvent être généralisés et permettront d’appréhender le contenu du service, d’optimiser la gestion, d’assurer le suivi et le pilotage, d’inciter à l’amélioration de la performance et de communiquer entre les acteurs dans le cadre d’une organisation bien définie.

Mots clés: régulation du service ; eau ; Indicateurs de performance ; suivi ; pilotage


DEVELOPPEMENT DE L’IRRIGATION ECONOMISATRICES DANS LE NORD-OUEST DE L’ALGERIE: CAS DE LA WILAYA DE TLEMCEN

Fecih Abla,  Habi Mohammed,  Morsli Boutkhil, 

Résumé: L’Algérie dispose des ressources naturelles en eau limitées, irrégulières et très inégalement réparties. A l’exception des eaux fossiles du Sahara, les ressources hydrauliques naturelles sont principalement situées dans le Nord du pays. La part que prend l’alimentation en eau potable s’est considérablement accrue en volume et en proportion et donc la part de l’eau destinée à l’irrigation a chuté. Malgré cette réduction, le secteur agricole demeure le grand consommateur des eaux. Durant les cinq dernières années et afin de promouvoir l'agriculture et le développement durable et afin de mieux gérer ces eaux destinées à l’irrigation, l'accent a été mis sur l’utilisation des systèmes d’irrigation économisatrice. L’objectif de cette étude est d’étudier le développement de ce type d’irrigation au niveau de la wilaya de Tlemcen. La méthodologie de travail repose sur des calculs statistiques classiques ainsi qu’une Analyse de Correspondance Multiple (ACM) des taux de surfaces agricoles irriguées par les deux types d’irrigation (traditionnelles et économisatrice). Les résultats obtenus prouve un développement très encouragent de ces systèmes modernes au niveau de cette wilaya, sur 44% de la SAU physique irriguée totale.

Mots clés: ressources hydrauliques naturelles ; systèmes d’irrigation économisatrice ; wilaya de Tlemcen ; ACM


DIAGNOSTIC ET PROJECTION FUTURE DU CHANGEMENT CLIMATIQUE EN ZONE ARIDE. CAS DE LA REGION MARRAKECH-SAFI (MAROC)

Saidi Mohamed El Mehdi, 

Résumé: Avec un caractère aride à semi-aride, le climat de la région de Marrakech-Safi est assujetti à des influences océaniques et continentales. Les villes d’Essaouira et de Marrakech, qui illustrent ces deux influences, enregistrent une grande variabilité temporelle des précipitations et des températures. Par ailleurs, des tendances nettes à l’augmentation de ces températures y sont constatées pendant les cinq dernières décennies. Par contre, les évolutions des précipitations sont plus contrastées avec une tendance à la baisse à Marrakech, et plutôt à la hausse à Essaouira grâce aux récentes années exceptionnelles. Marrakech se distingue, quant à elle, par d’alarmants indices révélateurs du réchauffement climatique, notamment le nombre de jours chauds et les vagues de chaleur. Pour les projections climatiques futures, à l’aide d’un modèle de descente d’échelle statistique et selon les simulations des modèles de circulation générale, un constat aussi alarmant y est dégagé avec des prévisions à la baisse des précipitations annuelles et la hausse des températures à l’horizon 2050 et surtout à celui de 2099. Ceci à la fois selon un scénario futur ou le recours aux énergies fossiles est de plus en plus accentué que selon un scénario où ce recours est plus contrôlé et où des efforts sont consentis pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Mots clés: Marrakech ; Essaouira ; changement climatique ; modèle de descente d’échelle statistique ; modèle de circulation générale


LES FOGGARAS DES OASIS DE ZAOUIET KOUNTA (ALGERIE) : UN PATRIMOINE MENACE

Remini Boualem,  Kentaoui Abdelkarim, 

Résumé: Nous examinons dans cette étude, une des techniques d’irrigation la plus ancienne et la plus utilisée dans les régions arides. Il s’agit du système foggaras qui a été utilisé dans les oasis de la Zaouiet Kounta dans la wilaya d’Adrar. Sur la base des investigations et des missions effectuées durant les années 2015 et 2016, il découle que l’introduction de nouvelles techniques d’irrigation ont provoqué le tarissement de plusieurs foggaras. C’est ainsi que le nombre de foggaras en service qui était de 160 en 1960, aujourd’hui il ne reste que 37 foggaras. En plus des foggaras classique, les oasis de Zaoouit Kounta étaient irriguées par de petites foggaras appelées foggaras de jardin qui sont destinées à récupérer les eaux de drainage.

Mots clés: Foggara – Oasis- Zaouiet Kounta – Forage – Eau – Irrigation


UTILISATION DE L’ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (ACP) POUR EVALUER LA POLLUTION DES EAUX SOUTERRAINES EN MILIEU RURAL (VILLE DE SEBAA AYOUNE, MAROC)

Zerhouni Jaouad,  Rhazi Filali Fouzia,  Aboulkacem Amal,  Naciri Bennani Mohammed, 

Résumé: La présente étude a pour but d’évaluer la qualité des eaux souterraines en milieu rural de la ville Sebaa Ayoune. Le choix des stations s’est basé essentiellement sur le fait de leur exposition aux différents facteurs de risques sanitaires, tels que: l’absence ou présence, d’aménagement, de Latrine à fosse et/ou du dépôt de fumier à proximités, et le respect ou non des périmètres protections. Afin d’étudier la contribution de ces facteurs de risque à la pollution des eaux souterraines, nous avons choisi de traiter les données récoltées, par l’analyse en composantes principales (ACP). Ce traitement statistique a montré une forte corrélation entre ces facteurs et la pollution des eaux étudiées. En effet, le coefficient de corrélation dépasse 0,67 entre ces facteurs et les bactéries indicatrices de la pollution. En plus, cette étude a dénudé que les eaux des stations choisies constituent un risque sanitaire sérieux pour la population. Pour les 5 stations sélectionnées, la période d’étude s’est étalée sur 3 mois (Avril, Mai et juin de l’année 2017). En perspective, nous envisageons de tester de nouvelles membranes élaborées à partir de matériaux naturel et synthétique dans la décontamination bactérienne des eaux de ces stations.

Mots clés: Eau souterraine ; , facteurs de risque de la pollution ; ACP ; Qualité


INFILTRATION BETWEEN GR5J MODELLING IN THE OUED N’CHEF WATERSHED AND WATER BALANCE CALCULATION OF MEFFROUCH DAM (TAFNA, NORTH-WEST ALGERIAN)

Cherki Khadidja, 

Résumé: The knowledge of the infiltrated water amount after a flood is very important to avoid an over-exploitation of the groundwater aquifer. This data, which is also used to calculate the water balance of a reservoir dam, is very difficult to determine. The goal of the article is the exploitation of the infiltrated water quantity calculated by the daily five parameters hydrological model GR5J, to fill the lack of data concerning the infiltration variable in the computation of the water balance of Meffrouch dam. The latter is located at the outlet of Oued N'chef watershed situated in north western Algeria with the feature particularity of having a karstic aquifer. The GR5J model was selected after that the modelling by GR4J (not presented here) was unsuccessful. The results of the GR5J simulation are very satisfactory with a NASH criterion above 80%. The model shows that most of the precipitation infiltrates, the equivalent of 62%; the exchanges are about 31% and only 7% for the runoff. The water balance calculation of the Meffrouch dam was based on the Gûntner (2002) formula whose results seem to be consistent with the infiltration values calculated by GR5J.

Mots clés: Infiltration ; water balance ; GR5J model ; Meffrouch dam ; karstic aquifer.


COMPARATIVE PERFORMANCES ANALYSIS OF FOUR DAILY RAINFALL-RUNOFF MODELS, APPLIED ON SEMI-ARID WATERSHEDS (ALGERIA)

Benkaci Tarik,  Dechemi Noureddine, 

Résumé: ABSTRACT In this paper, we have tested four rainfall-runoff models on daily time scale that we have picked out amongst more than ten models the most used in hydrology. These models were applied on four basins situated in North of Algeria, that are characterized by an arid climate and different hydrologic regime. The aim of this work is to choose a best rainfall-runoff model that we can use for simulation and prediction runoff. The comparative analysis between these models is based on numerical criterions like Nash-Sutcliffe criterion and has been geared towards the capacity of models to reproduce flood events and base flow. The results of simulation confirm that the GR4J model has given the best performances and is regarded as the most robust for semi-arid regions and fluctuant hydrological regime. RESUME Dans cet article, nous avons testé quatre modèles pluie-débit au pas de temps journalier que nous avons sélectionnés parmi dix modèles les plus utilisés en hydrologie. Ces modèles ont été testés sur des bassins du Nord de l’Algérie, caractérisés par un climat semi-aride et un régime hydrologique variable. L’objectif principal est de valider un modèle qui sera utilisé dans le cadre d’une simulation des débits et des apports liquides au niveau d’une station hydrométrique. Après une analyse comparative, quantitative et qualitative entre ces modèles, il est apparu que le modèle GR4J a donné les meilleurs résultats de modélisation, et est considéré comme le plus robuste pour la simulation des débits pour les climats semi-arides et irréguliers.

Mots clés: Rainfall-runoff Model ; Hydrology ; Algeria ; Semi arid Climate ; GR4J model


CARACTERISATION HYDRODYNAMIQUE DES AQUIFERES FISSURES DE LA REGION DU BELIER (CENTRE DE LA COTE D’IVOIRE)

Kouassi Amani Michel, 

Résumé: L’objectif de cette étude est d’analyser les potentialités en eau souterraine de la région du Bélier au Centre de la Côte d’Ivoire afin de favoriser une optimisation de l’alimentation en eau des populations. Pour ce faire, une collecte de données basée sur l’analyse de 353 fiches techniques de forages d’hydraulique villageoise a été effectuée. La démarche méthodologique est basée d’abord sur le calcul du débit spécifique et de la transmissivité des aquifères. Ensuite, une analyse des fréquences de distribution des paramètres étudiés a été faite. Enfin, une étude de l’influence du faciès lithologique sur la géométrie et l’hydraulicité des aquifères a été réalisée. Les principaux résultats obtenus ont montré que les aquifères étudiés ont de bonnes potentialités hydrauliques. Les eaux sont accessibles et fréquemment obtenues à des profondeurs comprises entre 44 et 84 m (78%) sous une épaisseur de l’altération meuble de 0 à 30 m (75,64%) et une épaisseur de l’horizon fissuré comprise entre 20 et 70 m (78,19%). Les formations schisteuses sont en général les plus productives et comprennent les épaisseurs d’altération les plus élevées. Les granites renferment les profondeurs de forage et les épaisseurs des horizons fissurés traversés les plus importantes. Les forages les plus accessibles sont situés dans les granites et les roches vertes.

Mots clés: Hydrogéologie ; Aquifères fissurés ; Région du Bélier ; Côte d’Ivoire


CALCUL DES ÉCOULEMENTS FILAIRES A TRAVERS UN DÉVERSOIR LATÉRAL PAR ÉLÉMENTS FINIS

Amara Lyes,  Berreksi Ali, 

Résumé: Dans ce travail, une approche numérique par éléments finis a été proposée pour l’intégration de l’équation différentielle non linéaire de l’écoulement par-dessus un déversoir latéral sur canal rectangulaire. Après avoir rappelé l’équation aux dérivées ordinaires régissant le problème, la modélisation numérique est donnée et ceci par usage de la méthode des résidus pondérés de Galerkin. Le problème étant à valeur initiale de Cauchy, la matrice élémentaire obtenue a été réécrite en formule de récurrence. La non-linéarité de cette dernière est traitée par un processus itératif pour les variables d’état ; la profondeur de l’écoulement et le débit déversé. Les performances de cette approche numérique sont confrontées aux mesures expérimentales disponibles dans la littérature suivant les régimes d’écoulement incidents. Les résultats obtenus montrent une très bonne concordance avec les observations expérimentales.

Mots clés: Déversoir latéral ; Modèle numérique ; Eléments finis ; Résidus pondérés ; Méthode de Galerkin


SAVOIRS LOCAUX DES PECHEURS « WEMENOU » SUR LES MUTATIONS CLIMATIQUES DANS LES COMMUNES D’ADJOHOUN ET DANGBO AU SUD-EST DU BENIN LOCAL KNOWLEDGE OF FISHERS OF "WEMES" ON CLIMATIC CHANGES IN THE AREA OF ADJOHOUN AND DANGBOS ATTHE SOUTHE-AST OF BENIN

Adeoti Biaou Oyédélé Evariste, 

Résumé: La présente recherche porte sur la connaissance endogène des pêcheurs face aux mutations climatiques dans les Communes d’Adjohoun et Dangbo. La démarche méthodologique est basée sur la collecte des données, le traitement et l’analyse des résultats. Les résultats obtenus ont permis de comprendre que les pêcheurs enquêtés ont une meilleure connaissance des mutations climatiques. En effet, les pêcheurs se basent sur les comportements de certaines espèces animales, végétales pour deviner les saisons de même sur les modifications du fonctionnement hydrologique qui ne sont plus favorables aux activités de pêche. 84% des pêcheurs affirment que la sortie incessante des margouillats mâles se livrant des luttes répétées à partir de fin mars annonce la saison pluvieuse tandis que 79% parlent du vol des hirondelles à basse altitude. 76% affirment que la sècheresse est annoncée par la sortie répétée des éperviers et des chauves-souris volant au-dessus des eaux à partir du mois de novembre, 73,11 % parlent de l’apparition de nouvelles feuilles sur certaines espèces végétales. 65% déterminent la saison pluvieuse par la position du nid du tisserin gendarme (Ploceus cucullatus) par rapport aux bas-fonds alors que 62% parlent de l’apparition massive des tourterelles et 58% parlent des modifications perceptibles au niveau de la pluviométrie et qui impactent négativement leurs activités. Mots-clés : Savoirs locaux, Mutations climatiques, Communes Adjohoun et Dangbo. ABSTRACT This research work is about the local knowledge of the fishers facing the climatic variations in of Adjohoun and Dangbo side. The methodology used is based on data collection, the treatment and the analysis of the results. The results gotten prove that fishers investigated have a knowledge on climatic variations and call to three variables to interpret them: the observation, experience and the belief. In fact, Fishermen rely on the behaviour of certain animal and plant species to guess the seasons as well as on the changes in hydrological functioning that are no longer favourable to fishing activities. Indeed, 84% of fishermen claim that the relentless release of the male margouillats engaging in repeated struggles over from the end of March heralds the rainy season. But for 79% of fishermen, when swallows start flying at low altitude, the rainy season is imminent. 76% say that the drought is announced by the repeated release of Hawks and bats flying over the waters from November, 73.11% talk about the appearance of new leaves on some plant species. 65% determined the rainy season by the position of the gendarme (ploceus cucullatus) relative to the shallows, while 62% spoke of the massive appearance of doves and small snakes and 58% report noticeable changes in rainfall which adversely affect their activities. Keywords: Local knowledge Climate changes, side of Adjohoun and Dangbo.

Mots clés: Savoirs locaux ; Mutations climatiques ; Communes Adjohoun et Dangbo


LES ENJEUX LIES A L’EAU, A L’ASSAINISSEMENT ET A LA PAUVRETE DANS LE MONDE : LE CAS DU SENEGAL

Gomis Eddy Nilsone,  Faye Cheikh,  Dieye Sidy, 

Résumé: L'eau, l'assainissement et l'hygiène sont des droits pour tous, quel que soit le pays. Dans les pays en développement, les gens se voient refuser les droits. Cela a entraîné la pauvreté, les maladies et la mort, en particulier chez les enfants. Conformément aux OMD, le PNUD avait répondu à l’un des problèmes en s’engageant dans des programmes de gouvernance de l’eau pour la réduction de la pauvreté en Afrique. Cet article vise à mettre en évidence les défis liés à l'eau auxquels sont confrontés les pays du monde, l'Afrique et le Sénégal. Pour y parvenir, la méthodologie fixée s’est basée sur l’analyse des effets du manque d’eau sur les femmes et les enfants, des effets incluant la maladie, la mort, la perte d’argent sur les médicaments, le temps perdu à se procurer de l’eau, les effets éducatifs et autres effets sociaux et économiques. Les problématiques de l'eau, de l'assainissement et de la pauvreté ont également été analysées et les résultats montrent que la plupart des OMD dans les pays en développement n’avaient enregistré que des progrès substantiels. Aujourd’hui, les recommandations émanant des ODD portent sur la garantie de l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous et l’assurance d’une GIRE.

Mots clés: eau ; assainissement ; pauvreté ; mutation ; Sénégal


CONTRIBUTION A L’ETUDE DU TRANSPORT SOLIDE DANS LE RESEAU D’IRRIGATION DU PERIMETRE IRRIGUE GOUBELLAT (TUNISIE)

Riahi Rihab,  Boujelbene Abed El Hamid,  Baccouche Sliman, 

Résumé: Bien que la Medjerda soit une source importante, l’eau obtenue par les agriculteurs est chargée de sédiment. L’installation des ouvrages de décantation est nécessaire pour réduire cette charge solide. Cette étude a pour objectif de vérifier l’efficacité des décanteurs artificiels de complexe hydraulique de Goubellat (Tunisie) représentés par un tronçon de dérivation, utilisé pour réduire la vitesse afin que les matériaux se déposent. Les résultats montrent que le bassin de la station reprise 1 participe à diminuer 74.22 m3 de charge en matière en suspension et chasser 315.64 m3 de matières décantables durant les trois mois de mesures. Le bassin de la station reprise 2 participes à diminuer 72 m3 de charge solide (la matière en suspension) et 412,088 m3 de matières décantables durant toutes les compagnes de mesure. L’analyse par sedimentometrie faite auprès des bassins de station de reprise 1 et 2 montre qu’ils interceptent du limon et du sable fin et une faible proportion d’argile (29 % ).

Mots clés: irrigation, Mejerda, décanteur, matière en suspension.


ETUDE DE L’EVOLUTION DES EXTREMES PLUVIOMETRIQUES ET DE TEMPERATURE DANS LE BASSIN VERSANT DE RIVIERE DAVO (SUD-OUEST DE LA COTE D’IVOIRE) A PARTIR DE CERTAINS INDICES DU LOGICIEL RCLIMDEX

Atchérémi Dickens, 

Résumé: Le bassin versant de la rivière Davo située au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire couvre une zone dont la principale activité économique est basée essentiellement sur l’agriculture. Toutefois, le rendement des cultures de cette agriculture tributaire du climat, est influencé par la variation et le changement du climat. L’objectif de ce travail est d’étudier l’évolution des extrêmes pluviométriques et de températures sur trois stations pluviométriques (stations de Daloa, Gagnoa et Sassandra) du bassin versant. Le calcul des indices pluviométriques et de températures a été effectué avec le logiciel RclimDex. Cette étude a montré qu’aux stations de Daloa et de Gagnoa, six (6) des indices pluviométriques calculés sur un total de dix (10) connaissent une hausse. Notamment, la hauteur maximale des précipitations d’un jour (Rx1day), les jours très pluvieux (R95p), les jours extrêmement pluvieux (R99p), les jours pluvieux consécutifs (CWD). L’un des indices en hausse à Daloa concerne les jours secs consécutifs (CCD) tandis qu’à Gagnoa c’est le cumul maximal des précipitations de 5 jours (Rx5day). Quant à l’indice du total annuel des pluies, il est en baisse à Daloa et Sassandra mais stationnaire à Gagnoa. Au niveau des indices de température, l’amplitude thermique diurne et l’indicateur des durées des séquences chaudes (WSDI) connaissent une hausse également aux trois stations étudiées tandis que l’indicateur des durées des séquences fraîches est en baisse à ces mêmes stations. D’une manière générale, le bassin versant de la Davo connait une baisse de la pluviométrie et donc une augmentation des séquences sèches pendant les saisons pluvieuses.

Mots clés: changement climatique ; indices pluviométriques ; indices des températures ; bassin versant de la rivière davo ; Côte d'Ivoire


1D MODEL APPLICATION FOR INTEGRATED WATER RESOURCES PLANNING AND EVALUATION: CASE STUDY OF SOUSS RIVER BASIN, MOROCCO

اركاز احمد, 

Résumé: The Souss basin is considered one of the most important Moroccan basins due mainly to its high value agricultural production, however, the intensive use of groundwater has led to a lowering of the piezometric level with an average of 2–3 m per years. This paper aims to develop a decision support system to model the water resources and their uses, assessing the balance-equilibrium resources needs and analyze the future situation of the water according to different scenarios. It is noted that the use of water is excessive especially at the level of agricultural use which results in overexploitation of the groundwater of the basin. On average groundwater abstraction exceeds recharge by an estimated 260 Mm3 annually. Using water evaluation and planning system (WEAP), we built a model for managing water demand of Souss basin .three scenario of water demand were calculated by WEAP model over the period of 43 years (2007-2050), reference scenario, higher population growth scenario and demand side management scenario. The results confirmed that the proposed approach is valid to build a decision support system for Souss water resources management.

Mots clés: Water Resources ; WEAP ; Water demand ; Souss basin