Iles d Imesli


Description

The journal Iles d Imesli is an international journal, published online one December each year (annually), with open access to an international reading committee. Its publication by the Laboratory of Improvement and Teaching of Amazigh Language of the University Mouloud Mammeri of Tizi-Ouzou, has as objective to make known the works, how many, made by the researchers of the Amazigh domain. The journal is an academic network for researchers in the field to contribute with innovative research in the field of Amazigh language and culture. The publication of this annual review is devoted to themes related to the field of Amazigh language and culture (language, literature and civilization). The journal is also open to other studies on l didactic, socio-anthropological and history studies of the Amazigh world. As the writing languages of the articles, the journal supports manuscripts written in French, and English. Moreover, in order to accompany the Amazigh language in the new academic fields, the journal included in its style sheet a summary in Tamazight for each article. The editorial board will be responsible for doing this for non-Berberizing authors. Original scientific productions and remarks are welcome at any time of the year. The editorial policy of Iles d Imesli journal is to respect the rules of ethics and professional standards in the process of publication of papers.


10

Volumes

10

Numéros

157

Articles


Les écoles coraniques entre 1947 et 1954: Une analyse quantitative

Watanabe Shoko, 

Résumé: Abstract (français) Cet article évalue le rôle des écoles religieuses arabes (maktab et madrasa) dans la transformation culturelle de l’Algérie après la deuxième guerre mondiale jusqu’à la veille de la Révolution, en s’interrogeant sur les différents facteurs qui ont favorisé l’implantation des écoles arabes et françaises. L’article discute d’abord de la dualité du système scolaire à l’époque coloniale, devisé entre les écoles arabes et françaises. On emploie ensuite les méthodes statistiques pour examiner la hypothèse de Fanny Colonna sur l’urbanisation comme la cause de l’expansion des écoles françaises. Enfin, l’article applique les même méthodes aux écoles religieuses arabes. Se fondant sur les données des recensements de la population, ainsi que sur des données d’archives algériennes concernant les écoles privées arabes, l’article démontre la corrélation positive entre la fréquentation des écoles arabes et le bilinguisme en Algérie d’après-guerre. Aussi, les méthodes statistiques permettent de faire ressortir les caractères spécifiques de chaque unité géographique. Summary (English) This paper evaluates the role played by Arabic religious schools (maktab and madrasa) in the cultural transformation in Algeria after WWII until the eve of the Revolution. It examines different factors which favored development of Arabic and French schools. First, it discusses the dual reality of educational system in colonial Algeria, devided between Arabic and French schools. Second, it resorts to statistical analysis to verify Fanny Colonna’s hypothesis on urbanization as a cause of French schools’ expansion. Third, it applies the same methods to Arabic schools. Based on data of population censuses and of Algerian archival documents related to Arabic private schools, the paper shows a positive correlation between the development of Arabic schools and Arab-French bilingualism in Algeria after the war. The statistical analysises also allow us to descover different charactaristics of each geographical unit.

Mots clés: écoles coraniques (maktab/ kuttāb) ; madrasa ; scolarisation ; bilinguisme ; analyse quantitative


Transmission des savoirs traditionnels dans le pays chaoui Un processus en péril

Guedjiba Abdennacer, 

Résumé: « Les savoirs traditionnels » que l’on oppose, généralement, aux savoirs scientifiques, sont souvent, définis comme ce qui d’un passé persiste dans le présent où il est transmis et demeure agissant et accepté par ceux qui le reçoivent et qui, à leur tour, au fil des générations, le transmettent à leurs descendants. Ces savoirs et ces savoir-faire proviennent de la manière de penser ou d’agir héritée et des croyances populaires. Certaines expériences peuvent aussi être des sources de ces savoirs. Les chaouis de l’Aurès, à l’instar de toutes les sociétés berbères de l’Afrique du Nord, disposent de riches savoirs traditionnels englobant tous les domaines de la vie : l’astronomie, la météorologie, l’agriculture, la médecine traditionnelle, ... Fortement liés à leurs activités socioéconomiques et culturelles, ces savoirs, accumulés au fil des générations, testés et adoptés au cours des millénaires, servaient à guider les chaouis de l’Aurès, dans leurs interactions avec le milieu dans lequel ils vivaient. Aujourd’hui, face aux mutations sociales, économiques et culturelles que connait le pays chaoui et particulièrement les milieux ruraux ; ces savoirs, à tradition, essentiellement, orale, sont disqualifiés, dans l’insouciance sociétale absolue. Une disqualification qui s’accroit de plus en plus avec le fossé grandissant, entre les générations plus âgées, détentrices de ces savoirs et les générations montantes désintéressées et insoucieuses de ce patrimoine. Pour mieux comprendre la situation, nous nous interrogeons, dans un premier temps, sur les conditions de reproduction de ce mode de savoir traditionnel dans l’Aurès. Nous enquêtons ensuite sur les raisons qui menacent, aujourd’hui, ce patrimoine de disparition et leurs retombées sur la vie du monde rural dans le pays chaoui. Abstract "Traditional knowledge", which is generally opposed to scientific knowledge, is often defined as what remains of a past in the present where it is transmitted and remains acted upon and accepted by those who receive it and who in turn, through the generations, pass it on to their descendants. This knowledge and know-how come from the way of thinking or acting inherited and popular beliefs. Some experiences can also be sources of this knowledge. The Chaouis of Aures, like all Berber societies of North Africa, have rich traditional knowledge encompassing all areas of life: astronomy, meteorology, agriculture, traditional medicine Strongly related to their socio-economic and cultural activities, this knowledge, accumulated over generations, tested and adopted over the millennia, was used to guide the Chaouis of the Aurès, in their interactions with the environment in which they lived. . Today, in the face of the social, economic and cultural changes in the chaoui country and particularly in rural areas ; this knowledge of tradition, essentially oral, is disqualified in absolute societal insouciance. A disqualification that is growing more and more with the growing gap, between the older generations, holders of this knowledge and the rising generations disinterested and careless of this heritage. To better understand the situation, we first wonder about the reproduction conditions of this traditional knowledge mode in Aurès. We then investigate the reasons that threaten today, this heritage of disappearance and their impact on the life of the rural world in the country chaoui. Keywords : knowledge - know-how - tradition- country chaoui - danger

Mots clés: Savoirs ; Savoir-faire ; tradition ; pays chaoui ; péril


La parenté en Kabylie contemporaine. Pour une approche dynamique d’un champ en transformation

محند اناريس, 

Résumé: Étant un objet classique de l’anthropologie, la parenté conserve aujourd’hui son actualité et constitue un domaine par excellence où peuvent s’observer les dynamiques des transformations sociales en Algérie. Il faut cependant noter que les mutations en cours sont difficilement qualifiables en raison de leur variabilité, de la cadence selon laquelle elles se produisent et du peu d’études consacrées à cette problématique. En s’appuyant sur des données empiriques recueillies essentiellement lors d’une enquête de terrain menée dans le cadre de la réalisation d’une thèse de doctorat en anthropologie, le présent article entend montrer comment, à l’aune de la globalisation, et à travers l’analyse des recompositions matrimoniales, le système de parenté en Kabylie connait des reconfigurations inédites. Ce faisant, nous mettrons en lumière les nouvelles matrices participant à l’orientation des stratégies matrimoniales, leurs effets et leurs corrélations avec les façons de vivre et d’exercer la parenté, les structures familiales, les rapports intergénérationnels, les logiques résidentielles ainsi que les mobilités sociales par le mariage.

Mots clés: Système de parenté ; mariage ; résidence ; famille ; globalisation ; filiation


La citoyenneté au village. La logique parentale à l’épreuve de la « modernité »

صالحي كريم, 

Résumé: Ce texte est une lecture de matériaux ethnographiques rassemblés lors d’enquêtes de terrain et d’observations menées principalement dans un village de Kabylie. Il tente de montrer comment la citoyenneté est réinventée et quels sont les éléments qui commandent ce changement. Ainsi, le citoyen des temps présents puise des structures de parenté les ressorts du lien social tout en desserrant les contraintes imposées par le groupe et s’adapte à l’économie moderne tout en restant dans un système d’échange par lequel les membres de l’unité familiale entretiennent leur solidarité. Les jeux de l’honneur sont aussi convoqués pour sauver la face à travers les soins donnés à l’image du village et l’intérêt accordé au passé à travers une mémoire collective constamment rappelée.

Mots clés: citoyenneté ; village ; parenté ; organisation sociale ; mémoire collective


Inventaire critique des savoirs et des approches sur la conversion d’Algériens au christianisme de la colonisation à nos jours.

Sahari Samia,  Hadibi Mohand Akli, 

Résumé: In the biginning of the french colonisation, christian mission found a place in Algéria to frame the christian settlers, then the interest for indigenous people is felt. The catholic and protestant mission could continue during all the colonial period despite complex social and political context. Theyre faced the hostility, the povrety and the ignorance of population and molestation of the french administration, finally the distrust of islam who rejected everyFthing that emanated to the west. But, despite this discouragement situation, the missionaries armed to the faith and patience they minnow they evangelization project whilst respectful of the cultural beliefs and dedicating themselfs to educate de children, by healing the silk and by the desperate efforts to absorb the orphan children and give buy their conduct and their speaking high opinion of France. These missionaries, oftentimes enduring, many difficult succeeded in contacting the Kabyle population and making some converts. During their mission, the white fathers and the white sisters registered their memories and every detail for their mission. Now, thes notes are filed then wille be accessible to researchers. This article put forword an critical inventory of these studies.

Mots clés: conversion religieuse ; , Kabylie ; colonisation ; catholicisme ; évangélisation.


'arsh, thaddarth, tufīq: le politique comme facteur constitutif de la communauté dans la Kabylie précoloniale

Roberts Hugh, 

Résumé: La théorie de la segmentarité, aussi bien dans les versions adaptées de Bourdieu et Favret que dans le modèle original de Gellner, insiste sur la parenté comme facteur constitutif de la communauté dans la société de la Grande Kabylie précoloniale. Or, l’étude du ‘arsh kabyle et de la diversité, et des logiques soutenant cette diversité, des formes de communauté kabyle en-dessous du niveau du ‘arsh - à savoir (i) la petite thaddarth typique des populations du nord-ouest de la région ; (ii) le tufiq, ensemble de hameaux associés dans une unité politique, forme prééminente presque partout ailleurs ; et (iii) la thaddarth grande et complexe typique seulement du Jurjura central et oriental et donc de la société des Igawawen – fait ressortir que c’était le politique et non la parenté qui était le facteur constitutif de toutes ces formes de la communauté à travers la Grande Kabylie toute entière.

Mots clés: communauté ; segmentarité ; parenté ; politique ; Kabylie


L’organisation sociale d’un village kabyle en mutation : pour quelles approches anthropologiques ?

Kinzi Azedine, 

Résumé: Notre proposition s’interroge sur les nouvelles approches anthropologiques susceptibles d’appréhender aujourd’hui les formes d’organisation sociale d’un village kabyle en mutation permanente. Plus d’un siècle d’études anthropologiques sur le monde villageois en Kabylie, les méthodes se multiplient et se reproduisent entre les approches héritées de l’anthropologie occidentale (coloniale et professionnelle) et celles des autochtones. En effet, la nature complexe des structures sociales du village kabyle, tant dans le passé que dans l’ère contemporaine, a mis à l’éprouve des nouvelles perspectives et de nouveaux paradigmes anthropologiques. L’intérêt de notre réflexion est de tenter, à partir des exemples pratiques de quelques villages de Kabylie d’aujourd’hui, de placer dans une perspective anthropologique la dimension dynamique de leur organisation sociale. Pour ce faire, les approches dynamique et interaction sociale feront dans notre recherche le choix opératoire de méthodes et de paradigmes permettant de saisir les changements, les ruptures et les continuités des structures sociales villageoises en Kabylie.

Mots clés: Approches anthropologiques, organisation sociale, village kabyle, approche dynamique, approche interaction sociale.


L'expression affective dans les textes. Etude des prédicats adjectivaux, nominaux et verbaux

Buvet Pierre-andré, 

Résumé: Summary We present an analysis of the emotional expression. Our objective is to supply descriptions formalized of the predicates of affect with the prospect of the automatic understanding of texts.

Mots clés: discours ; prédicats d'affect ; verbes ; noms ; adjectifs


L’Algérie pensée d’ailleurs. A propos de quelques travaux de Fanny Colonna.

Le Pape Loïc, 

Résumé: Cet article propose de revenir sur trois angles d'approches de la sociologie de Fanny Colonna à propos de ses travaux sur l'Algérie. Nous montrons que Fanny Colonna a pensé la société algérienne depuis trois "ailleurs" : un ailleurs géographique, un ailleurs disciplinaire et un ailleurs théorique.

Mots clés: Algérie ; Sociologie ; Anthropologie ; Salhi ; Colonna


Pour une histoire situéedes constructions civiques de l’Empire ottoman For a Located Historyof the Civic Formations of the Ottoman Empire

Grungaud Isabelle, 

Résumé: Prenant acte de l’explosion des travaux définissant les contours d’un Imperial turnottoman cet article propose d’analyser les raisons pour lesquelles les travaux sur l’Algérie n’y tiennent qu’une place infime. Je suggère d’abord que l’historiographie de l’Algérie à l’époque ottomane, globalement assez récente, a été traversée d’un certain nombre de débats qui ont contribué à maintenir l’Empire à distance, mais en mobilisant à chaque fois des acceptions et des enjeux qui ont varié dans le temps et transformé le rapport à l’Empire. Je défends ensuite l’hypothèse que pour comprendre que le champ des études ottomanes en soit venu à ne faire figurer le Maghreb central que de façon furtive et anecdotique il faut prendre acte de ce que malgré l’ampleur de son déploiement, les travaux sur l’Empire sont pour une grande part restés prisonniers d’une acception qui en agréait un ordonnancement essentiellement sultanien, centraliste et étatiste. Pour émanciper la recherche de ces positionnements respectivement exclusifs, je propose les conditions d’une approche alternative, qui s’articule fermement aux conditions pratiques de la recherche et du métier d’historien avec l’idée d’analyser un « Empire de près », tout à la fois essentiellement en acte et observable dans des contextes les plus spécifiques. Pour illustrer cette approche qui bouscule à la fois les conceptions localistes des sociétés anciennes et les tendances impérialistes et prétentions hégémoniques de l’histoire de l’Empire, je présente une recherche menée autour des enjeux civiques de la succession à Alger à l’époque moderne.

Mots clés: Impérial turn ; Histoire située ; Algérie ottomane ; Bayt al-mâl ; Succession


Lexique du berbère moderne (Le lexique de mouloud Mammeri) : Du lexique au dictionnaire

سكوكو وديع, 

Résumé: Nous avons essayé dans cet article, de donner une autre version pour le lexique de Mouloud MAMMERI dont son passage au dictionnaire, avec une nouvelle structuration, qui prit en compte les deux éléments majeurs de la structure de dictionnaire, à savoir la macrostructure avec ses caractères fondamentaux, et la microstructure et ses éléments qui forment l’article lexicographique. A ce propos, nous avons essayé de donner plus d’informations pour chaque entrée lexicale, dont la transcription phonétique, la nature grammaticale, les formes morphologiques, la synonymie, la définition lexicographique, l’équivalence lexicale du mot-entrée en anglais et en arabe, avec l’adoption bien sûr de son équivalence donné par l’auteur en français.

Mots clés: Lexique ; dictionnaire ; structure ; macrostructure ; microstructure


L’espace, le mouvement et la mémoire : Approche anthropologique de l’Ahellil du Gourara de M. Mammeri /Space, Movement and Memory : anthropological approach of M. Mammeri’s Ahellil du Gourara

صالح ايت شعلال, 

Résumé: Abstract : We will focus in this work on L’Ahellil du Gourara to which Mouloud Mammeri devoted a long time of research after many stays in Gourara in the 70s. It will revolve around three central notions: Space, Movement and Memory. The space, which is the desert where Ahellil is celebrated; the movement which is related to the notion of crossing (La Traversée) and finally the memory which is questioned through temporality. Our approach is based on a hermeneutics of symbols as defined by G. Durand (1982) in his research on the imaginary. In order to understand the meaning of some symbols, we will come across two views of Mammeri: the anthropologist of L’Ahellil du Gourara (1984) and the writer of La Traversée (1982). The purpose of this research is to show a certain. Résumé : Nous nous concentrerons dans ce travail sur L’Ahellil du Gourara, auquel Mouloud Mammeri a consacré de nombreuses années de recherche après de nombreux séjours à Gourara dans les années 70. Il s'articulera autour de trois notions centrales: espace, mouvement et mémoire. L'espace, qui est le désert où Ahellil est célébré; le mouvement qui est lié à la notion de croisement (La Traversée) et enfin la mémoire qui est interrogée à travers la temporalité. Notre approche repose sur une herméneutique des symboles telle que définie par G. Durand (1982) dans ses recherches sur l'imaginaire. Pour comprendre la signification de certains symboles, nous allons rencontrer deux vues de Mammeri: l’anthropologue de L’Ahellil du Gourara (1984) et l’écrivain de La Traversée (1982). Le but de cette recherche est de montrer une certaine continuité de la vision de Mouloud Mammeri de la culture amazighe: la vision d’un humaniste profond.

Mots clés: Culture ; Ahellil ; desert ; crossing ; identity


Le conflit entre la « pensée occidentale » et la « pensée islamique » dans La Traversée de Mouloud Mammeri

Allalou Mohahamed, 

Résumé: Dans cet article, nous allons montrer d’un point de vue sémiotique que l’effet de sens conflit entre la « pensée occidentale » et la « pensée islamique » qui affleure à la surface du roman La Traversée de Mouloud Mammeri trouve son explication dans des structures narratives et sémantiques mises en place par l’énonciateur. Nous parlons d’effet de sens car nous considérons le sens comme un effet, c’est-à-dire comme un résultat produit par un jeu de rapports entre des éléments signifiants, autrement dit le sens est construit. En convoquant certaines notions de la théorie sémiotique, nous allons essayer d’élucider les dessous de cet effet de sens au niveau narratif et sémantique. In this article, I will show from a semiotic point of view that the effect of meaning conflict between the "Western thought" and the "Islamic thought" which crop out at the surface of Mouloud Mammeri's novel "La Traversée" finds its explanation in narrative and semantic structures put in place by the enunciator. I talk about effect of meaning because I consider the meaning as an effect, that is to say as a result produced by a set of relations between signifying elements, in other words the meaning is constructed. By summoning certain notions of semiotic theory, I will try to elucidate the subtext of this effect of meaning at the narrative and semantic levels. Deg umagrad-agi, ad d-nesken, s tmuɣli tasnamkant, belli analkam n unamek yellan gar “tedmi tutrimt” d “tedmi tineslemt” i d-yettbanen deg wungal La traversée n Mulud Mɛemmri yeqqen ɣer tɣessiwin tisawlanin d tɣessiwin tinamkanin i ibennu umennay. Nefren ad nsemres tamiḍrant « analkam n unamek » acku neḥseb anamek amzun d agemmuḍ, ittakk-it-id unagraw n wassaɣen yesdukkulen iferdisen yesɛan anamek ; ittusemma unamek-agi d ayen ittwasbedden. S usemres n kra n tmiḍranin n teẓri tasnamkant, ad neɛreḍ ad d-nsegzu ayen yeffren deg unalkam-agi n unamek deg wuswir asawlan d wuswir anamkan.

Mots clés: pensée occidentale ; pensée islamique ; sémiotique ; structure polémique ; thématique ; figuratif


L’identité berbère à travers les titres des œuvres de Mouloud Mammeri

وردية بوراي, 

Résumé: Notre article traite de la question de l’identité berbère à travers les titres des œuvres de Mouloud Mammeri. Pour construire l’isotopie dominante en l’occurrence l’isotopie de l’identité berbère, nous avons repéré dans les catégories lexématiques représentées dans les titres des œuvres, celles qui sont posées comme dominantes par le nombre de leur occurrence. Pour accéder aux lexèmes qui sont posées comme dominants par le nombre de leurs occurrences, nous avons élaboré un inventaire de titres que nous avons classé selon l’ordre de l’apparition des œuvres : le répertoire rend compte de la redondance des termes : berbère, tamazight, Touareg Aheggar, Kabylie, Gourara, contes poésies, tajerrumt, amawal. Ces termes réitérés dans les intitulés des textes de Mammeri qui inscrivent les dimensions territoriales linguistiques et littéraires, sont aussi les ingrédients essentiels à la construction identitaire.

Mots clés: identité ; titre ; signification ; berbère ; culture ; Mammeri Mouloud


Contes berbères de Kabylie de Mouloud Mammeri : des récits arrachés à l’oubli

Kacete Malika, 

Résumé: Le présent article, traite des Contes berbères de Kabylie de Mouloud Mammeri. Il tente de démontrer que ce recueil, longtemps marginalisé et sans cesse renvoyé au répertoire de la littérature pour enfants, regorge de messages libérateurs et compte parmi les travaux que l’auteur a effectués dans le but de sauvegarder sa culture maternelle et de contribuer à la désaliénation de son peuple.

Mots clés: conte ; société berbère ; sagesse populaire ; patrimoine culturel ; symbolisme ; imaginaire berbère ; désaliénation ; subversion


DU MODE NARRATIONNEL DE L’EXIL « DU ROYAUME » VERS LA SEMANTISATION DE L’AFFECT DANS LES ISEFRA DE SI MOHAND OU MHAND

Sidi Said Dehbia,  Betouche Aini, 

Résumé: Prédestiné à l’exil, Si Mohand Ou m’hand connait l’éloignement avant de connaitre le dé/en–racinement. La lecture de ses Isfras tels que recueillis par feu Mammeri, offre une subjectivité sémantique relative à l’errance, la solitude, la vanité, l’éloignement, … tous vécus sous le mode du désespoir, du désappointement et de la fatalité. Notre recherche n’a pas la prétention de donner un sens « vrai » sans lequel il n’y a pas d’autres sens possibles au concept d’exil. Il se veut néanmoins une contribution à la sémantique d’une énonciation poétique où ledit concept s’offre au lecteur avec une moult significative que seule la déconstruction – reconstruction des textes mis « sens dessus – dessous » peut élucider. A cet effet, la sémiotique est à même de nous fournir les paradigmes théoriques qui participeron(aien)t à classer les thèmes et les passions selon des traits sémiques saillants et dominants. Pour lire les textes poétiques, il arrive souvent que le lecteur choisisse d’engager une recherche sur la base d’une sorte d’intuition, sous le coup d’une marque émotionnelle, sémantique, dominance d’un lexique, récurrence de certaines figures ou motifs, etc. Et, le thème reste un principe d’organisation, « un objet fixe », dirait J.P. Richard, autour duquel se déploie un monde. C’est au travers de certaines figures, (en reprenant la figurativité du discours littéraire ; notion empruntée à la sémiotique littéraire), de certains thèmes qui en forment l’invisible architecture d’une œuvre littéraire ou d’un texte littéraire donné, que le monde naturel s’organise et livre son sens. C’est au travers de certaines figures que le texte signifie ceci et non cela. Il existe de ce fait dans chaque texte une architecture thématique et figurative qui se laisse voir au travers de quelques marques que la sémantique appelle traits sémiques. L’itération de ces traits appelés autrement sèmes est une grande importance pour toute étude thématique et passionnelle. Ainsi, dans les poèmes de Si Mohand Ou Mhand, l’itération de certaines figures ayant un rapport sémantique très étroit avec l’exil rend compte d’une sensibilité particulière exprimant une affectivité « négative ». Nous nous limiterons à la solitude dans son rapport à l’exil et aux affects qui en découlent. Cela poserait probablement la question du lien entre lesdits thèmes aux autres développés dans un même texte. Comment peut-on décider de l’existence d’un rapport entre le thème générique et les thèmes spécifiques ? Comment se structurent les sèmes entre différents thèmes ? Quel lien unit les deux thèmes ? C’est à cette question multiple que nous tenterons de répondre dans ce travail.

Mots clés: Exil ; sens ; figure ; affect ; poétisation