Timsal n Tamazight


Description

La revue est destinée à traiter, dans le cadre des sciences du langage et plus largement dans le cadre des sciences sociales et humaines, de toutes les questions liées à la langue tamazight et la culture qui lui est attachée. Les recherches dans le domaine de la syntaxe, de la morphologie, de la phonologie, de la phonétique ou de la sémantique, de la lexicologie, de la terminologie etc., portant sur la langue tamazight dans ses différentes variétés,ainsi que sur tous les aspects sociolinguistiques et anthropologiques sont privilégiées. La revue s’intéresse aussi à toutes les études portant sur la littérature en tamazight et sur la littérature algérienne et maghrébine, qu’elles soient narratologiques ou sémiotiques ou poétiques et quelle que soient les langues d’expression populaires ou formelles. Le plurilinguisme en Algérie et la diversité culturelle et leur gestion dans le contexte de l’Etat algérien sont des thématiques qui relèvent des domaines traités par cette revue.

7

Volumes

10

Numéros

125

Articles


Les représentations de la langue maternelle (kabyle) dans le processus d’apprentissage du FLE et du FOS

Idirene Lyza, 

Résumé: Cet article présente une étude descriptive sur la représentation des enseignants et des élèves sur l’usage du kabyle dans la démarche d’apprentissage du FLE et du FOS. Nous visons à étudier l’apport et le rôle des représentations de l’usage du kabyle dans l’apprentissage du français langue étrangère et du français sur objectifs spécifiques. Selon Castelloti et Moore (2002), les représentations agissent de façon indubitable sur le processus d’enseignement-apprentissage. Nous émettons l’hypothèse que l’usage de la langue maternelle (enseignants et élèves) a des répercussions sur le déroulement du cours (dispositif didactique), renforce la compétence de communication et aide à acquérir les habiletés langagières. Inversement, pour quelques enseignants le kabyle peut être considérée comme une entrave à l’acquisition/apprentissage de la langue étrangère. Les représentations nous permettront d’effectuer une comparaison du processus d’apprentissage par les outils pédagogiques, les exercices, les activités de classe, les comportements de l’enseignant entre la classe de FLE/FOS. Nous mettrons donc en rapport la traduction des mots techniques et usuels, la dimension affective et technique de l’apprenant et la pratique communicative (oral) qui peut s’ensuivre. Ceci, peut aussi nous révéler si la langue maternelle est un atout ou un handicap (son utilité), en situation d’apprentissage selon le degré d’influence. Quelques stratégies d’apprentissage des apprenants seront aussi mises à l’appui.

Mots clés: FLE ; apprentissage ; FOS ; représentations ; stratégies