Aleph
Volume 5, Numéro 2, Pages 77-86

L’anthroponymie Romanesque : Fonctions Et Enjeu Symbolique Dans Les Sirènes De Bagdad De Yasmina Khadra

Auteurs : Makrof Mohamed .

Résumé

This work is about the role of fictional onomastics in The Sirens of Baghdad by Yasmina Khadra. Through the analysis of anthroponyms we demonstrate that this onomastic goes beyond the realistic allusion to construct with the other signs a solid set that directs the understanding and the interpretation of the text. The anthroponyms are both significant by etymology, symbolic in their ability to represent entire classes and motivated by the redundancy they produce between text and characters. Ce travail porte sur les fonctions de l’anthroponymie romanesque. Nous avons choisi l’analyse des anthroponymes dans Les Sirènes de Bagdad de Yasmina Khadra. À travers l’analyse de notre corpus, nous avons trouvé que la dénomination des personnages remplit, en plus de l’allusion réaliste, qui reste une exigence fondamentale dans les romans réalistes, une autre fonction symbolique. Elle dépasse l’esthétique de vraisemblance, pour construire avec les autres signes un ensemble qui oriente la compréhension et l’interprétation du texte. Les anthroponymes sont à la fois significatifs par étymologie, symboliques par leur capacité de représenter des classes entières et motivées par la redondance qu’ils produisent entre texte et personnages.

Mots clés

anthroponyme, vraisemblance, fonction, personnage, symbolique, motivation, sémiotique