PhytoChem & BioSub Journal
Volume 8, Numéro 4, Pages 222-228

Evaluation De L’activité Antifongique Des Huiles Essentielles De Chamaerops Humilis L. Sur Des Souches Isolées Des Silos De Stockage

Auteurs : Hasnaoui Okkacha Okkacha . Adli Djallal Eddine Houari . Halla Nouredine . Kahloula Khaled .

Résumé

De nombreux travaux montrent la contamination des denrées alimentaires mal traitées et/ou mal conservées par des champignons microscopiques tels que les genres: Aspergillus, Rhizopus, Penicillium et Alternaria. Aussi nombreuses sont les recherches qui révèlent les effets inhibiteurs des huiles essentielles (H.E) extraites des plantes sur les souches bactériennes et fongiques. Dans ce travail nous avons testé l’activité antifongique des H.E du Chamaerops humilis L., espèce ouest méditerranéenne, sur certaines souches de moisissures et de levures. Pour aboutir à notre objectif nous avons divisé notre travail en deux volets : 1- Extraction des huiles essentielles par différents procédés, 2- Test des activités antifongiques sur des souches isolées des grains de blé tendre provenant des silos de stockage. Les rendements obtenus en H.E oscillent entre 5% et 0,2% selon le procédé utilisé et la partie de la plante. Les résultats de l’activité antifongique montrent une inhibition de la croissance mycélienne ; elle est totale sur Aspergillus flavus et Aspergillus ochraceus à une concentration de 2,5 μl/ml et sur Rhizopus stolonifer à une concentration de 12,5 μl/ml. Pour les genres Penicillium et Alternaria l’inhibition est de 50 % pour une concentration de 12,5 μl/ml. Les tests effectués sur des levures référencées principalement Candida albicans 10231 et Candida albicans 2679 ont montré une inhibition (C.M.I) à 250 μl/ml et la C.M.I est de l’ordre de 500 μl/ml pour Candida albicans IP444.

Mots clés

Activité antifongique, Chamaerops humilis, Huile essentielle, moisissures, levures