Les cahiers du CREAD
Volume 28, Numéro 101, Pages 123-146

Les Importations Subventionnees De Genisses A Haut Potentiel Laitier : Un Echec Du A L’absence De Politique Laitiere Globale

Auteurs : Kheffache Hamida . Bedrani Slimane .

Résumé

L’Algérie a adopté depuis les années soixante des politiques d’incitation à l’élevage bovin laitier constitué à partir de génisses pleines importées subissant un droit de douane faible et dont l’achat par les agriculteurs est subventionné. Ce papier montre qu'il y a un écart considérable en 2011 entre le nombre de vaches laitières "modernes" figurant dans les statistiques officielles et celui qui aurait dû exister si les vaches importées depuis les années soixante et leur descendance avaient été correctement élevées. On avance deux hypothèses pour expliquer cet écart. La première consiste à affirmer que les performances de ce type d'élevage ont été faibles, la deuxième affirme que l'importation de génisses dissimule en fait l'importation de viande sur pieds ne subissant, contrairement à la viande fraîche, qu'un faible droit de douane

Mots clés

Politiques agricoles, économie laitière, évaluation des politiques publiques, économie des élevages The imports subsidized by heifers with high dairy potential : a failure due to the lack of global dairy politics