Algerian Journal of Arid Environment “AJAE”
Volume 5, Numéro 2, Pages 38-49

Situation De La Reutilisation Des Eaux Usees Epurees En Agriculture Saharienne: Cas De La Cuvette De Ouargla

Auteurs : Bouhanna Amal . Daddi Bouhoun Mustapha . Saker Mohamed Lakhdar .

Résumé

La réutilisation des eaux usées épurées peut réduire le déficit hydrique en zones sahariennes, notamment à Ouargla. La présente étude dans cette région vise à étudier la situation de la réutilisation des eaux épurées dans un périmètre agricole de la cuvette de Ouargla. Il est situé au nord de la station d’épuration et alimenté en eaux par celle-ci. La collecte des données a été réalisée par des enquêtes et avec la coopération des exploitants. Les résultats obtenus montrent que les exploitants sont majoritairement adultes. Le taux de la superficie réellement cultivée atteint 45%. La majorité des exploitations ne dépassent pas un hectare. La main d’oeuvre familiale est la plus utilisées dans le périmètre. Les agricultures utilisent les eaux épurées du canal pour l’irrigation par pompage mécanique en absence de forages d’eaux conventionnelles. La réutilisation des eaux usées épurées en agriculture à Ouargla est encourageante mais nécessite des suivis et des études plus approfondies pour promouvoir la valorisation des eaux épurées dans l’ensemble du secteur agricole de la cuvette de Ouargla. SITUATION OF THE WASTEWATER REUSE IN SAHARIAN AGRICULTURE: CASE OF THE OUARGLA BASIN Abstract.- The reuse of treated wastewater can reduce the water deficit in the Saharan areas, especially in Ouargla. This research work in this area aims to study the situation of reuse of treated water in an agricultural perimeter of the basin of Ouargla. It is located north of the sewage treatment plant and supplied with water by it. Data collection was conducted through surveys and with the cooperation of farmers. The results obtained show that the operators are mostly adults. The rate of actual cultivated area reaches 45%. Most farms do not exceed one hectare. The family labor is the most used in the perimeter. The agriculture use the treated water for irrigation of the channel by mechanical pumping in the absence of conventional water wells. The reuse of treated wastewater in agriculture in Ouargla is encouraging but requires monitoring and further study to encourage the valorization of treated water in the entire agricultural sector of the basin of Ouargla. Key words: Reuse, treated wastewater, agriculture, Ouargla.

Mots clés

Réutilisation, eaux usées épurées, agriculture, Ouargla.