Le Journal de l'Eau et de l'Environnement
Volume 6, Numéro 11, Pages 95-109

Traitement Low Cost Des Eaux Usees Et Impacts De La Reutilisation En Agriculture. Etudes De Cas Dans Le Bassin Mediterraneen. Low Cost Wastewater Treatments And Reuse In Agriculture. Study Cases In Mediteranean Region.

Auteurs : Xanthoulis Dimitri . Breuer & Antoine . Fonder Nathalie .

Résumé

Résumé : La demande en eau croissante, aggravée par une rapide augmentation de la population et accentuée par des sécheresses fréquentes dans les régions méditerranéennes, engendre l’utilisation des ressources non conventionnelles telles que les eaux usées et les eaux saumâtres. L’utilisation de ces ressources pour l’agriculture n’est cependant pas sans risque. Une gestion intégrée des eaux usées traitées amène à des nouvelles pratiques qui tiennent compte des impacts sanitaires sur les cultures produites, les utilisateurs et le sol ; des impacts environnementaux et la protection des réserves en eau souterraines; des impacts biologiques sur le complexe sol/plante ; ainsi que sur le matériel d’irrigation utilisé. Ces ressources nécessitent des traitements d’épuration afin de permettre une utilisation pour l’agriculture. Des nouvelles techniques alternatives « low cost », peu coûteuses, appropriées aux conditions locales, adaptables à l’environnement méditerranéen et adéquates pour produire des effluents de qualité permettant une irrigation sans restriction sont de plus en plus utilisées. Quatre de ces techniques sont présentées : le lagunage et le stockage en bassins, le filtre à sable, l’épuvalisation et les filtres plantés. Leur mode de fonctionnement est explicité et illustré par des études de cas dans le bassin méditerranéen, et plus spécifiquement en Tunisie, au Maroc et à Chypre. Abstract : An increasing water demand, affected by a rapid population growth and strengthen by frequent droughts in Mediterranean regions, results in the use of non-conventional resources like wastewaters and brackish waters. However, the use of those resources in agriculture is not risk-free. An integrated management of treated wastewaters brings some new practices which take into account sanitary impacts on the produced crops, the users and the soil; environmental impacts and groundwater resources protection; biological impacts on the soil/crop complex; and impacts on the irrigation equipment. Those resources require a treatment before being used in agriculture. Some new alternative “low-cost” techniques suitable to local conditions, adaptable to the Mediterranean environment and adequate to produce quality effluents allowing an unrestricted irrigation are more and more commonly used. Four techniques are presented: waste stabilisation ponds, sand filters, epuvalisation and constructed wetlands. The working mode is described and illustrated by cases studies in the Mediterranean basin, and more specifically in Tunisia, Morocco and Cyprus.

Mots clés

Traitement low cost, régions méditerranéennes, bassins de stockage, filtre à sable, epuvalisation, filtres plantés Low cost Wastewater Treatments, Mediterranean Region, Long Term Storage, Sand filter, Epuvalisation, Constructed Wetlands