Nutrition & Santé
Volume 9, Numéro 2, Pages 74-78

Corrélation Entre Le Déficit En Vitamine D Et La Fréquence Des Infections Respiratoires Basses Chez L’enfant

Auteurs : Drali Ouardia . Arab Madina . Berrah Hassina .

Résumé

La vitamine D possède des propriétés immunosuppressives ou immunomodulatrices qui entrainent une baisse de la prolifération lymphocytaire et de la production de cytokines ainsi qu’une activation des systèmes non spécifiques et spécifiques de défense immunitaire. Objectif :Rechercher une association entre l’incidence des infections respiratoires basses et le statut insuffisant en vitamine D dans une population de jeunes enfants algériens .Matériel et Méthode :Il s’agit d’une étude prospective, longitudinale, descriptive et analytique de type cohorte.la durée de suivi été de 2 ans (2017-2019) .Ce suivi été possible après la réalisation d’un premier travail dont l’objectif était de faire un état des lieux du statut vitaminique D chez le jeune enfant algérien, un dosage de la 25 OHD totale (D2+D3) a été réalisé chez 397 enfants âgés de 9 à 24 mois vivant dans un milieu urbain (Alger) entre 2014 et 2016.Résultats :Le diagnostic d’infection respiratoire basse était rapporté chez 94 enfants soit une incidence de 27,1% dans la population étudiée. L’incidence des infections respiratoires basses était plus élevée chez les enfants qui présentaient un déficit en vitamine D par rapport à ce qui n’avaient pas de déficit en vitamine D (93,3 % VS 6,7%) de manière hautement significative (p=0,001).Conclusion:Si la liaison entre la carence en vitamine D et les risque de maladies chroniques venait à être confirmé par de nouvelles études, les indications de supplémentation seraient probablement étendues.

Mots clés

Vitamine D ; Infections respiratoires basses ; enfant ; hormone ; Algérie