Revue Nature et Technologie

nature & technology journal

Description

"Revue Nature et technologie" (NATEC) is a multidisciplinary scientific journal published by the Hassiba Benbouali University of Chlef (Algeria) since June 2009. NATEC publishes, in English and French, original research papers and review articles, covering a wide spectrum of theoretical and experimental work at the level of universities and other national, regional and international research organizations. The fields covered by NATEC are divided into 03 categories: Category A: Fundamental Sciences and Engineering Category B: Agronomy and Biological Sciences Category C: Environmental Sciences. NATEC adheres to the ethical guidelines for COPE research and publication described in Guidelines on Good Publication. NATEC has an International Reviewing Committee composed of individuals of high academic standing and senior researchers in their fields of expertise. Submission is exclusively by electronic means via the Algerian Scientific Journal Platform (ASJP): https: https://www.asjp.cerist.dz/en/PresentationRevue/47 Every article submitted to NATEC is subject to a double and rigorous reading by at least two of our referees in the field of the work submitted. What is taken into account in the evaluation are originality; accuracy; reproductibility; validation; and language. Possible decisions reserved for an article include acceptance, revision or rejection. If an author is encouraged to revise his or her article, there is no guarantee that the revised version will be published. The decision to reject an article is final. Throughout the evaluation process, the Editorial Board guarantees the anonymity of experts and authors.Articles are submitted to the experts anonymously. The evaluation sheets sent to the authors are also anonymous. All members of the Lecturer Board and the Editorial Board are subject to the obligation of confidentiality of articles. They are strictly prohibited from disclosing the content, total or partial, even of the abstract, of the articles being evaluated by the journal. This prohibition remains valid even for definitively rejected articles The assessment sheets sent to the authors are also anonymous. All members of the Lecturer Board and the Editorial Board are bound by the obligation of confidentiality of the articles. They are strictly forbidden to divulge the contents, total or partial, even the abstract, of the articles being evaluated by the journal. This prohibition remains valid even for articles that have been definitively rejected. The submission, the online publishing of the article and, eventually, its impression are completely free of charge. They are strictly forbidden to divulge the contents, total or partial, even the abstract, of the articles being evaluated by the journal. This prohibition remains valid even for articles that have been definitively rejected. The submission, the online publishing of the article and, possibly, its printing are completely free of financial rights. The publication is in Open Access under the terms of the Creative Commons Attributions 4.0 International BY license which allows to share, copy, reproduce, distribute, communicate, reuse or adapt the published work with the obligation to credit its author. Acceptance of the manuscript is limited by the legal requirements that will then be in force regarding law, copyright infringement and plagiarism. The "Nature and Technology Journal" is indexed in the following databases: ASJP; ProQuest; EBSCO; Worlcat; Coprnicus Index; ResearchBib; DRJI; SJIF; MIAR; WebReview; GIF; CiteFactor; DFAJ; OAJI; Mirabel and JournalSeek.


12

Volumes

23

Numéros

290

Articles


La mise en culture des terres de parcours : quantification d’une menace à la durabilité des écosystèmes forestiers du Moyen Atlas Central (cas de la province d’Ifrane, Maroc).

Hamzaoui Imane,  Gmira Najib,  Qarro Moammed, 

Résumé: La province d’Ifrane connait une extension accélérée de la mise en culture des terres de parcours. Ce phénomène menace la durabilité des ressources forestières de cette zone, abritant la cédraie la plus étendue du Maroc. Malgré la reconnaissance des impacts négatifs du phénomène de la mise en culture sur les espaces forestiers de la province (dépérissement des arbres par écimage et ébranchage effectués par les bergers, dégradation du tapis herbacé des espaces forestiers, etc.), l’ampleur de ce phénomène reste à démontrer. Le présent article se propose de quantifier l’extension de la mise en culture aux dépens des terres de parcours, et d’analyser l’évolution et la dynamique de ce phénomène au cours du temps. La méthodologie adoptée s’appuie sur l’analyse diachronique de l’occupation du sol sur l’ensemble de la province d’Ifrane entre 1987 et 2012 sur la base des données satellitaires (images Landsat et Spot). Les cartes d’occupation du sol ont été produites à travers une classification supervisée par arbre de décision. Elles permettent, suite au calcul des superficies des occupations « parcours » et « terres cultivées», de mettre en évidence une réduction de la superficie des terres de parcours de 94446 ha, face à une augmentation des superficies occupées par les cultures de 94461 ha. La mise en culture s’étend avec un rythme moyen annuel de 3778,4 ha/an aux dépens des terres à usage pastoral collectif, conduisant à une perte annuelle de 616241,26 unités fourragères. Ces dernières sont compensées par la surexploitation du tapis herbacé et arbustif des parcours forestiers, mais aussi du feuillage des arbres forestiers par émondages, effectués par les bergers en période de disette (entre octobre et décembre).

Mots clés: Mots clés : Mise en culture ; parcours; Moyen Atlas; analyse diachronique; dynamique; durabilité; ressources forestières.


Quantification urban heat island (UHI) using the local climate zone classification (LCZ): A case study in Constantine

Khellaf Dounia,  Saliha Abdou, 

Résumé: The number of issues assigned to the risks of urban warming has highlighted the extremely problematic nature of this phenomenon that affects the local climate characteristics of urban areas. In this context, city planners are strongly solicited to consider climatic information in their process of design. The use of classification schemes, such as Local Climate Zone (LCZ) is adapted for this type of application. This contribution aims, through the use of the newly developed climate scheme -called LCZ -, to give a better understanding and more objective assessment of the atmospheric Urban Heat Island (UHI) phenomenon in Constantine (Algeria). The three steps procedure of LCZ workflow has been followed in the case study area, to classify the landscape into fragments that are homogeneous in terms of urban characteristics and thermal features. Urban form parameters have been calculated so as to build LCZ types in the study Area. Two measurement campaigns were carried out using fixed stations; to investigate screen-height air temperature distribution inside two LCZ (LCZ5 ‘’open mid-rise’’, LCZ2 ‘’compact mid-rise). Results showed that air temperature intensity has mainly demonstrated a small daily gap and higher night-time amplitude in urbanized LCZ types.

Mots clés: Local Climate Zone ; urban climate ; urban heat island ; Constantine


Détermination et caractérisation des sidérophores synthétisés par quelques souches de Pseudomonas spp. fluorescents phytobénéfiques

Benzina-tihar Farida,  Oulebsir-mohand Kaci Hakima,  Hamid Sonia,  Reghmit Abd Ennaceur,  Sahir-halouane Fatma, 

Résumé: Les sidérophores sont des molécules de faible poids moléculaire avec une affinité élevée pour chélater le fer ferrique. Ils sont synthétisés et sécrétés par de nombreux micro-organismes en réponse à une carence en fer. Les différentes espèces de Pseudomonas qui colonisent la rhizosphère, ont développé une stratégie active pour l'apport en fer, cette stratégie est basée sur des sidérophores souvent appelés pyoverdine, qui montrent une forte affinité pour Fe3+ et les rendent particulièrement intéressants pour une utilisation comme agents de lutte biologique. La présente étude s’inscrit dans ce cadre, elle est consacrée à la détermination de la capacité de 5 souches autochtones de groupe fluorescent des Pseudomonas et une souche de référence CHA0 à produire des sidérophores. Les 5 souches testées ont été isolées de la rhizosphère de l’olivier cultivé dans la région de Bouira (localisée au nord algerien). Les tests d’évaluation de la production des sidérophhores ont été réalisés dans trois milieux de culture différents à savoir le succinate (SM), le King B et le milieu PD. Les résultats obtenus confirment que l’ensemble des souches testées ont la capacité de produire des sidérophores sur le milieu succinate (MS) avec des intensités de production variable d’une souche à une autre. L'influence de certains facteurs tels que l’assimilation du fer ajouté, sous forme de FeCl3 à différentes concentrations, le pH, et le type de sucre ajouté dans le milieu de culture sur la production des sidérophores a été également testées. Nous avons remarqué que l’absence de fer dans le milieu, à des pH neutre (7) en présence de fructose comme source de carbone assure les meilleurs taux de production. Plusieurs méthodes ont été utilisées pour la détection des sidérophores tels que les tests chimiques et biochimiques par l’électrophorèse SDS-PAGE. Ces méthodes d’identification appliquées ont permis de conclure que la plus part des sidérophores synthétisés par nos souches sont de type hydroxamate. D’autre part, l’infrarouge (IR) a été utilisée pour la détection du groupement fonctionnel des pigments responsables de la fluorescence (les chromophores) qui sont dans notre cas très riche en groupement OH, NH, cycles benzoïques, acide carboxylique COOH ce qui confirme la synthèse des sidérophores de type hydroxamates et plus précisément la classe des pyoverdines. L’évaluation qualitative de l’activité antifongique des sidérophores produits par les différentes espèces de Pseudomonas fluorescents à l’encontre de Verticilium dahlae a montré des taux d’inhibition qui varient de 25 à 48%.

Mots clés: Olivier; Pseudomonas spp. Fluorescents; sidérophores; Verticillium dahlaie; Pyoverdines. Olive trees; fluorescents Pseudomonas; siderophores; Verticillium dahlaie; hydroxamate.


Vers un système peer-to-peer d’aide à la décision en périodes d’épidémies. COVID-19 comme exemple.

مراد بدر,  بلقاضي خالد,  مسوس عبد الرحمن, 

Résumé: Lors d’une épidémie/pandémie causée par un virus inconnu comme le SRAS-CoV-2, agent responsable du COVID-19, les praticiens de la santé ne peuvent pas prédire le comportement du virus et donc l’évolution de la maladie. Ils ne peuvent pas aussi prédire la réaction des patients face aux différents traitements. Dans ce papier on propose une architecture d’un système distribué de prédiction de l’évolution de la maladie et des réactions des patients pour les traitements, et ce en exploitant les données temps réel de patients atteint du même virus de partout dans le monde. Le système utilise une classification des patients basées sur les données géographiques et les questions PICO. Il s’inspire des systèmes de téléchargement peer-to-peer pour le partage des informations et utilise un modèle sémantique pour la sauvegarde et la comparaison des questions cliniques. Le système propose aussi de générer des auto-tests personnalisés qu’on peut mettre à la disposition de la population pour diminuer la panique causée par l’épidémie. Un exemple illustratif utilise les données d’un patient fictif atteint du COVID-19.

Mots clés: Aide à la décision médicale; Classification; COVID-19; Epidémie; Peer-to-peer; Question PICO;


Evaluation de la diversité agro-morphologique des accessions de maïs (Zea mays L.) originaires des Oasis Sahariennes

Belalia Nawel,  Khelifi Lakhdar,  Khelifi-slaoui Majda, 

Résumé: In order to evaluate the native Algerian mays germplasm, 60 accessions originating from the South of Algeria were characterized using 17 quantitative descriptors. The analysis of variance showed a significant difference (p ˂ 0.05) between the accessions for eight quantitative characters which explained most of the observed variability. The comparison of means by the LSD (Least significant difference) test at 5% level of significance allowed us to separate the 60 accessions into several homogeneous groups. The principal component analysis (PCA) allowed us to know the relationship between the descriptors considered and to bring out those which discriminate our accessions of maize. The PCA partitioned the Saharan accessions, regardless of their geographic origin, into three contrasting groups identical to those identified following an ascending hierarchical classification (CAH). The characterization of the entire collection revealed a great phenotypic variability within the accessions and showed those that have traits of agronomic interest. The earliest accessions, adapted to short rainy seasons, would provide breeders with a simple tool to escape water stress. Likewise, genotypes characterized by short ASI (Anthesis Silking Interval) can also be used for drought tolerance.

Mots clés: Zea mays L. ; Saharan Oases ; agro-morphological descriptors


Etude de la végétation des jardins privés de la ville de Yamoussoukro (Centre, Côte d’Ivoire)

Nomel Gnagne Jules Richard,  Kouassi Roland Hervé,  Ambe Alain Serge Augustin,  Doumbia Mada,  N’guessan Kouakou Edouard, 

Résumé: La ville de Yamoussoukro comprend de nombreux jardins privés. Elle compte plus d’une trentaine de jardins privés avec une biodiversité conséquente. La présente étude a permis d’évaluer l’aménagement des jardins privés de Yamoussoukro. Pour atteindre ce but, un inventaire floristique a été réalisé à partir de deux méthodes complémentaires. Au cours de l’inventaire, des placettes ont été installées. Aussi, la mesure des arbres de diamètre à hauteur de poitrine supérieur à 2,5 cm a été notée. Les densités, les aires basales, les biomasses et stocks de carbones et les indices de diversité ont été calculées. Au total, 5269 individus ont été dénombrés dont 2184 ont un DHP ≥ 2,5 cm. Senna siamea est l’espèce la plus représentative avec 10 % des effectifs. Les espèces à statut particulier recensées et la forte biomasse montrent qu’un regard doit être porté sur les jardins privés qui peuvent être des milieux pour la conservation de la biodiversité.

Mots clés: Jardins privés ; Biodiversité ; Biomasse ; Espèces à statut particulier ; Yamoussoukro ; Côte d’Ivoire