JOURNAL DE NEUROCHIRURGIE


Description

c'est une revue thématique, elle s'occupe des sciences médicales et plus particulièrement des neurosciences, à savoir la neurochirurgie, la neurologie et la neurophysiologie. les thèmes des publications s'orientent vers le diagnostic, la clinique, le traitement des pathologies neurochirurgicales et neurologiques. ainsi que les domaines de recherche en neurosciences et des pathologies qui gravitent autour du système nerveux central.


16

Volumes

31

Numéros

308

Articles


Diagnostique non invasif de l’hypertension intracrânienne via l’échographie transorbitaire

Hadbi Mohamed,  Hamchaoui Farida,  Houari Loucif,  Abdelhalim Morsli,  Nadia Fellah, 

Résumé: Introduction The gold standard in the measurement of intracranial pressure (ICP) is based on invasive devices, nevertheless the use of such a device is not easyin emergency situations, or in an inadequate environment, recently new measurement technics of intracranial hypertension (ICH) risk by ultrasound measurement of the optic nerve sheath diameter (ONSD).The objective of this study is to determine the ONSD in patients with clinico-radiological features of ICH. Materials and methods Observational prospective study conducted in the neurosurgery department of Bab El Oued, in 15 adult patients with clinico-radiological features of ICH. In the supine position, a high frequency linear ultrasound probe (7.5 MHZ) is placed on a thin layer of gel at the level of the upper eyelid; the ONSD measured 3mm behind the eyeball; two measurements are made for each of the two eyes (sagittal plane and transverse planes), the final measurement corresponds to the average of each of these measurements, performed in 3 circumstances: - before the surgery - 15 minutes after the inductionstep – first dayafter the surgery. Results and discussion The mean age was 50.47 ± 13.32 years, the sex ratio F / H was 0.87; the mean ONSD measurement was 6.94 ± 0.71 preoperatively, 6.52 ± 0.69 after induction, and 4.5 ± 0.66 postoperatively. It is noted that the ONSD was very high in patients with signs of IHC, this diameter decreases after induction, so that it becomes normal postoperatively after elimination of the cause of the IHC. Conclusion: The ONSD ultrasound measurement, coupled with a clinico-radiological context is a very useful tool in emergency situations, or in a non-specialized environment, to urgently take care of patients and avoid the unacceptable risk of ischemia or neurological sequelae.

Mots clés: Echographie ; DGNO ; PIC ; HIC ; Céphalées


DREZotomie microchirurgicale : indications et résultats

Aichaoui Faycal, 

Résumé: Résume La DREZotomie (Dorsal Root Entry Zone tomie ) est une technique neurochirurgicale antalgique. Elle a été évaluée à travers une étude prospective de 30 patients. Ces derniers sont atteints respectivement de douleurs chroniques réfractaires post avulsion du plexus brachial (66,6%), douleurs postzostériennes (10%), douleurs d’état hyperspastique (6,6%), douleur du membre fantôme (6,6%), douleur du moignon (6,6%) et douleur secondaire au traumatisme médullaire (3,3%). La douleur était évaluée à l’aide de l’échelle visuelle analogue (EVA). La DREZotomie microchirurgicale a permis un résultat excellent à bon sur la douleur globale chez 93% des patients à long terme (entre 12 et 60 mois). Quant aux composantes de la douleur, 96% de patients ont eu un résultat excellent à bon sur la douleur paroxystique et 84% sur la douleur continue à long terme (entre 12 et 60 mois). L’analyse par la courbe de Kaplan Meier montre un contrôle de la douleur globale (excellent à bon) à 75,5% à 60 mois. Il existe une différence statistiquement significative (p<0,0001) entre les courbes de Kaplan Meier des douleurs paroxystique et continue. Elles montrent un contrôle estimé respectivement à 82,8% et 51,7% sur une période de 60 mois. L’amélioration fonctionnelle de la douleur est estimée à plus 70%. Summary The DREZotomy (Dorsal Root Entry Zone tomy ) is an analgesic procedure. The analgesic effect is evaluated on 30 patients with chronic pain resulting from respectively brachial plexus avulsion (66.6%), postherpectic pain (10%), hyperspastic states (6.6%), phantom pain (6.6%), the pain in the stump (6.6%) and spinal cord injuries (3.3%). Pain intensity was evaluated using a visual analogue scale (VAS). At last evaluation, between 12 and 60 months, after DREZotomy, 93% had a good or excellent global pain relief after surgery. According to the component types of pain, 9.6% of patients had good or excellent control of the paroxysmal pain, and 84% of the continuous pain. Kaplan–Meier prediction of lasting global pain control at 60 months of follow-up was calculated at 75.5%. Comparison of the 2 corresponding Kaplan–Meier curves at long term, namely, pain control in 82.8% for the paroxysmal component and in 51.7% for the continuous component, showed a statistically significant difference (P < 0.0001). Functional effects are improved than 70%.

Mots clés: Mots clés : Douleur neuropathique ; Douleur chronique ; Arrachement du plexus brachial ; Neurochirurgie de la douleur ; DREZotomie microchirurgicale ; Keywords: Neuropathic pain ; Chronic pain ; Brachial plexus avulsion ; Neurosurgery of pain ; Microsurgical DREZotomy ; Keywords: Neuropathic pain ; Chronic pain ; Brachial plexus avulsion ; Neurosurgery of pain ; Microsurgical DREZotomy


Traumatisme crânien et insuffisance hypophysaire : Case report

دبو منصور, 

Résumé: Résumé Un traumatisme crânien causant une fracture de la base du crâne, peut entraîner une sécrétion déficiente d'hormones hypophysaires antérieures et de vasopressine. L'hypopituitarisme sévère et le diabète insipide sont des événements post-traumatiques courants, qui doivent êtres diagnostiqués et traités à temps afin d’éviter les complications. Observation : nous rapportant le cas d’un jeune homme de 30 ans, victime d’un accident de la circulation et dont l’examen clinique retrouve une ecchymose palpébrale bilatérale et une rhinorrhée. La TDM orbito-cérébrale a montré des fractures du massif facial et de la base du crane ainsi que des contusions hémorragiques des lobes frontaux. A J3 d’admission, le patient présente un syndrome polyuro-polydipsique avec troubles ioniques. Le bilan hormonal a montré un pan hypopituitarisme. Une IRM cérébrale a montré un hématome basifrontal bilatéral avec une rupture partielle de la tige pituitaire.  Le transit isotopique a permi de localisé la brèche ostéodurale. Un traitement hormonal substitutif  a été instauré et  le patient a été opéré bénéficiant d’une reconstruction de la base du crane avec fermeture de la brèche ostéoméningée. Conclusion : L’insuffisance hypophysaire compliquant les traumatismes crâniens est une pathologie sous-estimée qui mérite d’être recherchée et surtout traitée, ce qui permettra d’améliorer la qualité de vie des patients. Summary Skull trauma causes fracture of the skull base, may result in deficient secretion of anterior pituitary hormones and vasopressin. Severe hypopituitarism and insipidus diabetes are common post-traumatic events that need to be diagnosed and treated in time to avoid the complications of hormone deficiency. Case report: we report the case of a 30-year-old man, victim of a traffic accident, whose clinical examination finds a bilateral palpebral ecchymosis and rhinorrhea. Orbital-cerebral CT found fractures of the facial and cranial base as well as hemorrhagic contusions of the frontal lobes. On the third day of admission, the patient presents a polyuro-polydipsic syndrome with ionic disorders. The hormonal assessment showed panhypopituitarism. Cerebral MRI showed bilateral basifrontal hematoma with partial rupture of the pituitary stalk. The isotopic transit located the osteodural leak. Hormone replacement therapy was initiated and the patient underwent surgery with reconstruction of the anterior skull base with closure of the osteomeningeal gap. Conclusion: Pituitary insufficiency complicating head trauma is an underestimated pathology that deserves to be sought after and especially treated, which will improve the quality of life of patients.

Mots clés: Hypopituitarisme, Tige pituitaire, Traumatismes crâniens. ; Hypopituitarism, Pituitary stalk, Head.


Anterior clinoid meningioma, surgical notes

Debbou Mansour, 

Résumé: Résumé: La stratégie chirurgicale des méningiomes de la clinoïde antérieure, doit prendre en considération les rapports intimes de cette tumeur bénigne avec les structures nerveuses et vasculaires de la région clinoidienne. L’abord chirurgical est guidé par différentes étapes afin de respecter l’intégrité anatomique des structures neurovasculaires avoisinantes tout en assurant l’exérèse la plus complète. Dans cet article nous vous résumons la stratégie chirurgicale de l’exérèse des méningiomes clinoïdiens à travers un cas clinique, au niveau du service de neurochirurgie de Bab El Oued. Abstract: The surgical strategy of meningiomas arising from the clinoidal region may take into consideration the intimate relationship of this benign tumor with surrounding structures. The surgical approach is guided by various steps in order to respect the anatomical integrity of neighboring neurovascular structures while ensuring the most complete excision. In this article we summarize the surgical strategy of clinoid meningiomas through a clinical case, in the Bab El Oued neurosurgery department.

Mots clés: Méningiome, Clinoïde antérieure, Nerf optique, Tige pituitaire. ; Meningioma, Anterior clinoid, Optic nerve, Pituitary stalk


PRISE EN CHARGE DES TRAUMATISMES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE: A PROPOS D'UNE SERIE DE 48 CAS AU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE THIES

Mulumba Ilunga Roger,  Faye Mouhameth,  Diop Abdoulaye,  Ba Momar Codé, 

Résumé: INTRODUCTION : Les traumatismes du rachis thoracolombaire sont fréquents et constituent un problème de santé publique dans les pays en voie de développement. La littérature concernant le traitement de ces lésions est pauvre dans notre région. Notre but est de rapporter notre expérience sur cette pathologie. PATIENTS ET METHODES : Il s’agit d’une étude descriptive et rétrospective sur une période de 3 ans et 6 mois dans le service de Neurochirurgie du Centre Hospitalier Régional de Thiès. RESULTATS : La fréquence de ces traumatismes était de 48,1%. L’âge moyen était de 33,1±14,8 ans avec un sex-ratio de 5,86. Le délai moyen d’admission était de 2,1±4,8 jours. Les circonstances de survenue étaient essentiellement les chutes. A l’admission, 64,7% des patients avaient un déficit neurologique. Tous les patients ont réalisé une TDM du rachis. 70,8% des lésions étaient au niveau de la charnière thoracolombaire. 68,8% des patients ont été opérés. Nous avons enregistré 26 cas de complications. Le taux de mortalité était de 6,25%. CONCLUSION : Les traumatismes du rachis thoracolombaire sont fréquents dans notre milieu et ils touchent généralement la population active. Les résultats obtenus sont encourageant malgré les difficultés rencontrés.

Mots clés: Rachis thoracolombaire ; Traumatisme du rachis ; Score ASIA


Epilepsy Surgery in Pediatric population: Surgical Results and Predicors Of Outcome

Handis Chafik,  Tanrikulu Bahattin,  Özek M. Memet, 

Résumé: Introduction : Drug-resistant epilepsy in children is a common pathology, having deleterious effects on cognitive and learning functions. After attempting different antiepileptic medication (AED) for treatment, surgery is indicated in patients with a refractory profile. Our objective is to report different statistical parameters of our patients, results of surgical techniques and define some predictors of outcome. Methods: We reviewed retrospectively 96 pediatric patients operated in our institution between 2005 and 2019, and analyzed several demographics and epilepsy parameters in order to define prognostic factors.Surgical techniques, histopathology of lesions were also included in our investigation. Results: The study population was composed of 96 patients; 63 male (65.6℅),33 female(34.4℅). Median age at seizure onset was 2 years (range: 1 day-15years). Median age at surgery was 7.3 years (range:3 months-18 years). Mean duration of seizures was 4.3 years (range:10 days-17 years). Median follow up was 4.9 years (range:4 months-13.7 years). The best results regarding seizures were obtained in resective surgery group. The age of epilepsy onset was the important prognostic factor of outcome. Conclusion: Surgery is an effective therapeutic modality for refractory epilepsy in children, without mortality and/or a significant morbidity. Earlier onset of seizures is one of the bad prognosis factors that must be considered before surgical procedures.

Mots clés: Refractory epilepsy ; drug resistant ; surgery


OVERVIEW OF THE FIRST 2 YEARS OF NEUROSURGICAL PRACTICE AT THE KIFFA HOSPITAL CENTER (MAURITANIA)

Kone Noukhoum,  Soumare Outouma,  Sidi Mohamed Salihy, 

Résumé: ABSTRACT Introduction The basic requirements for adequate neurosurgical practice are far from being met in most African countries due to the lack of access to care for the general population, the lack of neurosurgeons and the lack of well-equiped medical facilities. The purpose of this study is to evaluate the neurosurgical practice at the Kiffa Hospital Center (KHC) in Mauritania. Patients and methods This is a descriptive and analytical retrospective study of hospital patient records for neurosurgical cases at KHC between March 1, 2017 and March 31, 2019. Results The series included 176 neurosurgical patients (54 children and 122 adults) requiring hospitalization, 49 of which were female and 127 male; a sex ratio of 2.5. The mean age of patients was 36 years old. Neurosurgical trauma (head and spinal cord injuries) among them chronic subdural hematoma and degenerative disc disease were the most common in hospitals with respectively 57.6%; 10.8%; 9.1%. A total of 81 patients were operated on. The mean age of patients undergoing surgical intervention was 46.4 years (range 5 days to 85 years). The sex ratio of those patients was 2.6 (59 men and 22 women). The mortality was 4%. The overall average length of hospital stay was 7.9 days. Conclusion The assessment of the past 2 years of the neurosurgical practice has shed light on the essential characteristics of the practice. Despite the challenging conditions the results are encouraging. RÉSUMÉ Introduction Les conditions de la pratique neurochirurgicale sont loin d’être réunies dans la plupart des pays africains, par les difficultés d’accès des populations aux soins, le manque de neurochirurgiens, le caractère insuffisant du plateau technique. Le but de cette étude est d’évaluer les résultats de l’activité neurochirurgicale au Centre Hospitalier de Kiffa (CHK) en Mauritanie. Patients et méthodes Il s’agit d’une etude rétrospective descriptive et analytique des dossiers des patients hospitalisés pour affections neurochirurgicales au CHK entre 1er Mars 2017 et le 31 Mars 2019. Résultats La série comportait 176 patients (54 enfants et 122 adultes) hospitalisés pour affections neurochirurgicales dont 49 de sexe féminin et 127 de sexe masculine soit un sex-ratio de 2,5. L’âge moyen des patients était de 36 ans. Les traumatismes (crâniens et vertébro-médullaires), l’hématome subdural chronique et les affections dégénératives du rachis (herniediscale) étaient les plus fréquents en milieu hospitalier avec respectivement 57,6 % ; 10,8 % ; 9,1 %. 81 patients ontétéopérés. L’âge moyen des patients opérés était de 46,4 ans (extrêmes de 5 jours à 85 ans). Le sex ratio des opérés était de 2,6 (59 hommes et 22 femmes). La mortalité de la série était de 4 %. La durée moyenne globale du séjour hospitalier était de 7,9 jours. Conclusion Ce bilan des 2 premières années d'activités de neurochirurgie a mis le point sur les caractéristiques de l’activité cette discipline. Les resultats sont encourageants malgré les conditions de pratique difficiles.

Mots clés: Results report ; Neurosurgery ; Sub-Saharan Africa ; Mauritania


PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE D’UNE FRACTURE COMPLEXE DE LA JONCTION LOMBOSACREE OUVERTE ASSOCIEE A UNE LESION DE MOREL-LAVALLEE

Kouitcheu Romuald,  Diallo Moussa,  Kaya Jean-marc,  Fuentes Stéphane,  Roche Pierre-hugues, 

Résumé: Les fractures ouvertes du rachis lombaire sont des lésions rares et l’association à une lésion de Morel-Lavallée (MLL) est encore plus rare. La prise en charge de la MLL associée est toujours en discussion. En particulier, la séquence du traitement de la MLL et de l'ostéosynthèse des lésions rachidiennes reste controversée. Il s’agissait d’un patient de 23 ans, de sexe masculin, motocycliste avec casque, qui a été victime un polytraumatisme dans les suites d’un accident de la voie publique à haute cinétique. Le scanner corps entier retrouvait une fracture rénale droite, avec une plaie artérielle et un saignement actif ; un hémorétropéritoine ; une fracture iliaque droite non déplacée ; une fracture arthropédiculaire droite L5 avec un discret rétrolisthésis de L5 sur S1 et une déviation gauche de L5. Cette lésion s'est compliquée d'une dislocation lombo-sacrée L5-S1. Une prise en charge chirurgicale initiale de la MLL a été réalisée par les plasticiens. Secondairement une prise en charge chirurgicale de la dislocation lombo-sacrée L5-S1 par une arthrodèse circonférentielle 360° a été réalisé. Le suivi clinique et radiologique à 18 mois postopératoire a été très satisfaisant. Une revue de littérature faite à partir des moteurs de recherche pubmed, google scholar, sciencedirect n’identifie aucune association lésionnelle publiée à ce jour. Nous rapportons un cas de fracture complexe de la jonction lombosacrée ouverte associée à une lésion de Morel-Lavallée pris en charge chirurgicalement.

Mots clés: fracture ouverte du rachis ; lésion de Morel-Lavallée ; arthrodèse circonférentielle


TUBERCULOSE VERTEBRALE AU COURS DE LA GROSSESSE : A PROPOS DE DEUX CAS ET REVUE DE LA LITTERATURE

Kouitcheu Romuald,  Batcham Wilson,  N’dri Oka Dominique,  Varlet Guy, 

Résumé: Introduction : La décompression et la fixation précoce de la tuberculose vertébrale avec paraplégie complète offre un meilleur pronostic en ce qui concerne la récupération neurologique et la progression de la déformation. Une grossesse peut compliquer cette issue compte tenu des divers facteurs fœtomaternaux. L’objectif de ce rapport de cas est d’insister sur l’importance d’une décompression et fixation précoce de la tuberculose vertébrale avec déficit neurologique au cours de la grossesse. Patients et méthodes : Nous rapportons deux cas de diagnostic et de prise en charge chirurgicale tardive de tuberculose vertébrale avec paraplégie complète au cours de la grossesse. La première patiente a bénéficié une décompression vertébrale avec corset et d’une quadrithérapie antituberculeuse sans fixation. La deuxième patiente a été traité par une césarienne urgente suivie d’une quadrithérapie antituberculeuse avec corset sans décompression, ni fixation. La prise en charge chirurgicale, le rétablissement neurologique, la progression de la déformation, la cicatrisation de la lésion tuberculeuse et l’issue de la grossesse ont été analysés. Résultats : La première patiente qui a subi une décompression différée a montré une cicatrisation de la lésion tuberculeuse, mais a continué à présenter une paraplégie spastique avec une cyphose. La deuxième patiente traitée médicalement a montré une cicatrisation de la lésion tuberculeuse, sans récupération neurologique avec une cyphose. Dans les deux cas l’issue de la grossesse et le développement des nouveau-nés ont été normales. Conclusion : La décompression précoce et la fusion instrumentée dans la tuberculose vertébrale, compliquée par un déficit neurologique au cours de la grossesse, peuvent donner de bons résultats en ce qui concerne la récupération neurologique, la guérison de la lésion et l'arrêt de la progression de la déformation. Le pronostic néonatal dépend de la maturité fœtale. La quadrithérapie antituberculeuse est une composante essentielle de la prise en charge ; elle présente peu de risque de provoquer des anomalies congénitales, mais il faut envisager la possibilité d'une toxicité maternelle pour ces médicaments.

Mots clés: déficit neurologique ; grossesse ; tuberculose vertébrale ; maturité fœtale


Prise en charge de l’hématome extradural à l’hôpital régional de Thiès. A propos de 25 cas. Management of epidural hematoma at Thies regional hospital. A Study about 25 cases

Diop Abdoulaye,  Faye Mohameth,  Cisse Mohamed El Hassimi, 

Résumé: Résumé Introduction But : Présenter les aspects diagnostiques, thérapeutiques, évolutifs et pronostiques de l’hématome extradural post-traumatique dans notre unité. Matériel et méthode Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 25 cas d’hématome extradural colligés à l’unité de neurochirurgie de l’hôpital régional de Thiès sur une période de 15 mois. Résultats Tous nos patients étaient de sexe masculin. L’âge moyen était de 28,29 ans avec des extrêmes allant de 5 mois à 75 ans. Les accidents de la voie publique représentaient 52% des causes d’hématome extradural. Le délai de consultation était en moyenne de 2 jours. Sur le plan clinique, des troubles de la conscience étaient notés chez 44 % des patients ,72% des patients présentaient des signes d’hypertension intracrânienne, 24% étaient déficitaires et 20% présentait une mydriase unilatérale. Le diagnostic d’hématome extradural a été porté par la tomodensitométrie cérébrale chez tous les patients. La localisation temporo-pariétale était prédominante avec 64 % des cas, une fracture de l’os du crâne était présente dans 40% des cas ; des lésions intracrâniennes associées étaient retrouvées chez 32% des patients. Les lésions extracrâniennes étaient dominées par la fracture de membres avec 24% des cas. 28% des patients ont bénéficié d’une intervention chirurgicale contre 72% sous traitement conservateur. L’évolution était favorable chez 96 % des patients. Un décès postopératoire a été noté (4%) Conclusion L’hématome extradural constitue l’urgence neurochirurgicale type. Le pronostic dépend de la rapidité et de la cohérence de la chaîne de prise en charge médicochirurgicale.

Mots clés: hematome extradural ; tomodensitometrie ; urgence neurochirurgicale ; unité de neurochirurgie ; senegal


Traumatismes cranio-encéphaliques (TCE) de l'enfant

Kabre Abel,  Zabsonre Denléwendé Sylvain,  Toguyeni/tamini Laure,  Kinda Boureima,  Zabsonre Denléwendé Sylvain, 

Résumé: Introduction : Les traumatismes crâniens (TC) de l’enfant sont fréquents et bénins dans leur grande majorité. Cependant ils sont la cause la plus fréquente d’incapacité et de décès en pédiatrie. L'objectif de ce travail est d'étudier les aspects épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de cette affection dans notre service. Méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective sur 3 ans portant sur les cas de TCE chez les enfants de moins de 15 ans admis dans le service de neurochirurgie du CHU Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou et ayant réalisé au moins un scanner cérébral. Résultats : Cent dix patients ont été inclus. L'âge moyen était de 8,5 ans, le sex ratio de 2,33. Les principales causes étaient un accident de la voie publique (48,2%) et des chutes d'arbres (34,5%). Le traumatisme était grave dans 33%, modéré dans 25% et bénin dans 42%. Les lésions au scanner étaient dominées par les fractures crâniennes (75,5%); les contusions cérébrales (42,7%), les hématomes extra duraux (23,8%) et l'œdème cérébral diffus (20,9%). Dans 25,7% des cas une intervention chirurgicale a été réalisée. La mortalité était de 6,4%. Les facteurs de mauvais pronostic étaient un score de Glasgow bas (p= 0,00026) et l'apparition d'une mydriase (p =0 ,0158). A long terme, il y avait 12,7% de séquelles. Conclusion. Les principales des TCE chez l’enfant causes étaient les accidents de la voie publique et les chutes d'arbres. Le traumatisme était le plus souvent modéré à grave nécessitant un scanner et des moyens de réanimation souvent peu disponibles dans nos pays en développement.

Mots clés: traumatisme crânien ; enfant


Diagnostic et Traitement du Syndrome de Dandy Walker

Zabsonre Denlewende Sylvain,  Bere B,  Kalmogho Angele,  Konate Poda Alida W,  Zoungrana Ouattara Chantal Cf,  Bandre Emile,  Kabre Abel, 

Résumé: Introduction. Le syndrome de Dandy-Walker (SDW) fait partie du groupe des malformations kystiques de la fosse postérieure. Il peut s’accompagne d’une hydrocéphalie et entrainer un retard des acquisitions psychomotrices. Le traitement est chirurgical. Il peut consister au drainage du kyste et/ou de l’hydrocéphalie. L’objectif de notre travail était d’étudier la prise en charge du syndrome de Dandy Walker dans notre service. Méthode. il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive et analytique sur 5 ans (2012-2016). Elle concernait les cas de syndrome de Dandy Walker diagnostiqués au moins au scanner dans le service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou. Résultats. Vingt-cinq cas ont été inclus. L’âge moyen était de 14,5 mois, le sexe ratio de 1,3. La macrocrânie était présente dans 23 cas ; le retard psychomoteur dans 15 cas. L’échographie anténatale a conclu au diagnostic dans 1 cas sur 5 réalisées. Le scanner objectivait une hydrocéphalie chez 20 patients. Un traitement chirurgical a été réalisé dans 21 cas. Elle consistait en une dérivation ventriculopéritonéale (18 cas), une ventriculocysternostomie (2 cas) et une dérivation kysto péritonéale (1cas). L’évolution en post opératoire immédiat était favorable dans 20 cas. A long terme, l’état psychomoteur était meilleur chez les cas opères que chez les non opérés (p=0,001) Conclusion. Le syndrome de Dandy Walker était diagnostiqué au scanner devant des signes cliniques dominés par la macrocrânie et le retard psychomoteur. La dérivation ventriculo péritonéale était le traitement le plus pratiqué avec les suites simples.

Mots clés: Dandy Walker ; Hydrocéphalie ; Dérivation


A Rare Topography And Unusual Revelation Of An Arteriovenous Malformation: A Case report:

Handis Chafik,  Meziani Salim,  Ait Chalal Radhia,  Felissi Yacine, 

Résumé: An arteriovenous malformation is a congenital abnormality marked by a fistulous connection between arteries and veins without the interposition of a capillary bed. The supratentorial compartment of the brain is usually more affected, and the revelation is mainly made by the onset of hemorrhagic stroke.We report in this work, the uncommon presentation of a ventricular AVM(Arteriovenous malformation) and the management strategy planned for this adult patient

Mots clés: Arteriovenous malformation(AVM) ; hemorrhage ; ventricular


Hémorragie retardée après une oblitération complète d’une malformation artérioveineuse cérébrale traitée par radiochirurgie. Delayed hemorrhage after complete obliteration of a cerebral arteriovenous malformation treated by radiosurgery.

Diop Abdoulaye,  Faye Mohameth,  Cisse Abdoulaye, 

Résumé: Résumé La malformation artérioveineuse cérébrale est une pathologie vasculaire caractérisée par un réseau vasculaire malformatif réalisant des connexions anormales entre les artères et les veines cérébrales qui induisent une élévation anormale de la pression sanguine dans la malformation et dans les veines qui la drainent avec un risque de rupture vasculaire. La rachiochirugie s’est longtemps imposée comme une alternative valable à la chirurgie dans le traitement des malformations artérioveineuses cérébrales. L’angiographie numérisée reste l’examen de référence pour le diagnostic et le suivi des malformations artérioveineuses cérébrales, notamment pour définir l’oblitération complète. Des incidents de saignement à distance d’une oblitération complète rapportés dans la littérature ne sont pas des situations isolées, il est très difficile même avec une angiographie de juger d’une oblitération complète. Nous rapportons le dossier d’un patient de 56 ans présentant une malformation arterioveineuse pariéto-occipitale de grade III de Spetzler initialement traités par radiochirurgie, déclaré guérie sur une imagerie de contrôle à trois ans de l’irradiation et qui a présenté vingt ans après cette irradiation un nouvel épisode hémorragique avec un résidu malformatif de découverte peropératoire confirmé à l’histologie alors que l’artériographie de contrôle préopératoire était négative.

Mots clés: malformation artérioveineuse cérébrale ; radiochirurgie, ; angiographie, ; saignement.


Mature Teratoma Of The conus Medullaris : Exceptional Presentation In An Adult Patient

Handis Chafik,  Bennafaa Toufik,  Ait Chalal Radhia, 

Résumé: Teratomas are germinal cell tumors, affecting mainly patients of the pediatric population. The Spinal topography and the age of presentation; are extremely rare parameters in this case. This report is about an adult male, who presented intestinal transit disorders and lower limb weakness for two weeks. The radiological investigation revealed an intramedullary spinal tumor at the level of the conus medullaris. After surgical resection, the histological studies were concomitant with a mature teratoma. We analyzed all the characteristics of the case and we presented a brief review of the literature about similar cases.

Mots clés: teratoma ; conus medullaris ; Adult


Suppurations intracrâniennes : étude de 204 cas au service de neurochirurgie du CHU de Conakry

Barry Louncény Fatoumata,  Cisse Yakhya,  Atakla Hugues Ghislain,  Conde Alpha Youssouf,  Djibo Hamani Abdoul Bachir,  Barry Mamoudou,  Youla Sény,  Camara Mamady,  Cisse Fodé Abass,  Souare Ibrahima Sory,  Cisse Amara, 

Résumé: Introduction : les suppurations intracrâniennes (SIC) sont des affections graves potentiellement mortelles en l’absence de traitement adéquat. L’objectif de notre étude était de déterminer les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutives de ces suppurations dans notre service. Matériels et méthodes : il s’agissait d’une étude rétrospective portant sur 204 dossiers de SIC colligés sur une période de 5 ans (janvier 2014-décembre 2018) au service de neurochirurgie du CHU de Conakry. Résultats : les abcès représentaient 54,4%, les empyèmes 43,2% et les empyèmes associés aux abcès 2,4%. L’âge moyen était de 17,7 ans avec un sex-ratio à 4. Le tableau clinique était dominé par la fièvre (92%), les signes focaux (55%) et l’hypertension intracrânienne (46%). La porte d’entrée était 62% ORL. Le siège était hémisphérique dans 110 cas, extradural 29 cas, sous dural 42 cas et dans la fosse cérébrale postérieure 2 cas. Cent soixante-huit patients ont été opérés et 36 ont été traités par antibiothérapie seule. L’évolution était favorable dans 75% des cas avec une mortalité de 10%. Conclusion : les SIC constituent une urgence médico-chirurgicale. Les formes d’origines ORL sont plus fréquentes. Malgré les difficultés thérapeutiques, le pronostic reste acceptable dans notre étude 10 % de décès.

Mots clés: abcès ; empyème ; antibiothérapie ; neurochirurgie ; conakry