Sciences et Pratiques des Activités Physiques Sportives et Artistiques
Volume 5, Numéro 1, Pages 12-18

Etude Des Effets De L'entraînement Intermittent (court Vs Long) Sur Le Développement De La Vitesse Maximale Aérobie Chez Des Jeunes Footballeurs « Cas Des Juniors »

Auteurs : Kharoubi Mohamed Fayçal .

Résumé

Les exercices intermittents constituent un exemple de l’orientation de l’entraînement en conformité aux analyses des différents facteurs de la performance en football, l’objectif de cette étude était de comparer les effets de deux modalités de travail intermittent (court –long) sur la Vitesse Maximale Aérobie. Vingt joueurs de football âgés de 17 ans (174,96+4,2 cm, 64,57+3,23 kg) ont participé à cette étude. Deux groupes de footballeurs ont été constitués : un groupe 15s/15s (G15/15) et un groupe 3mn /3mn (G3/3). Les footballeurs ont réalisé un test de VMA (yoyo intermittent Recovery test) . Après avoir effectué le test, les deux groupes ont concrétisé durant huit semaines une séance de travail intermittent par semaine. A l'issue de ce travail, le test de VMA était de nouveau proposé aux footballeurs, ce qui nous permettait de comparer les résultats obtenus entre les deux tests avant et après entraînement. Après les huit semaines nous avons constaté que les exercices intermittents (15s/15s) ont été plus significatifs dans le développement de la VMA par rapport les exercices intermittents (3mn/3mn).

Mots clés

L’évaluation, la vitesse maximale aérobie, l’entraînement intermittent.