Revue d’Économie & de Gestion
Volume 2, Numéro 1, Pages 69-91

Le Risque De Credit Et L’asymetrie De L’information : Le Cas Des Banques Publiques Algeriennes

Auteurs : Marouf Fatima Zohra . Ghellil Zeyneb .

Résumé

L’objectif principal du présent papier est d’identifier sur quelles mécanismes de résolution les banques publiques algériennes se basent afin de réduire l’imperfection informationnelle qui caractérise le marché algérien du crédit. Pour cette raison, nous avons appliqué l’analyse en composantes principales (ACP) qui nous a permis d’identifier les critères les plus déterminants de la décision d’octroi de crédit dans les banques publiques algériennes. Nos données ont été analysées à l’aide du logiciel SPSS 20. En effet, selon nos résultats, dans les banques publiques algériennes, lors de l’étude du dossier de crédit déposé par une ancienne relation ou par une nouvelle relation, d’une part, le patrimoine de l’emprunteur et le niveau d'engagement du promoteur à la centrale des risques de la Banque d'Algérie sont des signaux déterminants de la décision d’octroi de crédits devant la rentabilité du projet et le niveau d'engagement du promoteur envers les tiers. Néanmoins, le poids de l’apport personnel et la valeur des garanties se diffère selon le type de la relation. Il en ressort également que la régularité des dividendes versés aux actionnaires ne présente pas une importance pour nos banques publiques.

Mots clés

Asymétrie d’information, relation banque-PME, risque de crédit, relation, banques publiques algériennes