Revue LAROS
Volume 10, Numéro 1, Pages 437-451

Patrimonio Cultural De Los Moriscos En Tlemcen

Auteurs : Mokdad Karima Zohra .

Résumé

Dans le cadre d'une recherche sur les relations entre Espagne et Oran a pour objectif essentiel obtenir un échange culturel entre les deux pays. Compte tenu aujourd'hui de l'avancement de la recherche historique sur les relations hispano-algériennes et notamment sous l'impulsion des hispanisants, je me propose de jeter un peu de lumières sur les apports matériel et immatériel de la culture des Morisques à Tlemcen. Cette ville réunissait toutes les conditions pour être la ville d'accueil des immigrants. Au moment de la perte de l'Andalousie, à la suite des liens privilégiés qui s'étaient établis au cours des siècles avec la ville de Cordoue, elle reçut une majorité de ces exilés qui provenaient de cette ville et de sa région. Par contre à Tunis arrivaient beaucoup de sévillans et à Fez, des grenadins. Dans mon intervention, j'essayerai de montrer le Patrimoine culturel des Morisques à Tlemcen . ou bien les traces de la culture Marisque à Tlemcen surtout l'architecture, la musique, les vêtements et la gastronomie. Cette étude me permettra d'analyser l'apport socio culturel des Morisques dans la capitale du Maghreb, Tlemcen. Sa culture, sa richesse archéologique et ses monuments, son ouverture méditerranéenne, son statut de capitale du Maghreb arabe, son minaret de Mansourah, la mosquée de Sidi Boumediene, El Mechouar, ses rues et ruelles, son plateau de Lalla Setti reflètent toute la philosophie d'un peuple capable de s'ouvrir totalement au modernisme tout en gardant un profond respect de ses coutumes ancestrales et ses racines.

Mots clés

Patrimoine, Morisque, Culture, Al Andalus, Tlemcen Introducción