Recherche Agronomique
Volume 7, Numéro 13, Pages 5-13

Etude In Vitro. Inhibition D'invasion Des Sporozoides D'emeria Stiedae Dans Des Cellules Mdbk (madin-barby-bovin-kidney)

Auteurs : Tazka H. .

Résumé

La coccidiose est une maladie qui entraîne d'énormes conséquences sur l'industrie des élevages de poulets et de lapins. Pour le développement d'un vaccin biologique dirigé contre les coccidies, une banque d'ADN génomique d'Emeria stiedae a été construite dans le vecteur d'expression Âgt11. Le criblage de la banque avec un antisérum de lapin dirigé contre les sporozoites d'E. stiedae a identifié les recombinants exprimant des antigènes d'E. stiedae. Sur 3 clones recombinants identifiés, un clone (Est R1) positif a été choisi pour une analyse plus approfondie. Ce clone génomique contient un insert I EcoR1 de 1200 pb. La séquence de ce fragment a décelé une phase ouverte de lecture de 741 nucléotides qui débute à partir du site EcoR1 et correspon¬dant à une protéine de poids moléculaire de 27,5 kd. L'antisérum dirigé contre la protéine de fusion /3 - galactosidase reconnaît une protéine de 40 kd, sur des extraits d'antigènes d'oocystes sporulés et non sporulés d'E.stiedae, et sur des oocystes sporulés d'E. magna et d'E.intestinalis. Une protéine de plus haut poids moléculaire (45 kd) est détectée chez Eimeria tenella (parasi¬te du poulet). L'analyse de l'immunofluorescence indirecte a montré que cet antigène est localisé dans la région membranaire interne du sporozoite E. stiedae et au niveau du corps réfringent chez E. magna et E. Intestinalis. L'étude in-vitro a démontré que l'antisérum, dirigé contre la protéine de fusion après 6h d'incubation, induit une réduction de pénétration de sporozoites dans les cultures de cellules MDBK de 43 %.

Mots clés

Eimeria sporozoite, antigène, vaccin génie-génétique, in-vitro.