LARHYSS Journal
Volume 11, Numéro 4, Pages 167-187

Caractérisation Physico-hydrique Des Substrats De Culture à Base De Méthacompost Avicole Pour Une Meilleure Valorisation

Auteurs : M’sadak Y . Ben M’barek A .

Résumé

Les pépinières hors sol récemment installées s’orientent de plus en plus vers la substitution de la tourbe par le compost et/ou le méthacompost. Cette solution intéressante présente certaines limites concernant les qualités physiques et donc hydriques. Deux voies possibles d’amélioration physique : Variation de la granulométrie du substrat ou son utilisation avec un autre substrat améliorateur. C’est cette dernière qui fait partie intégrante de cette étude, ayant pour objectif essentiel l’évaluation directe des paramètres physiques et hydriques de quelques substrats de croissance en ayant recours notamment à une table à succion. Les substrats à base de mélange tourbe et méthacompost avicole affiné ne peuvent pas être considérés comme de bons substrats de croissance, à cause de leur porosité d’aération insuffisante (substrats rétenteurs), ce qui justifie leur mélange, selon des proportions adéquates, avec le compost sylvicole brut qui a une porosité d’aération plus élevée (substrat aérateur). De point de vue hydrique, le méthacompost avicole à l’état pur, présente la plus faible disponibilité en eau, mais sa capacité de rétention en eau est très proche de la tourbe usagée. L’incorporation partielle restreinte à raison de 10% de méthacompost avicole et de 10% de compost sylvicole semble optimale dans les conditions expérimentales considérées.

Mots clés

Pépinière moderne, Substrat de croissance, méthacompost avicole, compost sylvicole, qualité physique, comportement hydrique.