LARHYSS Journal
Volume 11, Numéro 3, Pages 19-35

Determination Des Perimetres De Protection De La Lagune Aghien Par Le Calcul Du Temps De Transfert De L’eau Jusqu'a La Lagune

Auteurs : Koffi Konan Jp . N’go Yao A . Yeo Kandana M . Koné D . Savane I .

Résumé

La capacité d’exploitation de la nappe d’Abidjan est devenue insuffisante. Le déficit en ressource en eau potable au niveau du District d’Abidjan reste la préoccupation majeure du décideur. La lagune Aghien se présente comme l’une des alternatives les plus intéressantes. Cependant, les études montrent des niveaux de pollution de cette ressource sans éclairage sur les causes et sources de ces pollutions. La présente étude qui s’étend à l’ensemble du bassin d’alimentation de la lagune révèle la présence de zones urbaines et de zones d’activité agricole sur le bassin d’alimentation. Cela suscite de réelles inquiétudes pour les autorités ivoiriennes. Cette étude s’est proposée de faire une analyse hydrologique à partir du MNT du bassin versant d’alimentation en vue de la délimitation des aires de protection de la lagune. La démarche adoptée a permis de montrer une connexion entre la lagune et les rejets d’eaux usées des zones urbaines. Les temps de transfert des eaux usées domestiques jusqu'à la lagune sont compris entre 25,9 heures (soit 1 jour) et 45,54 heures (soit 2 jours). Trois périmètres de protection (immédiat, rapproché et éloigné ) de cette lagune ont été proposés. La valorisation de ces périmètres de protection implique de meilleures pratiques culturales et domestiques à l’intérieur du bassin versant contre l’érosion et les pollutions diffuses.

Mots clés

MNT, Temps de transfert, Périmètres de protection, Qualité de l’eau, SIG, Bassin hydrologique, Lagune Aghien, Abidjan