LARHYSS Journal
Volume 14, Numéro 1, Pages 187-208

Contribution Du Modele Gr4j A La Modelisation Hydrologique Du Bassin Versant De L’agneby Au Sudest De La Cote D’ivoire

Auteurs : Kamagate B . Dao A . Noufe D . Yao Kl . Fadika V . Gone Dl . Savane I .

Résumé

Le bassin versant de l’Agnéby situé au Sud-Est de la Côte d’Ivoire présente une vulnérabilité face au changement climatique qui se manifeste par une sensibilité accrue aux situations extrêmes (inondation et sécheresse) depuis le début de la décennie 1970. Ce déterminisme naturel semble être renforcé par une population galopante dont les activités économiques sont liées aux ressources en eau. Vue cette problématique dont l’enjeu est de satisfaire la demande en eau du bassin, nous nous sommes proposés de faire une modélisation hydrologique des écoulements en vue d’une évaluation immédiate du bilan hydrologique. Pour y parvenir des données journalières de précipitations, d’évapotranspiration et de débits collectées sur la période 1984-2009 ont été éjectées dans le modèle GR4J afin d’apprécier sa performance à simuler les écoulements. Les résultats ont donné des valeurs de Nash en calage globalement satisfaisantes (60-80%). Cela a mis en évidence une bonne performance du modèle à reproduire les écoulements sur le bassin. Ainsi, le bilan hydrologique calculé, a permis de constater que 75% de la pluie moyenne annuelle estimée à 1168 mm sur la période 1984-2009 s’est évaporée. La part de la lame d’eau écoulée est de 2% tandis que l’’infiltration est de l’ordre de 23%.

Mots clés

Modèle GR4J, bilan hydrologique, bassin versant de l’Agnéby, Côte d’Ivoire