Revue Nature et Technologie
Volume 5, Numéro 1, Pages 49-53

Epuration Des Eaux Usées Domestiques Par Lagunage Naturel Dans Cinq Stations D’épuration De La Région De La Chaouia Ouardigha-maroc

Auteurs : Boutayeb Mohammed . Bouzidi Abdelhamid .

Résumé

La disponibilité du foncier et les conditions climatiques encouragés par la situation géographique du Maroc, ont poussé ce pays à adopter depuis les années 90 le lagunage naturel comme étant la solution technique la plus adaptée au contexte économique et climatique, ainsi, de nombreuses stations de traitement des eaux usées ont été déjà réalisées. Le présent travail a pour objectif d’effectuer un suivi et une analyse des performances épuratoires de cinq stations d’épuration (STEP) par lagunage naturel traitant les eaux usées des villes de Settat, de Berrechid, de Ben Ahmed, d’El Gara et de Soualem-Sahel, et d’examiner la fiabilité de cette filière d’épuration dans la zone d’étude. Les rendements épuratoires observés pour l’ensemble des stations d’épuration varient de 74 à 92% comme abattement pour la DBO5. Ce rendement moyen varie entre 63 et 83% pour la DCO, et entre 54 et 87% pour les Matières en suspension (MES). Les performances épuratoires sont faibles et variables et demeurent dépendants de la saison pour l’azote et le phosphore pour lesquels les abattements moyens observés varient entre 14 et 59% pour l’azote et entre 11 et 43% pour le phosphore.

Mots clés

Maroc, Région Chaouia Ourdigha, eaux usées, lagunage naturel, rendement épuratoire