AGROBIOLOGIA
Volume 8, Numéro 2, Pages 1027-1037
2018-12-30

Inventaire Des Espèces Folivores De La Vigne Vitis Vinifera Dans La Mitidja Occidentale. Effet Du Cépage Sur La Structuration Des Réseaux Trophiques

Auteurs : Sarmoum Radhia . Biche Mohamed . Djazouli Zahr-eddine .

Résumé

Description du sujet : La viticulture algérienne se heurte à plusieurs problèmes. Ceux-ci sont principalement d’ordre agronomique, tels que les ravageurs et les maladies. La connaissance des réseaux trophiques constitue une alternative intéressante au monitoring des espèces nuisibles. Objectifs : Le but de notre étude est d’évaluer la disponibilité des espèces folivores sous l’influence de laplante hôte. La structuration des cascades trophiques sera évaluée sous l’effet du cépage. Méthodes : L’inventaire des espèces folivores est réalisé au niveau de la ferme pilote BELALIA Ahmed (Mitidja occidentale) sur deux cépages (Syrah et Cabernet sauvignon). L’inventaire entomofaunique est réalisé grace à la technique de prélèvement disctructive. Résultats : Les résultats affichent que les stades floraison, fin nouaison et récolte attirent les abondances les plus importantes sur Syrah avec des taux respectives 17,89%, 19,89% et 31,24%. En revanche, sur Cabernet sauvignon, les stades phénologiques bourgeons floraux séparés, fermeture dela grappe et recolte s’individualisent par les forts taux de disponibilité (15,66%, 12,46% et 15,40%). Du point de vue groupes fonctionnels, les résultats montrent que les espèces folivores varient selon le cépage et le stade phénologique. Ainsi, le réseau trophique installé sur le cépage Syrah le réseau trophique semble en déséquilibre fonctionnel en raison d’une diversité spécifique très limité (25,15 de consommateurs primaires, 28,15 de consommateurs secondaires et 1,15 de successeurs). Alors que sur Cabernet sauvignon semble plus équilibrer du faite de la présence d’une diversité spécifique dans les groupes fonctionnels (42,60 de consommateurs primaires, 26,53 de consommateurs secondaires, 0,07 de consommateur tertiaire, 3,27 de successeurs et 3,73 de trophobiantes). Conclusion : Les divergences signalées dans les réseaux trophiques incriminent les mauvaises pratiques phytosanitaires qui entrainent de graves préjudices aux équilibres fondamentaux des agroécosystèmes. INVENTORY OF FOLIVOROUS SPECIES OF GRAPEVINEVITIS VINIFERA IN WESTERN MITIDJA. EFFECT OF GRAPE VARIETY ON THE STRUCTURING OF TROPHIC NETWORKS Abstract Description of the subject: Algerian viticulture has been facing a number of problems. The latter are mainly of agronomical nature; namely pests and diseases .Understanding trophic networks is definitely a worthwhile alternative to help monitoring pests. Objective: The aim of our study is to evaluate the availability of folivorous species under the influence of the host plant. The structure of the trophic cascades is to be assessed under the effect of the grape variety. Methods: The inventory of folivorous species is carried out at the pilot farm BELALIA Ahmed (Western Mitidja, Algeria) on two grape varieties (Syrah and Cabernet Sauvignon). The entomofauna inventory has been realized using the leaf collectiontechnique. Results: The results show that the flowering, fruit set and the harvesting stages have attracted the highest abundance of Syrah with these respective rates of 17.89%, 19.89% and 31.24%. However, in relation to Cabernet Sauvignon, the phenological stages of flowering buds separated, cluster closure and harvest stand out by some high availability rates (15.66%, 12.46% and 15.40%).In regard to functional groups, the results have shown that the folivorous species vary according to the grape variety as well as to the phenological stages. Thus, the food web installed on the Syrah grape seems to be in a functional imbalance due to a very limited specific diversity (25.15 of primary consumers, 28.15 of secondary consumers and 1.15 of successors). While on Cabernet Sauvignon, it seems more balanced due to the presence of a specific diversity in the functional groups (42.60 of primary consumers, 26.53 of secondary consumers, 0.07 of tertiary consumer, 3.27 of successors and 3.73 trophobiantes). Conclusion: The divergences pinpointed in the trophic networks incriminate poor phytosanitary practices which have caused serious damage to the basic balances of the agro-ecosystems.

Mots clés

Cabernet sauvignon, Cépage, groupes fonctionnels, réseaux trophiques, Syrah, Vigne