Revue algérienne des lettres
Volume 4, Numéro 1, Pages 140-148

Choc Des Civilisations Ou Choc Des Ignorances ? Regards Croisés. Le "malentendu Productif" Dans L'oeuvre D'amara Lakhous

Auteurs : Ouahab Chahrazed .

Résumé

Au cours de ces deux premières décennies, la notion de choc des civilisations est devenue la principale grille de lecture des nouvelles relations interculturelles. La scène internationale est devenue, au début de ce siècle, un théâtre de violences et de conflits ethniques suite à la publication en 1996 de l’essai très controversé de Samuel Huntington. « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde », jugeait Albert Camus, la notion de « choc des civilisations » n’encourage-t-elle pas la division accrue ? À premier abord, cette théorie semble correspondre à l’actualité tragique. Or, nous nous demandons si l’adoption de cette idée n’a pas attisé ces tragédies. Edward Saïd a d’ailleurs démontré combien la théorie de Huntington est fondée sur des préjugés et des ignorances. Le premier volet de notre article est une confrontation des deux thèses opposées, à savoir le choc des civilisations et le choc des ignorances. « De la clarté naît la compréhension. Mais parfois du malentendu naît une nouvelle dimension », l’entre-deux culturel est générateur de malentendus. Le deuxième volet se veut un « plaidoyer » en faveur de la prise en compte des malentendus dans un contexte interculturel. Nous allons montrer que les malentendus sont présents dans toute situation interculturelle et peuvent s’avérer être un provocateur dans le bon sens du terme. Enfin, le dialogue interculturel est devenu un besoin absolu pour dissiper les malentendus et renforcer les liens affaiblis de la famille humaine. Nous évoquerons conséquemment le concept du « malentendu productif » de Marshall Sahlins, à travers notre corpus, comme étant un premier exercice vers le dialogue interculturel. During these first two decades, the notion of clash of civilizations has become the main interpretation of new intercultural relations. The international scene became, at the beginning of this century, a theater of violence and ethnic conflicts following the publication in 1996 of the very controversial essay by Samuel Huntington. "To mis name things is to add to the misfortune of the world", judged Albert Camus, doesn't the notion of "clash of civilizations" encourage increased division? At first glance, this theory seems to correspond to tragic news. However, we wonder whether the adoption of this idea did not stir up these tragedies. Edward Said has shown how much Huntington's theory is based on prejudice and ignorance. The first part of our article is a confrontation of the two opposing theses, namely the clash of civilizations and the clash of ignorance. “From clarity comes understanding. But sometimes misunderstanding is born a new dimension ", the cultural in-between generates misunderstandings. The second part is intended to be a "plea" in favor of taking into account misunderstandings in an intercultural context. We will show that misunderstandings are present in any intercultural situation and can prove to be provocative in the good sense of the word. Finally, intercultural dialogue has become an absolute need to dispel misunderstandings and strengthen the weakened bonds of the human family. We will therefore evoke the concept of "productive misunderstanding" by Marshall Sahlins, through our corpus, as being a first exercise towards intercultural dialogue.

Mots clés

choc des civilisations ; choc des ignorances ; dialogue interculturel ; Histoire ; malentendu productif ; clash of civilizations ; clash of ignorance ; intercultural dialogue ; History ; productive misunderstanding