Recherche Agronomique
Volume 14, Numéro 24, Pages 7-14

Impact De La Technique De L’acclimatation Précoce Sur Les Performances Zootechniques Et Le Taux De Mortalité Chez Le Poulet De Chair élevé En Conditions De Stress Thermique Chronique

Auteurs : Mouss Aeh.k. . Boudouma D. . Hammouche D. .

Résumé

L'objectif de cette expérience est d'étudier l'effet de l'augmentation de la température d'élevage du poulet de chair durant la première semaine d'âge sur, d'une part, les performances zootechniques, d’autre part sur le taux de mortalité des poulets de chair lors des trois phases d’élevage. À cet effet, un premier lot de poussins a été élevé à une température ambiante de 34°C (T-) pendant la première semaine d’âge, tandis qu'un deuxième lot a subi le traitement de l’acclimatation précoce lors du 5e et du 7e jour d’âge (T+). Les deux lots de poussins ont évolué par la suite dans des conditions similaires d'élevage, à l’exception du 46e jour d’âge où un coup de cha- leur de 6 h a été provoqué avec une intensité moyenne de 38°C. La mesure de la consommation alimentaire indique que les poulets du lot (T-) est supérieure à celle des animaux du lot (T+) : 136,92 ± 17,58 contre 130,95 ± 21,96 g/s/j sans toutefois que l’écart soit statistiquement différent (P>0 ,05). La même tendance est observée pour le poids vif des poulets issus des 2 traitements : 2108,36 ± 306,10 vs 1971,17 ± 298,38 g. En revanche, pour l’indice de consommation moyen, les poulets témoins semblent avoir un indice dégradé : 2,04 ± 0,16 cont- re 1,81 ± 0,31 pour les poulets acclimatés. Quant au taux de mortalité, celui-ci reste comparable entre les deux traitements en phase de finition : 21,7 et 20,9% respectivement pour les lots T- et T+ (P>0,05). Dans nos condi- tions expérimentales, l’emploi de la technique de l’acclimatation précoce, n’a pas modifié significativement les performances zootechniques et le taux de mortalité des poulets lors des trois phases d’élevage

Mots clés

acclimatation précoce, poulet de chair, coup de chaleur, performances zootechniques, taux de mortalité.