Le Journal de l'Eau et de l'Environnement
Volume 1, Numéro 0, Pages 30-37

Couplage De L’acp Et De La Geostatistique Dans L’evaluation Spatiale De La Qualite Des Eaux De La Nappe Alluviale Des Plaines Du Cheliff

Auteurs : Douaoui A. . Bettahar N. . Benbouali E. .

Résumé

De nos jours, le problème des ressources en eau mobilisables ne se pose pas uniquement en terme de quantité disponible, la qualité de ces eaux commence à poser de sérieux problèmes. En effet, l’explosion démographique et particulièrement urbaine en parallèle avec le développement socio-économique impose la nécessité de la prise en charge du problème de la qualité des eaux. La mise en évidence de la répartition spatiale de la qualité des eaux de la nappe alluviale du miopliocène nécessite l’emploi de méthodes cartographiques appropriées. L’outil d’analyse cartographique employé dans ce cas est une combinaison entre l’analyse en composantes principales et la géostatistique pour permettre l’analyse et l’interpolation de plusieurs éléments chimiques. Ce travail constitue une contribution dans l’évaluation de la qualité hydrochimique des eaux de la nappe alluviale des plaines du Chéliff, ainsi que la détermination des zones homogènes représentant les différents niveaux de la qualité des eaux. Cette méthode consiste à cartographier les valeurs des coordonnées des individus sur les différents axes pris en considération. Elle permet de dégager un fond régional des mesures, c’est à dire la tendance en grand de la parcelle d’étude. Les valeurs des coordonnées de l’ACP ainsi calculés sont considérées comme étant des variables régionalisées dont va essayer d’établir leur carte. Selon les résultats obtenus par l’ACP sur les 92 points d’eau pris en compte, l’axe 1 représente 47.38 % de l’inertie totale. La cartographie de cette axe représente la combinaison linéaire des variables qui sont bien corrélées à l’axe 1. Ces variables sont par ordre décroissant : le Mg, Cl, Na, SO4 et le Ca. Les bicarbonates et les nitrates ne sont pas corrélés à cet axe. Les différentes zones homogènes selon les niveaux de la qualité des eaux de la nappe alluviale des plaines du Chéliff montre que les zones les plus dégradées se localisent dans la région d’El Attaf et que la partie ouest est plus dégradée que la partie est.

Mots clés

nappe, hydrochimie, ACP, géostatistique.