Le Journal de l'Eau et de l'Environnement
Volume 8, Numéro 15, Pages 87-98

Hydrogeochimie Et Chemins D’ecoulement Des Eaux Du Systeme Aquifere De Jeffara-gabes Nord Hydrochemistry And Groundwater Flow Of Jeffara-gabes North Aquifer System

Auteurs : Sahli H . Tagorti M.a . Srarfi F . Tlig S .

Résumé

RESUME Le système aquifère de Jeffara (Complexe Terminal) est composé de la nappe phréatique Mio-Plio-Quaternaire sableuse et de l’aquifère artésien du Sénonien Carbonaté. Les calcaires Sénonien reçoivent à l’Ouest une décharge aquifère chaude (70°C) du Continental Intercalaire via le réseau de failles d’El Hamma de direction sensiblement N-S et NW-SE, puis la température de l’aquifère diminue à 22°C au Nord Est suivant la sens d’écoulement des eaux. Les aquifères en écoulement sont proches de la saturation ou sursaturées respectivement en aragonite, calcite et dolomite. Le gypse est toujours sous-saturé ou proche de la saturation indiquant une accumulation des sulfates dans les eaux. Les eaux à faible charge saline sont à dominance de Ca-Na-SO4 alors que celles fortement chargées, sont dominées par Na-(Mg)-Ca-SO4-Cl. De plus, les eaux du Continental intercalaires sont à Mg-Ca-SO4-Cl et à 4,7 g/l en charge saline. Plus à l’Est, les eaux de l’aquifère de Jeffara-Chenchou, puis celles de l’aquifère phréatique, regagnent un faciès de type Mg-Ca-SO4-Cl et à 3,8 à 19,7 g/l de salinité. L’analyse hydrogéochimique appuyée par des données géologiques de terrain et des calculs thermodynamiques, permettent d’apprécier une communication entre l’aquifère du continental intercalaire et le système aquifère de Jeffara-Chenchou en particulier, non pas uniquement par l’intermédiaire de la transversale tectonique, réactivée d’El Hamma, mais aussi par le biais d’un réseau de failles de direction NE-SW et E-W qui permet une advection des eaux profondes, leur remontée et leur mélange avec celles dans l’aquifère du Sénonien et celles de la nappe phréatique en perpétuel écoulement vers l’exutoire naturel. ABSTRACT The main aquifers (Complexe Terminal) include sand layers within Mio-Plio-Quaternary sequences and fractured bedrocks in the underlying limestones of Senonian age. The Sénonian aquifer is recharges to the West by Continental Intercalaire hot groundwaters (70°C) via the El Hamma network fault N-S and NW-SE direction, then water temperatures diminish to 22°C in the Northeastern area of the basin following the groundwater flow direction. These groundwaters are saturated or even supersaturate in aragonite, calcite and dolomite. Gypsum is generally under saturation or close to saturation indicating saturation of sulphate in groundwaters. Moreover, geochemical indicate that water table with low salinity are dominated by Ca-Na-SO4 type while waters with high total dissolved salts belong to Na-(Mg)-Ca-SO4-Cl type. The latter hydrochemical facies characterizes the Continental Intercalaire. Chemical analyses supported by geological data and thermodynamic calculus prove that it exists a lateral communication between Continental Intercalaire aquifer and the Jeffara system aquifer through the El Hamma active faults. Also, the results show a mixing and an upward leakage from the Senonian aquifer to the uppermost mio-plio-quaternary reservoir via NE-SW and E-W oriented master faults.

Mots clés

Systèmes aquifères, Continental Intercalaire, Complexe Terminal, failles, communications latérale, résurgence. Aquifer system, Continental Intercalaire, Complexe Terminal, faults, lateral communication, upward leakage.