مجلة العلوم و التكنولوجية للنشاطات البدنية و الرياضية
Volume 7, Numéro 7, Pages 27-37

Effets Du Jeûne De Ramadan Sur Les Performances Physiques Et La Vo2 Max Chez Les Coureurs De Demi- Fond Et Les Footballeurs

Auteurs : Lotfi S. . Madani M. . Tazi A. . Zerdani L. . Boumahmaza M. . Talbi M. Talbi M. .

Résumé

Le but de cette étude est l’évaluation des variations des performances physiques et la consommation maximale d’oxygène durant le jeûne du mois de Ramadan chez des sportifs confirmés. Deux groupes de sportifs: 10 coureurs de demi- fond (16,8 ± 1,4 ans) et 17 footballeurs 15,8 ± 0,4 ans) appartenant à des clubs sportifs de la division nationale marocaine, ont été évalué une fois avant, trois fois pendant et deux fois après Ramadan. Par rapport à la période de référence, les résultats montrent une baisse significative (p <0.05) de la souplesse de 26.40 % chez les coureurs et de 16.5% chez les footballeurs et une augmentation significative (p <0.05) du poids corporel de 2.8% chez ces derniers dès la première semaine du Ramadan alors que chez les coureurs, aucune modification n’a été constatée. Les résultats, montrent aussi une amélioration significative des performances en course de vitesse pendant (7.46 %) et après (8.11%) Ramadan chez les coureurs, alors que chez les footballeurs, les performances restent stables. Dans les course de nature aérobie, nous avons relevé une diminution significative (p <0.05) du V02max pendant Ramadan chez les coureurs, par contre chez les footballeurs les performances enregistrées montrent une augmentation progressivement significative. Conclusion. Les sportifs entraînés répondent différemment aux conditions du jeûne de Ramadan, selon le mode d’entraînements sportifs et les qualités physiques sollicitées. La pratique du sport pendant Ramadan a besoin d’explorer davantage de nouvelles stratégies d’entraînement pour optimiser la performance.

Mots clés

Ramadan, jeûne, performances physiques, V02max, athlètes