Revue Algérienne d'Economie et de Management
Volume 8, Numéro 2, Pages 82-92

La Confection D’une Matrice De Comptabilité Sociale De L’économie Algérienne Pour L’année 2012

Auteurs : Mennad Naima . Ben Bayer Habib .

Résumé

L’objectif de ce papier vise à présenter une matrice de comptabilité sociale de l’économie algérienne pour l’année 2012 ; Afin de montrer les répercussions des chocs externes sur l’ensemble des composantes du circuit économique. Nous reprendrons l’évolution historique des tableaux économiques depuis Quesney jusqu’à la conception moderne des tableaux comptables, adéquats à de multiples utilisations. La MCS offre aux analystes la possibilité d’utiliser le multiplicateur et de modéliser en équilibre général. En effet, la possibilité de disposer d’une information de plus en plus détaillée ; à travers ce tableau synoptique constituant une base de données numérique, a contribué à l’accroissement des travaux de modèles d’équilibre général, pour traiter des politiques économiques dans les pays en développement. Nous présenterons notre matrice de comptabilité sociale algérienne composée de 19 branches d’activités telles qu’elles sont présentées dans les tableaux TES de la comptabilité nationale. Notre matrice comportera donc 19 produits, deux facteurs de production (capital, travail), un ménage représentatif, une firme, les institutions financières, Etat, le reste du monde, variation de stocks et un compte d’accumulation du capital.

Mots clés

Matrice de comptabilité sociale, tableaux des comptes nationaux TES, TEE, techniques d’équilibrage, lecture d’une matrice, entités macroéconomiques, économie algérienne