مجلة العلوم والخبرة وتكنولوجية النشاط البدني والرياضي
Volume 1, Numéro 0, Pages 92-107
2020-06-10

Localisation Et Causes Des Blessures Les Plus Fréquentes Chez Les Basketteuses Algériennes Séniores (clubs De La Division 1)

Auteurs : Mahour Bacha Mourad .

Résumé

Le basket-ball est un sport qui connaît une évolution grandissante, et a vu un nombre important de jeunes rejoindre ses terrains ces dernières années. Cependant l’engouement que suscite cette discipline nous a mené à observer qu’il occasionnait également beaucoup de traumatismes, ce qui nous a valu l’objet de cette recherche. Notre étude s’est axée autour de 03 points essentiels à savoir : la revue de la littérature spécialisée, nous permettant de mettre en avant quelques points que nous avons jugés nécessaires, et qui entre en ligne de compte dans la pratique du basket-ball, mais aussi la définition de quelques traumatismes liée à sa pratique. Les outils et méthodes utilisés décris dans notre travail nous a permis une collecte de données, via les questionnaires distribués aux staffs techniques et médicaux ainsi qu’aux joueuses des équipes évoluant en première division du championnat national algérien ; l’analyse et discussion a mis en évidence les résultats suivants : Les parties du corps les plus exposées aux traumatismes sont les membres inférieurs, de gravité moyenne, plus précisément au niveau de la jambe à 38%; à la cheville et les tendinopathies en deuxième position avec un pourcentage de 13%, avec un taux de 69 % de blessures récidivantes au cours des deux saisons sportives d’investigation. Cette recherche nous a également permis de répertorier les causes majeures de ces lésions ; Parmi ces causes, nous pouvons noter : le manque de suivis de l’hygiène des joueuses qui a été cité par la plus part des sujets interrogés aussi bien chez le staff technique que chez le staff médical, avec un pourcentage de37% chez les entraineurs et 50% chez les membres du staff médical; L’absence de suivis médical des joueuses par les membres chargés de la santé du club, avec 20% des joueuses non orienté après traumatisme, et la négligence des staffs vis-à-vis de la couverture médicale des joueuses (tests, équipements, protection, traitement, entretiens, rééducation, absence du staff médical lors des compétitions et entrainements) ; ainsi qu’un volume horaire insuffisant à une préparation optimale des joueuses. Aussi la pratique du basket-ball sur des terrains non appropriés, (37% seulement des équipes participantes à l’étude s’entrainent sur du parquet), ainsi que le port de chaussures inadaptées à la pratique de ce sport. Nos suggestions par rapport à notre investigation vont dans le même sens de la prévention des blessures dans le milieu sportif et appellent à plus de vigilance dans l’application des consignes sécuritaires et sanitaires de base liées à la pratique du basket-ball.

Mots clés

Localisation et causes des blessures les plus fréquentes chez les basketteuses Algériennes Séniores (clubs de la division 1)