Applied Biology in Saharan Areas
Volume 3, Numéro 3, Pages 338-352

2 ème Séminaire International De La Biologie Sibii (séances Plénières)

Authors : Merzouguı Touhami .

Abstract

Dans le Sud-ouest de la plate-forme saharienne, le bassin sédimentaire de Tanezrouft s’individualise et s’étale sur une vaste aire 350x103 Km². Cette contrée aride et désertique présente en général une qualité d’affleurement des terrains très variés, allant du Précambrien à l’actuel. Ce bassin est en réalité transfrontalier, ilrenferme une nappe, abritée dans les grès du continental intercalaire (Crétacé supérieur), ayant un débit de 38 000 mètres cubes par jour (m3/j), pour une surface étudiée limitée de 360000 km². Cet aquifère se caractérise par une estimation de la ressource en eau de l’ordre de 45à 60 l/s et une réserve exploitable pour une durée de 25-50 ans de l’ordre de 1.5 million de m3/an. La présente étude correspond à une compilation géologique, géophysique et hydrogéologique du bassin de Tanezrouft, en vue d’une amélioration hydrogéologique dusystème aquifère, étayées par des travaux géologiques et hydrogéologiques deplusieurs auteurs, cumulées lors des différentes missions de terrain effectuées par l’ORGM, l’ANRH et la SONATRACH. Cette connaissance hydrogéologique est fondamentalement nécessaire, afin d’entreprendre une modélisation hydrogéologiques pour viser une gestion intégrée des ressources en eau dans cette région, et pour garantir un développement durable.

Keywords

Tanezrouft ; Bassin ; Sahara ; hydrogéologie ; aquifère ; continental intercalaire.