Journal de la Faculté de Médecine
Volume 4, Numéro 2, Pages 597-608

Quels Facteurs Influencent La Qualité De Vie Des Patients Tunisiens Atteints De Cancer Du Poumon?

Auteurs : Khalladi Rania . Gargouri Imen . Zedini Chekib . Ben Saad Helmi .

Résumé

Introduction. Les facteurs influençant la qualité de vie (QDV) des patients tunisiens atteints d’un cancer du poumon (CDP) sont méconnus. Objectif. Identifier les facteurs influençant la QDV des patients tunisiens atteints d’un CDP. Méthodes. Un questionnaire médical a évalué les caractéristiques générales et spécifiques de 100 patients (90 hommes) et les questionnaires QLQ-C30 et QLQ-LC13 ont évalué la QDV. Résultats. Les femmes, les sujets âgés, les mariés et les analphabètes avaient une mauvaise QDV. Comparativement aux patients indemnes de comorbidités, ceux ayant une à deux comorbidités avaient des scores d’activités physiques et professionnelles/loisirs plus bas. Comparativement aux patients ayant un cancer qui datait ≤ 1 an, ceux dont le cancer datait > 1 an avaient des scores de santé globale et d’activité physique plus bas, des scores de nausées/vomissements, d’insomnie et d’anorexie plus élevés. Les patients en stade avancé avaient une mauvaise QDV en terme d’activités physique et émotionnelle, d’insomnie et de constipation. Les patients ayant des métastases avaient une mauvaise QDV en terme de score global, d’activité physique, de fatigue, d’insomnie, d’anorexie et de diarrhée. Le type histologique et le type de traitement n’influençaient pas la QDV. Le sexe n’influençait pas les scores du QLQ-LC13. Comparativement aux patients traités par chimiothérapie, ceux traités par la combinaison chimiothérapie et chirurgie avaient des scores de dyspnée et de neuropathie périphérique plus élevés. Conclusion. Les facteurs suivants influençaient la QDV des Tunisiens atteints d’un CDP : sexe, âge, état civil, niveau de scolarisation, comorbidités, stade et durée d’évolution du cancer, métastases. Comparativement aux patients traités par chimiothérapie, ceux traités par chimiothérapie et chirurgie avaient des scores de dyspnée et de neuropathie périphérique plus élevés.

Mots clés

Néo du poumon; Désavantage social; EORTC; Qualité de vie; Facteurs prédictifs