AGROBIOLOGIA
Volume 9, Numéro 1, Pages 1267-1283

évaluation Du Potentiel De Souches Antagonistes De Bacillus Spp. Et De Pseudomonas Spp. Dans Le Contrôle D’agrobacterium Spp. Pathogènes Impliqués Dans La Maladie De La Galle Du Collet

Auteurs : Djellout Hafidha . Mekheldi Delel . Belkacem Koumri Khayra . Raio Aida . Krimi Zoulikha .

Résumé

Description du sujet : Les bactéries antagonistes contribuent à la gestion des maladies des plantes en stimulant les défenses naturelles chez l’hôte et/ou en assurant le biocontrôle direct des bioagresseurs. Objectifs : Étude du pouvoir antagoniste in vitro et in planta et la suppression de l’effet nécrotique in vivo de quatre souches préalablement identifiées appartenant aux genres Bacillus et Pseudomonas à l’égard de deux souches d’Agrobacterium tumefaciens et deux souches d’Agrobacterium vitis. Méthodes : Le pouvoir antagoniste in vitro a été évalué par la technique de spots, en utilisant deux techniques de confrontation. La suppression in vivo de l’effet nécrotique des souches d’A. vitis a été effectuée sur les rameaux verts de quatre variétés de vigne. L’antagonisme in planta a été réalisé sur des plantules de tomate et de vigne cultivées en serre. Résultats : Les souches de Bacillus et de Pseudomonas utilisées se sont montrées très actives in vitro, conduisant à une réduction ou une suppression des effets nécrotiques des souches pathogènes d’A. vitis et une diminution du développement des symptômes de la galle du collet in planta. Conclusion : Ces résultats sont intéressants et suggèrent une utilisation prometteuse de ces souches antagonistes dans le biocontrôle de la galle du collet.

Mots clés

Antagonisme ; Agrobacterium ; pathogène, biocontrôle ; nécrose ; tumeur