مجلة الانسان والمجال
Volume 4, Numéro 2, Pages 278-294

Oujda, Histoire D’une Ville Marocaine Tournée Vers L’algérie

Auteurs : El-halas Nouha .

Résumé

Oujda, cette ville frontalière, de par sa géographie, joua de tout temps un rôle pionnier dans l’histoire du Maroc. Selon plusieurs historiens, la cité porte les traces d’une longue histoire, c’est une très ancienne terre de peuplement et de passage. Du fait de sa position stratégique, la ville a toujours été disputée et a connu une histoire agitée, elle a été détruite puis reconstruite à plusieurs reprises à cause des guerres continuelles qui ravageaient sa région. Vu la proximité de la ville d’Oujda aux frontières Maroco-algériennes, la ville a connu une diversité culturelle d’une grande richesse grâce à un cosmopolitisme réel dans la mesure où, des communautés extrêmement diverses pouvaient très bien vivre dans une même ville. Ainsi qu’elle a hérité un patrimoine matériel et immatériel riche et varié. Le présent article se basera sur l’étude du contact de la ville d’Oujda avec l’Algérie, et la diversité culturelle et ethnique que la ville a vécue au cours de son histoire, et précisément pendant la période du protectorat français au Maroc, ainsi que le rôle et l’importance de la ville comme centre des communications entre le Maroc et l’Algérie.

Mots clés

Oujda ; Algérie ; Patrimoine ; Histoire ; Cosmopolitisme culturel