مجلة التنمية والاقتصاد التطبيقي
Volume 3, Numéro 1, Pages 307-316

L’adoption Des Ipsas En Algérie Au Vu Du « New Public Management ». Etat Des Lieux…

Auteurs : Abdessami Rouina .

Résumé

Dans le but d’améliorer la performance professionnelle des responsables Algériens dans certains domaines de la fonction publique, notamment le trésor public en vue de reformer la comptabilité publique et l’adapter aux nouvelles normes comptables internationales dans le secteur public (IPSAS ), le gouvernement Algérien a assuré la formation d’une équipe d’experts comptables en France depuis 1995. Ses experts ont collaboré avec leurs homologues de la direction générale de la comptabilité publique en France - fusionnée depuis 2008 avec la direction générale des impôts et remplacée par la direction générale des finances publiques (DGFiP)-. De l’autre côté, tous les directeurs des conservations foncières se sont également déplacé au Canada pour une formation qui vise l’amélioration de la performance de leurs administrations. Au retour en Algérie, ses experts doivent formé eux-mêmes les comptables secondaires des services financiers des 48 wilaya à savoir les receveurs des domaines, des conservations foncières, des douanes et des impôts. Cet article met l’accent sur l’impact de cette formation comptable de ses responsables sur la qualité des services fournis par l’administration publique, en se référant aux bases du management public. Le sujet de cette formation qui est le plan comptable de l’état a été mis en exécution depuis l’an 2003 et qui a pour objectif la réforme de la gestion de la fonction publique en Algérie. Ce plan est inspiré essentiellement des normes comptables internationales dans la comptabilité publique (IPSAS). Il a été mis en action depuis le 01/01/2003 dans six directions du trésor public des "wilayas pilotes", simultanément avec l'ancienne nomenclature, à savoir la nomenclature des comptes du trésor (NCT). L'analyse du PCE, notamment le passage d'une comptabilité de caisse à une comptabilité patrimoniale nous permettra de vérifier l’effet de la comptabilisation des droits constatés notamment sur la classe « 2 » des immobilisations.

Mots clés

Le new public management ; La réforme administrative ; Les normes comptables internationales de la comptabilité publique (IPSAS) ; Le plan comptable de l’état (PCE)