Courrier du Savoir scientifique et technique
Volume 11, Numéro 11, Pages 119-126

Etude Des Caracteres D’adaptation Au Deficit Hydrique De Quelques Varietes De Ble Dur Et D’especes Sauvages Apparentees: Interet Potentiel De Ces Varietes Pour L’amelioration De La Production

Auteurs : Kara Youcef . Bellkhiri Chems Eddine .

Résumé

Divers caractères physiologiques liés à la tolérance à la sécheresse (Ajustement osmotique, teneur relative en eau et potentiel osmotique) ont été étudiés chez dix génotypes de blé dur à comportements agronomiques contrastés et chez une accession d’espèces sauvages apparentées (Triticum. durum cv Korifla/ Triticum dicoccoides 600808, Aegilops geniculata et Aegilotricum Amphipoide). La possibilité d’associer, chez le blé dur, tolérance à la sécheresse et rendement potentiel élevé à été discuté. Des relations étroites ont été observées entre ajustement osmotique et teneur relative en eau et confirment le rôle de l’ajustement osmotique dans la tolérance au déficit hydrique. Des corrélations significatives ont été trouvées entre ajustement osmotique et rendement au champ. Ce résultat suggère l’utilisation de l’ajustement osmotique et de la teneur relative en eau comme des critères de sélection dans les régions méditerranéennes. Les espèces sauvages apparentées au blé pourraient représenter dans le futur une source prometteuse à travers l’augmentation de la production en biomasse en général et de la production en grains en particulier.

Mots clés

Ajustement osmotique, teneur relative en eau, potentiel osmotique, Aegilops, Amphiploide (Aegilotricum), blé dur, rendement en grain.