LARHYSS Journal
Volume 15, Numéro 4, Pages 21-36

Savoirs Locaux Des Pecheurs « Wemenou » Sur Les Mutations Climatiques Dans Les Communes D’adjohoun Et Dangbo Au Sud-est Du Benin Local Knowledge Of Fishers Of "wemes" On Climatic Changes In The Area Of Adjohoun And Dangbos Atthe Southe-ast Of Benin

Auteurs : Adeoti Biaou Oyédélé Evariste .

Résumé

La présente recherche porte sur la connaissance endogène des pêcheurs face aux mutations climatiques dans les Communes d’Adjohoun et Dangbo. La démarche méthodologique est basée sur la collecte des données, le traitement et l’analyse des résultats. Les résultats obtenus ont permis de comprendre que les pêcheurs enquêtés ont une meilleure connaissance des mutations climatiques. En effet, les pêcheurs se basent sur les comportements de certaines espèces animales, végétales pour deviner les saisons de même sur les modifications du fonctionnement hydrologique qui ne sont plus favorables aux activités de pêche. 84% des pêcheurs affirment que la sortie incessante des margouillats mâles se livrant des luttes répétées à partir de fin mars annonce la saison pluvieuse tandis que 79% parlent du vol des hirondelles à basse altitude. 76% affirment que la sècheresse est annoncée par la sortie répétée des éperviers et des chauves-souris volant au-dessus des eaux à partir du mois de novembre, 73,11 % parlent de l’apparition de nouvelles feuilles sur certaines espèces végétales. 65% déterminent la saison pluvieuse par la position du nid du tisserin gendarme (Ploceus cucullatus) par rapport aux bas-fonds alors que 62% parlent de l’apparition massive des tourterelles et 58% parlent des modifications perceptibles au niveau de la pluviométrie et qui impactent négativement leurs activités. Mots-clés : Savoirs locaux, Mutations climatiques, Communes Adjohoun et Dangbo. ABSTRACT This research work is about the local knowledge of the fishers facing the climatic variations in of Adjohoun and Dangbo side. The methodology used is based on data collection, the treatment and the analysis of the results. The results gotten prove that fishers investigated have a knowledge on climatic variations and call to three variables to interpret them: the observation, experience and the belief. In fact, Fishermen rely on the behaviour of certain animal and plant species to guess the seasons as well as on the changes in hydrological functioning that are no longer favourable to fishing activities. Indeed, 84% of fishermen claim that the relentless release of the male margouillats engaging in repeated struggles over from the end of March heralds the rainy season. But for 79% of fishermen, when swallows start flying at low altitude, the rainy season is imminent. 76% say that the drought is announced by the repeated release of Hawks and bats flying over the waters from November, 73.11% talk about the appearance of new leaves on some plant species. 65% determined the rainy season by the position of the gendarme (ploceus cucullatus) relative to the shallows, while 62% spoke of the massive appearance of doves and small snakes and 58% report noticeable changes in rainfall which adversely affect their activities. Keywords: Local knowledge Climate changes, side of Adjohoun and Dangbo.

Mots clés

Savoirs locaux ; Mutations climatiques ; Communes Adjohoun et Dangbo