Nutrition & Santé
Volume 7, Numéro 1, Pages 16-25

La Consommation De Graines De Lin Associée à L’adoption Du Régime Méditerranéen Améliore L’hyperglycémie Et La Pression Artérielle Chez Des Patients De L’ouest Algérien Présentant Un Syndrome Métabolique

Auteurs : Bekkouche Lineda . Boukortt Farida .

Résumé

Objectif: Les graines de lin sont des composés végétaux ayant un fort pouvoir antioxydant, ce qui réduit le risque de développer une hypertension artérielle (HTA) et un diabète de type 2 (DT2). De plus, par leur richesse en acide alpha-linoléique, précurseur d'omégas 3, elles permettent ainsi une diminution du cholestérol (CT) et des triglycérides (TG) plasmatiques. L’objectif de cette étude est d'évaluer l'effet de la consommation quotidienne de graines de lin associée au régime méditerranéen (RM) sur l’hyperglycémie et l’HTA associées au syndrome métabolique (SM). Patients et méthodes: l’étude comporte 36 patients SM et 18 témoins. Les patients suivent pendant 3 mois le RM avec une supplémentation en grains de lin. Les paramètres anthropométriques, la pression artérielle et l’homéostasie glucidique sont déterminés avant et après les 3 mois de l’étude. Résultats: Les patients présentent une obésité, une insulinorésistance, une HTA et une augmentation de la glycémie, de la triglycéridémie, de l’insulinémie et de l’HbA1c, comparé aux témoins. Après 3 mois, Après 3 mois de RM, nous avons enregistré d’une part une diminution de l’apport énergétique total, des carbohydrates, des glucides simples, des protéines animales, des AGS, des AGPI, du cholestérol, du rapport 6/3 et d’autre part une augmentation des protéines végétales, des lipides, des glucides complexes, des AGMI, des 3 et des fibres. De plus, nous avons noté chez ces patients, soumis au RM, une diminution du poids corporel, de l’HTA, de la glycémie (36%), de l’insulinémie (22%), de l’HbA1C (32%), une augmentation de l’HOMA (31%) et de l’insuline par rapport aux valeurs initiales ainsi qu’une réduction du CT (28%) et des TG (28%). Conclusion: les graines de lin induisent en association avec RM, un effet antihypertenseur et hypoglycémiant chez des patients SM.

Mots clés

Syndrome métabolique - grains de lin - régime méditerranéen - HTA - glycémie - HbA1c – insuline - lipides