مجلة المواقف
Volume 9, Numéro 1, Pages 277-289

مقاومة الأفارقة للتواجد الوندالي في إفريقيا

الكاتب : ويزة أيت اعمارة .

الملخص

L’opinion des historiens varie sur l’histoire des Vandales. Les sources qui traitent de ces peuples sont rares voire rarissimes. Au début du Ve siècle, les Vandales envahissent la Gaule, puis l’Espagne. S’en suit une longue période de luttes, ponctuée de victoires et de défaites, contre les envoyés romains en Espagne, jusqu'en 422. Les Vandales ont décidé de nouvelles conquêtes hors d'Espagne. Leur connaissance ancestrale de la mer et de la navigation les amènent à construire une flotte méditerranéenne, à conquérir, entre autres, les Baléares en 426 et à traverser le Détroit de Gibraltar en 429 pour étendre leur domination à l’Afrique du Nord. Cette expansion a été dirigée par Genséric, profitant des circonstances dans lesquelles se trouvait l’Afrique : impact du conflit entre l’impératrice Placidia et Boniface, révolutions locales se déclarant les unes après les autres en raison d’impôts élevés. Nous ne pouvons exclure la possibilité que ce soient les richesses de l'Afrique qui aient attiré les chefs vandales. Il semble que les Vandales n’aient pas rencontré de résistance avant d'atteindre les limites de bien que leur campagne, d’après Possidius et Victor De Vita, ait été accompagnée de pillages, de vandalisme, de meurtres et de tortures. On ne peut dire que les relations entre les Vandales et l’Afrique aient été bonnes, mais certainement une sorte de coopération ou, à minima, de coexistence pacifique régnait entre les deux peuples. Cependant, les circonstances ont changé après la mort de Genséric : les révoltes ont repris à l'époque de son successeur, Hunéric, et ont continué, sans relâche. C'est ce qui a sans doute conduit à déclarer, indépendants, ces peuples africains, dès l’avènement des Byzantins".

الكلمات المفتاحية

L'Afrique; Vandales; la Numidie; Pillages; Tortures