Sciences & technologie. C, Biotechnologies
Volume 0, Numéro 33, Pages 16-22

Contribution Des Reseaux De Neurones Artificiels (rna) A La Caracterisation D’un Stress Oxydatif Chez Saccharomyces Cerevisiae Induit Par Le Cadmium. Mise En Evidence D’un Biomarqueur Potentiel (cas Du Malondialdehyde

Auteurs : Djekoun M . Djebar R . Bensoltane S . Ghrieb L .

Résumé

Le stress oxydant qui résulte, rappelons-le, d'un déséquilibre de la balance entre pro-oxydants et anti-oxydants, peut être évalué selon deux approches principales faisant appel à la mesure : - des systèmes anti-oxydants (enzymatiques et non enzymatiques), - des dommages créés par l'attaque des radicaux libres sur les principales cibles moléculaires biologiques (lipides, protéines, glucides etc…). La difficulté est de choisir tel ou tel biomarqueur pour apprécier son importance in vitro car on se heurte à des problèmes analytiques de spécificité et de sensibilité. L’analyse exploratoire de données expérimentales utilise fréquemment des outils statistiques. cet article présente l’applicabilité détaillée des réseaux neuronaux artificiels (RNA) et à leur contribution à l’étude de l’évaluation du stress oxydatif induit par le cadmium chez Saccharomyces cerevisiae. Il comporte une description de la méthodologie des RNA et l’avantage de l’intelligence artificielle sur l’analyse statistique actuelle.

Mots clés

Stress oxydatif – Biomarqueur - Malonaldéhyde - Cadmium- Saccharomyces cerevisiae - Réseaux neuronaux artificiels (RNA).