fac'med
Volume 3, Numéro 1, Pages 15-19

Travail En Horaires Atypiques Et Sommeil Chez Le Personnel Hospitalier

Auteurs : Chaib Samia . Gueroui Said . Nezzal Abdelmalek .

Résumé

Objectifs. Evaluer les troubles du sommeil chez le personnel hospitalier exerçant en horaires atypiques. Méthodes. Etude transversale descriptive auprès du personnel hospitalier qui a renseigné 3 questionnaires. L’enquête s’est déroulée sur les lieux de travail, au cours du mois d’août 2014. Résultats. 208 travailleurs postés ont répondu aux questionnaires. Une proportion de 81,2 % fait un travail en horaires alternants. 61 % sont des femmes. L’âge moyen est de 42,1± 10,6 ans. L’ancienneté moyenne est de 14,7± 9,9 ans. Une proportion de 12,9% présente un risque modéré de somnolence, et huit travailleurs (3,8%) présentent des signes de somnolence diurne excessive (score d’Epworth supérieur à 15). Une proportion de 17,3% (score de Spiegel inférieur à 18) présente un trouble du sommeil. Conclusion. Des signes de somnolence diurne excessive ont été décelés chez le personnel hospitalier. Une prise en charge médicale renforcée et appropriée du personnel en horaires alternants est plus que nécessaire afin d’éviter les accidents de la route, du travail et domestiques.

Mots clés

Travail en horaires atypiques, troubles du sommeil, personnel hospitalier.