Annales de l'Institut national agronomique El Harrach
Volume 29, Numéro 1, Pages 01-16

Effet De L'action Des Pieces Travaillantes D'une Chaine Classique De Preparation Du Sol Sur L'evolution De La Resistance Penetrometrique

Auteurs : Amara M. . Boudhar L. . Adli N. . Feddal M.a. .

Résumé

En vue de mieux comprendre, la dynamique du système racinaire, une analyse de l'évolution de la teneur en eau, de la porosité et de la résistance pénétrométrique du sol sous l'action des différentes pièces travaillantes des outils aratoires d'une chaîne classique de préparation du sol est développée. Les essais réalisés sur parcelle expérimentale ont montré que l'action des pièces travaillantes modifie les valeurs de ces paramètres. La porosité augmente considérablement après le labour, elle passe de 40,4 % à 49,38 %. Le passage du covercrop permet d'atteindre une valeur de 51,02 % et après le cultivateur à dents la porosité totale augmente à une valeur de 52,65 %. Pour ce qui est de la résistance pénétrométrique, celle-ci est fortement conditionnée par la teneur en eau. Sa valeur passe de 10,65 daN/cm2 avant le labour à 6,36 daN/cnf après le labour. Sa valeur augmente de nouveau après le passage du covercrop et atteint 10,10 daN/cm2 et augmente légèrement après le passage du cultivateur à dents. Les valeurs moyennes montrent que la résistance penetrometriqueest inversement proportionnelle à la teneur en eau. Ces évolutions sont illustrées par des fonctions polynomiales du premier et du second degré. L'effet combiné de la porosité et dé l'humidité du sol sur la résistance pénétrométrique est quantifié par la relation : Rp(daN/cm2) = 21,86 - 0,793 w- 0,041 n. et l'effet de la teneur en eau dans le sol par le modèle : Rp= -19,763 + 5,096 w - 0,213 w2

Mots clés

résistance pénétrométrique, tassement, labour, teneur en eau, porosité, modèle