Traduction et Langues
Volume 19, Numéro 1, Pages 56-74

La Retraduction Des Liaisons Dangereuses En Roumain – Traduction Sémantique Ou Traduction Communicative? The Re-translation Of The Dangerous Liaisons Into Romanian - Semantic Or A Communicative Translation?

Auteurs : Rădulescu Anda .

Résumé

L’unique roman de Choderlos de Laclos, écrit en 1782, et qui l’a rendu célèbre par la série des lettres échangées entre ses personnages, prétend combattre le libertinage, tout en l’incarnant par les fascinantes figures de la marquise de Merteuil et du vicomte de Valmont. L’élégance du style de l’auteur, la finesse dans l’analyse des comportements et des sentiments contradictoires des personnages, tout comme le dramatisme du final, a éveillé l’intérêt de quelques traducteurs roumains, tous écrivains et essayistes, qui se sont évertués à le rendre en roumain. Notre analyse repose sur l’hypothèse que les choix des deux premiers traducteurs révèlent des skopos différents. En nous appuyant sur des observations au niveau microtextuel et au niveau macrostructural nous remarquons que les deux plus anciens, Radu Cioculescu (1943) et Alexandru Philippide (1966), ont gardé, dans la mesure du possible, les structures syntaxiques et sémantiques du français et se sont orientés vers une traduction linguistique, sémantique, favorisant le texte source (une traduction sourcière ). Nous montrerons que leur fidélité par rapport à l’auteur et à son style les distinguent de la version plus récente de Cristina Jinga (2011). Celle-ci privilégie en effet la traduction communicative, et vise à obtenir un effet sur le lecteur roumain comparable à l’impact de l’original sur le lecteur francophone. Pour aucune des trois traductions il n’est question de parler de trahison de Laclos ni sous l’aspect stylistique, ni dans son essence, mais les deux premiers traducteurs avaient pour but de faire connaître Laclos aux lecteurs roumains, alors que la dernière traduction a plutôt pour but un rajeunissement du roman pour mieux accrocher les lecteurs modernes, puisqu’il tient compte de l’évolution du roumain entre 1943 et 2011 et du changement du contexte culturel qui est intervenu. Choderlos de Laclos’s only novel, written in 1782, which made him famous due to the series of letters exchanged between the characters, claims to fight libertinage while also embodying it through the fascinating figures of the Marquise de Merteuil and the Vicomte de Valmont. The elegance of the author's style, the finesse of the analysis of the characters' contradictory behaviors and feelings, as well as the dramatic nature of the plot, aroused the interest of some Romanian translators, all having a writer’s and essayist’s background, who strove to render it into Romanian. Our analysis is based on the assumption that the choices of the first two translators reveal different skopos . Based on observations at the microtextual and macrostructural level, we note that the two oldest, those of Radu Cioculescu (1943) and Alexandru Philippide (1966), focused on a linguistic translation, favoring the source text and keeping, as far as possible, close to the syntactic and semantic structures of the French language. Their fidelity to the author’s style is obvious. We will show that their loyalty to the author and his style sets them apart from the more recent version of Cristina Jinga (2011). She favors a communicative translation, which aims at getting an effect on the Romanian reader similar to the impact of the original on the French reader. Without betraying Laclos either stylistically or in his essence, the first two translators aimed to make Laclos known to Romanian readers, while the last one has rather considered a rejuvenation of the novel, taking into consideration the dynamics and the evolution of the Romanian language, the changes in the cultural context (20th century/ vs./ 21st century translation) and the taste of the modern readers.

Mots clés

retraduction ; traduction sémantique ; traduction communicative ; fidélité ; concision ; retranslation ; semantic translation ; communicative translation ; fidelity