Paradigmes
Volume 3, Numéro 8, Pages 105-117

Pour Une Possibilité D’un Dialogue De Cultures Et De Religions Dans Les échelles Du Levant D’amin Maalouf

Auteurs : Ouled Ali Zineb . Djilah Chafika .

Résumé

Roman de guerre et d’errance, d’amour et de folie, de haine et de tolérance, Les Echelles du Levant retrace la vie de Ossayane Ketabdar, ancien combattant de la Résistance qui raconte à un inconnu (un journaliste), rencontré à Paris, le récit de son destin tragique. Entre naissance obscure et maudite, militantisme, mariage peu commun, aliénation, fuite. Ossayane se trouve, involontairement, une victime de rencontre de plusieurs cultures et religions inconciliables : né d’un héritier d’une famille princière ottomane, et d’une mère arménienne, élevé au Liban, lié d’amitié à un Français, marié avec une juive de Haïfa, tous ces éléments contradictoires sont le moteur de l’histoire des Echelles du Levant que nous allons traiter pour voir où réside la possibilité d’un dialogue à la fois culturel et religieux, selon Amin Maalouf. Notre étude sera basée sur des notions très conflictuelles telles que : le discours, l’identité, la culture, l’altérité et le dialogue, notions issues des sciences humaines et sociales pour s’intégrer dans le discours romanesque qui se veut un discours interdisciplinaire.

Mots clés

discours, religion, culture, identité, altérité