Courrier du Savoir scientifique et technique
Volume 9, Numéro 9, Pages 25-31

Mecanismes D’elimination D’acides Organiques Aromatiques Par Le Sulfate D’aluminium Et Effet De La Mineralisation

Auteurs : Rezeg Assia . Achour Samia .

Résumé

L’élimination de molécules organiques aromatiques en eau distillée par coagulation-floculation au sulfate d`aluminium a mis en évidence la complexité des mécanismes mis en jeu et leur étroite dépendance de la nature et du nombre de groupements acides substituant le cycle aromatique. La position des substituants l’un par rapport à l’autre a semblé contribuer également à expliquer les différences de rendements d’élimination observés. L’adsorption pourrait être le mécanisme prédominant au cours de la coagulation-floculation de l’acide gallique et du pyrogallol. Par ailleurs, l’élimination de l’acide pyroméllitique à pH=5,5, peut s’expliquer par l’existence d’interactions chimiques entre l’acide pyroméllitique et les espèces solubles cationiques de l’aluminium. Lorsque ces composés organiques ont été dissous dans des eaux souterraines naturellement minéralisées, les résultats ont montré que la minéralisation de l’eau pouvait avoir un effet promoteur ou inhibiteur selon la structure du composé organique testé. Ainsi, les composés fortement hydroxylés (phloroglucinol, pyrogallol et l’acide gallique) ont vu leurs rendements d’élimination augmenter en passant de l’eau Ifri (Conductivité=0.64ms/cm ; TH=48oF) à l’eau de Biskra la plus minéralisée (Conductivité =4,75ms/cm ; TH= 208oF). La minéralisation croissante a semblé par ailleurs, inhiber l’élimination de l’acide salicylique et surtout celle de l’acide pyroméllitique.

Mots clés

Coagulation-flocculation, aromatic acids, mineralized water, mechanisms.