Sciences & technologie. C, Biotechnologies
Volume 0, Numéro 33, Pages 53-61

Contribution A L’etude Des Maladies Foliaires Des Cereales "approche A L’etude Epidemiologique Et Identification De La Jaunisse Nanisante De L’orge Dans Les Cereales D’hiver Dans Les Regions De L’est D’algerie"

Auteurs : Ouffroukh A . Khelifi D . Dehimat L .

Résumé

Les investigations effectuées au cours des dix dernières années dans certaines régions céréalières potentielles de l’Est de l’Algérie (Constantine, Mila, Guelma, Annaba, S/Ahras, El Tarf) indiquent les risques de développement épidémiques de certaines maladies cryptogamiques (Rouille jaune, Helminthosporioses, Septorioses, etc..), si des mesures adéquates de prévention et d’intervention ne sont pas prises à temps[1 ; 2]. Lors des épreuves sérologiques effectuées par la méthode ELISA, du BYDV a été identifié sur un grand nombre d’échantillons de céréales provenant des régions prospectées et sa gravité est liée à son épidémiologie corrélée à une forte activité des pucerons vecteurs du BYDV tels : Rhopalosiphum padi, Rhopalosiphum maidis, Sitobion avenae, Schizaphis graminum, Duariphis noxia. etc. Au plan pathothypes, la souche PAV est identifiée dans la plupart des cas des espèces testées à des taux allant de 26 % à 57%. La souche MAV est reconnue sur très peu d’échantillons particulièrement de Blés durs à des taux plus ou moins élevés variant de 7% à 25%, quant à la souche RPV n’est rencontrée dans aucune des espèces testées.

Mots clés

Virus, BYDV, ELISA, Pathotype, Pucerons