Le Journal de l'Eau et de l'Environnement
Volume 10, Numéro 18, Pages 47-58

Utilisation D’un Modele Global Pour La Modelisation Pluie-debit : Cas Du Bassin De La Haute Tafna (nw Algerien). Use A Model For The Rain-flow Modeling: Case Of The Basin Of The Haute Tafna (nw Algerien).

Auteurs : Bouanani Abderrazak . Baba-hamed Kamila . Bouanani Rahima .

Résumé

RESUME : Les modèles hydrologiques sont aujourd'hui des outils indispensables à toutes les études et recherches dans le domaine de l'estimation, de la valorisation et de la gestion des ressources en eau. La simulation de la transformation de la pluie en débit à l’échelle du bassin versant par des modèles mathématiques a connu un fort essor depuis le début des années 60 grâce notamment à l’accroissement des capacités de calcul. Il existe aujourd’hui un grand nombre de modèles, parmi lesquels on trouve les modèles conceptuels ou empiriques globaux qui représentent le lien entre la pluie et le débit par des agencements variés de réservoirs. Dans la représentation de la transformation pluie-débit, l’évapotranspiration représente un terme climatique majeur et devrait donc jouer un rôle essentiel. Ce travail de recherche s’inscrit dans le domaine de la modélisation de la transformation de la pluie en débit et de sa représentation à l’échelle annuelle et mensuelle du bassin versant de la Haute Tafna. Notre objectif principal est d’apprécier le fonctionnement d’un modèle de simulation des débits, celui du Génie Rural (GR1A, GR2M). Cette étude de la relation pluie – débit à l’échelle annuelle et mensuelle est basée sur une série de données hydropluviométriques, mesurées au niveau de la station du barrage de Béni Bahdel. Les résultats obtenus par la simulation de la transformation de la pluie en débit par l’utilisation des modèles du Génie Rurale GR1A et GR2M indiquent que les modèles « à réservoirs » sont plus satisfaisants qu’un modèle de type « boite noire ». En effet le modèle GR prend en compte la succession chronologique des phénomènes d’une part et l’influence des paramètres aussi bien climatiques (évapotranspiration) que celle physico-hydrogéologiques du bassin versant (humidité du sol et échanges externes) d’autre part. ABSTRACT: Hydrologic models are today indispensable to all the studies and research tools in the field of the estimate, upgrading and management water resources. The simulation of the transformation of rain in flow across the watershed by mathematical models experienced a strong growth since the beginning of the 1960s including through increased computing capabilities. There are now a large number of models, which include conceptual or empirical models global which represent the link between the rain and the flow by arrangements of tanks. In the representation of the rain-flow transformation, evapotranspiration represents a major climate term and should therefore play an essential role. This Research inscribed in the field of modeling of rain flow and processing of its representation across annual and monthly for the Haute Tafna watershed. Our main objective is to assess the functioning of a simulation model of the flow of the Rural Engineering (GR1A, GR2M). This study of the rain - flow across annual and monthly relationship is based on a series of hydropluviometric data, measured at the level of the dam of Beni Bahdel station. The results obtained by the simulation of the transformation of rain flow by use of rural GR1A and GR2M engineering models indicate that models "to tanks" are more satisfactory than a model of " black box" type. Indeed the GR model takes into account the chronological succession of phenomena and influence as well climate parameters (evapotranspiration) than physico-Hydrogeology of the basin (soil moisture and external exchanges).

Mots clés

Modélisation, Pluie –Débit, Haute Tafna, Béni-Bahdel, Modèle, Génie rural, GR1A, GR2M. modeling, rain, flow, Beni-Bahdel, Haute Tafna, Rural Engineering model, GR1A, GR2M.